L'unité, combien de divisions ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3602901945_0b09ee9a5a.jpg

Les chiffres de l'abstention oui ça COMPTE surtout lorsque nous les comptons. Tiens donc. Comparer la présidentielle et les législatives. Les grands perdants – inattendus – mais où regardent les médias sont Bayrou et Le Pen. Imprévu n'est ce pas ?

 

Respectivement : Bayrou moins (-) 2 625 338 sur 3 229 482 aux présidentielles (pr.) et seulement 604 144 aux législatives (lég.)

Le Pen – 2 852 242 sur 6 397 778 au pr. et seulement 3 572 536 aux lég.

Ensuite, Mélenchon avec - 2 149 739  sur 3 951 795 au pr. et seulement 1 802 056 aux lég.

L'extrême gauche – 355 024 sur 609 760 au pr. et seulement 254 736 aux lég.

 

Pour l'UMP c'est – 2 385 912 sur 9 600 543 au pr. et seulement 7 214 631 aux lég.

Pour le PS c'est – 2 143 182 sur 10 159 385 au pr. et seulement 8 016 203 aux lég.

 

L'abstention c'est absolument dans tous les partis qu'elle a eu lieu. Nul n'y a échappé, nul ne peut se vanter de rien du tout, la défaite générale est réellement collective – et les médias, dans leurs commentaires oiseux, inutiles, incohérents, anormaux et pas sérieux, nous en ont fait perdre tout le sens…admettant que le journalisme c'est, désormais, les blogs !!!

 

Puisque EELV, 806 504 aux présidentielles et 1 444 623 aux législatives, signe une implantation locale forte mais pas de projet cohérent au niveau global…

 

L'unité, combien d'unités ? Vient nous saboter l'esprit guerrier, tous en rang, pas une tête qui dépasse, ne pensez plus et surtout ne dites jamais rien….nous voyons les résultats !!! S'abstenir c'est y tenir, c'est tenir à quelque chose et montrer du costaud puisque c'est, aussi, tenir cotre toutes les adversités !!!

 

Se faire avocat de défense c'est restituer la voix inécoutée…Toutes les raisons de s'abstenir (42,77 % ne peuvent être considérés comme déraisonnables et inintelligents, tout de même !) se tiennent donc bien dans ces chiffres, entre ces chiffres et tout autour. Pourquoi vouloir chercher ailleurs le nez au milieu de la figure d'ici ? La solution à la problématique ne peut surgir que de tenter de deviner mais "comment peuvent-ils/ elles penser et ressentir ?"…pas en se réfugiant dans d'évidentes psychorigidités !!!

 

Pourquoi culpabiliser des abstentionnistes qui semblent plutôt voir un peu mieux clair…La question taraudante devrait être QU'EST-CE QUI A PU SE PASSER (ou ne pas se passer) entre Avril et Juin ?

 

Refuser de participer au réel complet (qui n'exclut jamais rien ni personne) c'est admettre de ne vraiment rien comprendre. Et donc de faire pâtir tous ses entourages…

 

            L'unité, c'est combien d'unités déjà ? N.R.V. a un bon début de réponse !!!

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

SAID 10/05/2020 14:33

Bonjour chères frères et sœurs

Je m'appelle Delarue Vanessa

Je fais ses témoignages pour témoigner la compétence d'un vieux vraiment formidable.

Je vous assure que j'ai eu à contacter plusieurs marabouts qui sont rien que des faux , des menteurs, des escrocs je ne sais plus quoi les qualifiés mais suite aux plusieurs recherches je suis tombé sur ce vieux qui m'a vraiment redonner le bonheur , le bonheur que je recherche depuis tant d'années il est vraiment formidable je souffrais d'une rupture avec mon mari il m'a quitté cela à fait 1 an 1 mois et même au boulot j'ai perdu le travail mon père était gravement malade mais dans un intervalle de 3 jours je vous rassure que j'ai eu des miracles dans ma vie grasse à ce vieux aujourd'hui je vis bien avec mon mari , mon père est guérit, on m'a ra-pellé au boulot et j'ai même refuser mais actuellement je suis dans un autre service qui est mieux que l'autre vraiment je ne sais pas comment remercié ce vieux il m'a travailler sans me prendre un euro j'ai d'abord eu la satisfaction avant de le récompenser vraiment il est très bon ce vieux . Alors vous qui souffrez de n'importe que problème, vous qui avez n'importe des soucis ne vous faites plus de souci contacté directement ce vieux voici son adresse

E-email : said.marabout@outlook.fr

Ou vous pouvez l'appelez directement sur son numéro portable 00229 98 98 29 82

Ou sur son Whatsapp: 00229 98 98 29 82

lejournaldepersonne 18/06/2012 18:28

Vérification par le réel ?

"Une majorité claire pour gouverner" – décidément ils n'en ratent pas une - Les Echos du 18 juin 2012
Alors que justement plus aucune clarté de gouvernement – c'est l'opacité garantie, pas vraiment de débats qui se bousculent devant l'intelligence collective de "L'auto- élucidation permanente de la
société par elle-même"...
Pas d'énorme opposition à gauche pour soulever les anomalies et les lièvres…
Très grave puisque tout le monde est perdant même et (surtout ) le PS qui semblera bien n'avoir une majorité que dans les apparences et pas vraiment d'assises puissantes dans le réel. C'est que 44
% d'abstentions divise tous les chiffres par 2…Trop d'abstentions, surtout par rapport au score des présidentielles, pour le PS et affiliés. Très grave donc. Et, en l'absence de toute
proportionnelle et par rapport à la population adulte totale (abstentions + non inscrits), c'est une base "réelle" de 28 % "derrière" le PS. Pour ces législatives. Pas plus. Est-ce clair ?
Et pourquoi le titre des Echos "Une majorité claire pour gouverner" est-il si farfelu ? Le Monde nous avoue tout. Ce quotidien qui reflète les rares et brefs surgissements en surface de "qui
gouverne vraiment en France" avoue " et maintenant quelle rigueur nous prépare la gauche " commettant 4 mensonges en une phrase. Le PS ce n'est pas "la" gauche. Et "maintenant" c'est indécidable -
pas avant un 1 bon mois au moins. Du moins en République. Et "rigueur" et "majorité absolue" ne vont pas du tout ensembles. L'une peut empêcher l'autre – sauf si "les ordres" sont déjà donnés selon
la rubrique soulagements intempestifs, pourquoi être si pressés, est-ce vraiment ce qui est à dire avant même que les résultats soient entièrement connus et quand savoure-t-on quoi que ce soit ? Un
flot d'anomalies qui paraissent bien dénuder "le ce sont les ordres". C'est le piège dit de manier les gros blocs de concepts au lieu d'accepter la loyauté des raisonnements analytiques…manœuvre
qui n'échappe pas aux esprits déliés…ce qui "avoue" que le PS (avec ou sans ) était préprogrammé pour une austérité ?
Austérité :
- qui ne toucherait pas les banques
- pas la commission européenne et la BCE
- pas les fausses élites (sinon elles ne supporteraient pas ce genre de dispositif antidémocratique !)
- pas les trop riches – puisque à 75 % "en taux marginal" c'est un trompe l'œil. Cela ne touche pas leurs revenus "globaux" (patrimoines très opaques, revenus financiers fluides et très paradis
fiscaux difficiles à chiffrer), enfin, salaires, honoraires, émoluments, jetons, etc (seuls connus !). Ce qui (à l'image USA d'un taux moyen de 15 % de prélèvement sur les trop riches) pourra
atteindre un très grand maximum de…32 % de "réelles ponctions", en France. Tandis que – toujours pas de redistribution collective des plus values - retard de 5 500 milliards depuis 1975 -, SMIC
toujours désindexé, le C de croissance toujours autant trahi, impôts indirects toujours trop lourds pour les pauvres ce qui peut amener pour certain-e-s pauvres à des prélèvements effectifs de
quasi 60 % et…n'oublions pas que…les salariés paient toujours tout au moins 2 fois …etc…
conclusion – s'il y une seule catégorie de population qui doit ne pas subir la moindre austérité ce sont bien les 50 % de la moitié la plus pauvre de la Société ?
Mais - si c'était vraiment en faveur du peuple et des classes moyennes, il n'y aurait pas eu cette précipitation exagérée (style qui résonne trop comme, enfin débarrassés de ces élections sans
jamais d'intérêt ! ) et déplacée (idem) sur "et maintenant quelle rigueur nous prépare la gauche"
A votre avis - Le Monde a, étourdiment, vendu la mèche ?

imagiter.over-blog.com 18/06/2012 20:27



Salut


 


Effectivement on vit bien mieux en comprenant tout cela – même si on le subit c tout externe, jamais on ne se laisse aliéner par toute cette propagande si peu
reluisante


Merci de ce gros travail