L'insensé c'est l'insensible !!!

Publié le par imagiter.over-blog.com

8403712706_0e11219a4e.jpg

Les ploucs arriérés qui la jouent à la dure avouent, ainsi, qu'ils ont perdu le sens, sont devenus in- sensés (plus sensé des sens), donc égarés, sans plus connaître la direction, la bonne orientation. Fourvoyé(e)s. Faut le faire pour tout perdre en braillant qu'ils seraient les vainqueurs…

L'insensé c'est l'insensible …l'usage des sens rend sensible, au point que dans l'art de jauger et juger, peser et soupeser, estimer et savoir le précieux, etc. la sensibilité devient bien de ces instruments scientifiques de très grande précision. Sensibilité= sensitif ET sensible …sensible, du latin sensibilis, "qui peut être senti", "qui peut sentie"…sauf si vous vous égarez à ne vouloir rien sentir ni ressentir, et étendez autour de vous ces vies de pierres fermées…comme s'est, totalement, engouffré le fanatisme capitaliste !!!

L'insensé c'est l'insensible…se privant, complètement, de son appartenance à l'Humanité …l'humanité HUMANTE et humus, tout à la fois, ce qui est souche, fondement, matière première à nous conserver toutes les odeurs (humus). Et, à la fois, résultat si probant (humer)… L'Humanité (la vraie !) c'est celle qui hume tout l'humain…celle qui constitue l'humus fertile de toutes ces générations renouvelées !!! Si vous ne savez pas "sentir", expliquez-nous donc, comment vous pouvez humer l'humain ?

Cela fait si longtemps que vous imposez votre tyrannie féodale et oligarchique sourde et aveugle – que vous ne pouvez plus répondre !!! Autrement qu'en fuyant hors du réel !!!

L'insensé c'est l'insensible…Vous vous prétendiez rationnels, raisonnables, responsables – vous ne l'êtes absolument pas. Mais farfelus, irresponsables, inconscients et immatures…L'insensé c'est bien le non sensé, le sensé c'est bien celui/ celle qui pratique tous les sens : sens-é !!! Avoir du "bon sens" vous entendrez un jour ? Alors, si vous prônez l'insensibilité, vous fermez la porte à l'usage des sens, vous déraisonnez en plein en ânonnant que le capitalisme est immoral et qu'on s'en fout, qu'on ne mélange pas les sentiments et les affaires et que donc nous PERDONS le sentir sentiment (ce qui reste complètement senti – le sentiment oui senti tel tout le sens entier de toutes choses)…en conséquence, mélanger les sentiments et les affaires – c'est ATTEINDRE le sens mêmes des choses et des…affaires.

Mot tout surgi de la justice, de la loyauté, de l'honnêteté et de la droiture qu'affaire  (fair – af-fair, vers la loyauté vers le fair…play !!!)… ne pas mélanger les sentiments et les affaires : si ce n'est, là, de dénier ce réel massif, qui rend le capitaliste tel un fou déraisonnable, un absurde illogisme oui un aberrant …insensé ? ce serait quoi d'autre ?

Se priver de tout de la vie…pour ne s'enfermer que dans l'obsession maniaque et compulsive d'une valeur sans valeur (profit)…n'est- ce pas là se PUNIR DE VIVRE ? l'argent n'est-il pas qu'une convention, un arbitraire du signe, et surtout pas la vraie richesse (Adam Smith) – qui est celle des talents, poursuivait-il ?…ainsi, lorsque plus personne ne "croyait" dans les assignats de Law ils "redevinrent" ces puérils dessins sur du papier. Vrai ou faux ?. C'est ce qui pend à vos nez …insensibles ?

Et vous (vous) mentirez encore que "personne n'a rien vu venir"…alors, que nous faisons l'incessante démonstration de l'inverse !!!

Sensibilité = possibilités d'être informé(e), d'être stimulé(e) et rendu excitable, réceptif(ve), accessible, parcouru(e) d'infos comme de sens…cette trop négligée aptitude à détecter et amplifier les très faibles variations d'un phénomène ou d'un événement…oui oui cette ouverture à (faire) réagir rapidement. Donc à répondre avec maturité à la situation…à tout rendre concret, tangible, accessible, sensitif, palpable, à pénétrer d'intelligibilité par tous les sens, oui à se voir offrir la signification et la valeur. Le fait, si malsain, d'avoir fait l'amalgame sensible-affectivité a desservi en plein l'usage pragmatique du "sensible" (outil de très grande précision et de haute fidélité) …faire croire à l'émotivité (sensiblerie, impressionnable) c'est se fourvoyer volontairement, comme se dévaliser soi- même, se rendre très perdant…

…éprouver c'est bien se construire la profondeur où prouver devient utile !!!

Est- ce qu'une forme dure, froide, gelée, plastifiée, pelliculée, distante, flegmatique … insensible peut recevoir quoi que ce soit ? déserts informatifs, désolations des motivations, sabotages de tout le matériel, dégradations des moyens, destructions absurdes, terres brûlées, pillages contre-productifs, etc…
            …l'insensible  c'est bien trop l'insensé !!!

            …et nous ne pouvons plus qu'en déduire que..
         …les vrais vainqueurs sont effectivement les vaincœurs !!!

    ***************************BONUS**********************

Comme il y a une très grave erreur ontologique dans le refus rigide de la sensibilité, oui une étourderie de capitaliste, cet hurluberlu intégral…vérifiez-le, aussi, dans le texte "dans danse", en trop bonus !!!

"Dans danse"

Les verbes sont l'action réelle. Ce qui fait toute la joie des mots, oui la verve veut dire verbe. Rien qui n'assombrisse donc le soleil verbal ? Faux. Notre civilisation tourne le dos, de si barbare façon, d'ailleurs, aux verbes : au XVI ème siècle pas si lointain 60 % des mots étaient des…verbes. Aujourd'hui, nous approchons plutôt les 30 %. C'est un vrai sémiocide social !!! un suicide collectif en marche ? Plus de verbes plus d'actions…or notre société triomphe oui mais dans les négativités, principalement : succès dans les blocages, les blocus, les barrages, les murs, les portes fermées et autres enfantillages…oui, oui, m'sieur, y'a de plus en plus de têtes à claques…d'obstinés cancres mentaux bouffis de mauvaises fois et de mauvaises volontés…c'est elles/ eux les bons, il paraît, m'dame …vu le monde catastrophique qu'ils provoquent, m'sieur, ça doit pas être les bons !!! Et la furie, m'dame, à empêcher tous les esprits pratiques et synthétiques de s'approcher de leur fiasco afin d'y mettre un maximum de solutions… Vous trouvez ça un comportement de bons ?

Mais dés le retour massif des verbes – dès la re-survenue de l'action tous ces enfantillages seront bellement balayés…

C'est que le verbe concentre le maximum d'énergie, de forces et de formes. Il peut si facilement déplacer les montagnes, en somme… Voyez un seul exemple… Dans danse…Dans danse c'est dedans et dedans dans il y a danse…Amplement danse. L'atome et tous ses tomes… L'action et tous les résultats possibles de cette action…la monstrance visuelle de tout le travail interne. L'intérieur qui est comme l'extérieur. L'unité alchimique. Danse c'est toujours dans la danse et dans danse, lui, partout…et mets de la danse en tout…dans acquiert une personnalité, une intention, la traçabilité d'un pulsion…

Des joies cumulées escaladent, alors, le ciel…partout c'est chez moi, je suis dans absolument tout et tout me danse !!! Rie ne peut m'exclure, me désocler, m'arracher de es racines. La présence maximum, chaque sens allant jusqu'au bout de sa densité et de sa compacité. Il n'y a plus rien d'étranger, d'allogène,  de lointain, tout me reste proche, tout m'est si familier. La connaissance véritable m'a ouvert à la connaissance intérieure de chaque membre de l'Humanité. L'inconnu ne l'est que le millionième de seconde avant sa présentation. Tout tend à tout reconnaître…et tout vous devient reconnaissant de l'avoir si bien reconnu et se met à vous reconnaître…au point que l'étymologie intus, dedans, devrait être traitée comme habitus, un topos de grande nécessité, un structurant social vraiment efficace. Bref, une des qualités d'un immense paradigme nouveau qui va émergeant dans sa totalité.

Le contenu sait tout infiniment plus que ce qui le contient…dans contiendra toujours plus que parmi, chez, selon ou pendant…dans est avec tout, en même temps que tous les temps, au milieu de tous les lieux, et en participation de la part de chaque partie du grand tout…tel un centre qui rassemble et unifie tout et demeure, pourtant, ce centre qui entre en toute chose…la connaît par particularité et singularité, son originalité et sa différence…le comble du bonheur terrestre en quelque sorte !!!

La danse reste son image la plus fidèle…à dans, évidemment…dans c'est le trésor que fait tant briller la danse qui en frotterait les ors à chaque cadence… dans c'est la direction qui crée les lignes de forces et les active…dans c'est la vis sans fin qui figure le mouvement des planètes qui toupient l'espace de leurs longues traînes sphériques… dans c'est l'unité et l'envol, l'unisson et l'harmonie – toutes et tous enfin retrouvés et réunis en un chez tout le monde – qui ramène la Terre, entre autres, au paradis de la non propriété…   

Mais la chorégraphie du chœur, de la cohérence de l'ensemble, du master of ceremony, M.C., du coryphée, de l'aréopage qui déploie toutes les pages du sens à la fin -  danse. Prenant toutes les postures et les lieux de l'espace à la fois…Mille fois dans les mouvements centripètes qui recentrent tant. Vers la grâce maximum…la danse forme refuge, protection, asile, force enveloppante, abri…et conserve, à chaque instant, à chaque pivotement sur son axe, dans dans la méthode, le but, les moyens, les recettes, les résultats de toute action… 

Dans : qui pénètre au plus secret, clandestin, intime, hermétique, individuel, caché, lové, enroulé, torsadé, etc…ne trouve de plus puissant démonstrateur que qui pense, qui surpasse la pensée actuelle en parvenant au cerveau sensualisé, où chaque pensée devient une complète sensation. Telle faire des sauts périlleux à l'intérieur de soi-même, s'envoler comme l'oiseau, oui oui tendre des cordes d'or entre toutes les tours et danser dessus…penser nous fait ressembler à l'oiseau, tous en un !!!

L'imagination - la plus diffamée des qualités – demeure l'art extrême de créer des images, mais des images aussi denses que la réalité, aussi épaisses, solides, profondes, compactes, consistantes, sensualisées qu'elle…et qui a travaillé ses 3 muscles mentaux  principaux – imagination, mémoire et volonté – devient, précisément, qui danse toute image, qui danse dans toute image et qui fait danser toute image…

Imagiter conserve comme ambition de faire valser toutes ces images qui vous cachent votre vraie vie…

S'il y bien une attitude mentale qui mérite ce duo de DANS DANSE c'est donc bien                     imagiter !!!
            ***********************************************
…si vous vouliez, par la même occasion, trouver tous les trophées de la victoire, vous les trouvez dans ces techniques du "cerveau sensualisé" …quelques uns des plus récentes sur ce blog ? : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "La vaporisation du moi", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?","Reposer le repos d'une question", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?","Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", "Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans l'attaquine

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article