La Bourse Rem- Bourse Tout !

Publié le par imagiter.over-blog.com

4035766460_b658d15ce7.jpg

La Bourse Rem- Bourse Tout ! Le destin ontologique des Bourses enfin dévoilé… LA BOURSE REM- BOURSE TOUT ! La "loi d'airain de la réalité" avait "prévu" que retentisse, en même temps, tout ce qui tisse. Dans un cri d'émancipation éclatant s'élève: La Bourse rem– Bourse tout …toute la métaphysique capitaliste afin que ça rem- Bourse la Bourse…

 

Après la "main invisible", la "loi d'airain de la réalité" nous montre son "pied invisible"…rendu bien tangible de se diriger directo dans le cul des trahisons financières … Hého ! C'est la "loi d'airain" de la réalité – vous n'allez tout de même contester la flagrante évidence, un peu de savoir- vivre tout de même, pliez donc !!!

 

La facture environnementale de l'Australie s'avère catastrophique. Ce sont bien les déments déchaînés de la Bourse qui contraignent les possédés, qui lui tombent sous la main, à détruire le climat, la biodiversité ou les rapports sociaux, oui ou non ? Cette facture est trop élevée. Seule la Bourse peut payer d'avoir tout volé… Bourse rem – Bourse tout… Bourse rem– Bourse tout… c'est la Bourse qui rem- Bourse !!!

 

Le scandale scandé est parvenu à s'inverser…partout sonne et résonne…

Bourses rem-boursez !  Bourses rem-boursez ! Bourses rem-boursez ! c'est la Bourse qui rem- Bourse ! Bourses rem-boursez ! c'est la Bourse qui rem- Bourse ! c'est la Bourse qui rem- Bourse ! Bourses rem-boursez ! c'est la Bourse qui rem- Bourse ! c'est la Bourse qui rem- Bourse ! c'est la Bourse qui rem- Bourse !…

La fonction paradigmatique de la bourse devient bien ce qui rem-bourse ; rem-bourse la bourse, rem-bourse la bourse …Oui, REM-BOURSE LA BOURSE !!!

 

Vous avez bien entendu ?

 

Ah! vous ne voulez pas du tout. Vous préférez fermer ?

 

Excellente idée – c'est exactement ce que nous voulons aussi…vous dégagez - des sommes colossales vont se trouver, comme par magie, entièrement dégagées….oui DEGAGEES, désensablées, désembourbées, désincarcérées, débloquées, désencombrées . Résultat clair du réel de l'action de "dégager": tu les dégages et cela dégage, libère infiniment d'ex- obstacles !!!

Dégage ou libère c'est du tout pareil au même !!!

Tu veux pas ?

 

En plus ce sont de "trop" mauvais joueurs…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire ", onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

 

/// BONUS ********************

 

Rem – BOURSE !

 

Le destin ontologique des Bourses n'y est-il pas, concrètement, avoué ?

 

Sa dépendance outrée - vivre aux dépens est dépendance de drogué – puisque vous vampirisez votre "hôte", sans lui vous ne survivez pas, mais, lui, beaucoup mieux, merçi…Phagocytage à avidité exagérée puisque le "dé-boursiez" se montre comme celui qui bouffe la nourriture d'un million de personne. Et donc ne rapporte rien à personne. Son cannibalisme excessif parachève la mise en exergue du faisceau de preuves que sa gloutonnerie n'est "qu'un poids mort" pour la société. Et que, donc, toutes choses égales par ailleurs, la bourse ne crée absolument aucune richesse. 

 

Vu qu'elle vit en très illégal parasite sur la richesse des autres. Les bourses comme le vol légalisé de la richesse d'autrui ne trouve que le minable argument: ils ont pas qu'à jouer en bourse. Or le parasitisme boursier s'abat sur le travail, les ressources, les talents, les flux monétaires, les plus values etc – juste un système gangstérisé de la richesse qui est "collective".  Et que même si vous ne le désirez absolument pas, cet accolement de leurs succions à tous les points du "circuit économique", se fait sans vous, mais contre vous. Vu que ce sont vos richesses qui sont sucées et vampirisées…

 

Or qui nous a martelé, sans cesse, que les bourses sont créatrices DES richesses ? Sinon l'absolue déchéance médiatique ? Ce déshonneur archi complet, puisque sans ces médias fous furieux – pas de crises systémiques 2008- 2009 …Dans ces conditions, nous portons, symboliquement, plainte contre ces irresponsables médias. Et leur suggérons d'acquitter, sans plus attendre, les réparations des immenses dégâts mondiaux que leurs inconsciences ont causés…

 

Voici que l'avenir de la planète s'annonce bien plus radieux qu'il n'était possible de le supposer, grâce à la phrase qui avoue tout : imaginez, sans cesse,  la bourse qui rem-bourse et le média qui, re-media, parlant, devient bien remède actif et ré-pare tout…Tiens ils ne veulent plus "jouer"…Qu'à cela ne tienne: avec (enfin "recadrés") ou sans eux – le futur va quitter "l'âge du fer" !!! Suffit qu'ils ac-quittent et nous quittons absolument toute l'horreur économique…

 

voir le site internet gratuit freethewords.org afin de poursuivre l'aventure !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire ", onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article