La beauté des femmes écarte les intelligences ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

3665167986_4ee5d209a1.jpg

Ces paroles de chanson***ont précédé des études scientifiques qui n'ont pas su trouver les mots adéquats… Se limiter à un "devant les femmes les hommes perdent l'usage de leurs facultés intellectuelles"…appauvrit, durement l'information…puisque…enfin pas tous !!! D'autres se les voient décuplées ces intelligences…et d'autres…et…etc.

                                                                                  …le fond de l'histoire ?  

*** enregistrées printemps 2009

 

"La beauté des femmes écarte d'elle

toutes les intelligences ?

mais l'Eve de Kiev est si rusée

qu'elle trouve le chemin de ton cœur

avant que t'es pu te tordre

dans tes attitudes supérieures…"

 

chante Sha-man de Oleshaman et Gun Giant

 

Ce qui vu le groove inscrit nous prolonge de prolifiques harmoniques. Au lieu de nous stopper net devant un constat infertile. Bon, il devient con, il devient bête…et après*** ?

 

**** selon une étude de psychologues néerlandais publiée dans Archives of sexual behavior – expérience avec 90 hommes et femmes piégées dans un faux test – leur donnant, comme piste, un prénom féminin les hommes furent prévenus qu'ils allaient lire un texte face à la caméra…les hommes furent plus troublés que les femmes – c'est tout ? mais la symétrisation de femmes invitées, elles aussi, devant un homme et sa caméra n'a pas été effectuée – alors ? vraiment probant ? Bon – admettons le démago "les femmes rendraient les hommes idiots". Et après ?

 

Que se passe –t-il, aussi, avant, pendant ?

 

D'avoir trop rêvé d'un fantasme ne vous le rend-il pas ahurissant ? Et l'homme serait plus ahuri, époustouflé, démuni devant l'irruption de l'inattendu, qu'autre chose ?

 

La société a mué – sans sa si nécessaire auto-élucidation permanente – vers un état matrifocal : autorités cachées des femmes sur toutes les apparences…pas les savoirs, les philosophies, les sciences, etc (objet d'un autre blog nommé "savoir = s'avoir soi- même ?")…donc un regard scrutateur et assez cruel serait fixé, en permanence, sur le pauvre homme, qui ne peut que se sentir 24 h/ 24 dans l'inconfort d'un jugement incessant. Avec une part non équitable de condamnations et d'essais d'humiliations…de quoi danser sur les 2 pieds en même temps, non ?

 

La séparation femme- homme qui s'était estompé dans l'humanisation profonde de la société des années 1970 est en train de disparaître. Nous serions, bel et bien, en train de régresser ? Voir le blog nommé "Dire je t'aime juste pour voir l'effet que cela fait" ! Les distances reprenant entre les 2 sexes – tellement moins d'amitiés entre eux !!! – les ex-dialogues confiants s'écaillent. De là à mettre cela sur le dos de l'intelligence ! Savoir, aussi, que les universitaires ne participent pas du réel ambiant, au ras des pâquerettes et que leur défaut énorme ce sont des documents sur les documents de documents, eux-mêmes…documents non ancrés (échelles du général au particulier et retour !)  dans la vie quotidienne l La candeur, parfois, de ces non diversitaires (les universitaires!) parvient à ce qu'ils sur-valorisent trop les documents les précédant. Refusant des témoignages plus que fiables parce "qu'ils ne collent pas avec la fiche"…

 

…tels ces journalistes, partant d'un article faux sur vous, s'obnubilant que cet article c'est du béton de très vrai et délirant – complètement à côté de la plaque – sur vous. Sans rien vérifier. Mieux que la Bible, les articles des autres journalistes…Oui, tant qu'il n'y aura pas pluri-analyses croisées de l'Info (sources universitaire, de témoignage direct, d'associations de terrains, de penseurs indépendants, de journalistes pigistes et avec contrats, etc…) – la vraie information ne sera pas crédible. Sans la vérifier!!!

 

Enfin – 4 ème hypothèse, pour le moment – les femmes se sentent plus à l'aise dans une société immobilisée, où les problèmes non résolus s'accumulent, où domine l'attentisme, avec tous ces débats qui n'aboutissent jamais à du concret…Leur inconscient renforce-t-il la société bloquée ? Et l'homme vit ce malaise de savoir, que plutôt tôt que tard, il va falloir procéder à d'énormes changements. Voire les brusquer…son malaise grandit de ressentir à quel point l'essentiel du fonctionnement de la société n'est plus dans les consciences et les discussions…d'où toujours moins de terrains de rencontres pour les débats, réflexions, discussions, avec les femmes…ce ne serait pas baisse, alors, de l'usage de l'intelligence…mais augmentation du taux des non- dits ?

 

Quoi qu'il en soit il vaut tellement mieux vivre tout ce que l'on dit

"La beauté des femmes écarte d'elle

toutes les intelligences ?

mais l'Eve de Kiev est si rusée

qu'elle trouve le chemin de ton cœur

avant que t'es pu te tordre

dans tes attitudes supérieures…"

                                                           c'est du vraiment vécu…

 

et "devant les femmes les hommes perdent l'usage de leurs facultés intellectuelles"*** – qu'est-ce qui l'emporte - le rôle joué ou la force de la démonstration ?

 

                        Le tropisme qui fait changer ou la frime des rapports de force ?

                                   L'amour de l'intelligence ou l'intelligence de l'amour ?

 

Voir sur le site internet gratuit freethewods.org, le roman "Remue-ménage" , cliquez onglet 1, afin de commencer de répondre à ces diverses questions !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article