La commande marchande par rapport à la science ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4370721677_a59174c973.jpgPeut la tuer tout simplement. La rendre mortelle et se retourner vraiment contre elle. Comment ? "La commande sociale ou plus précisément marchande, place le développement scientifique sous l'empire de contraintes de productivité et de rentabilité à court terme. La possibilité de recherches spéculatives fondamentales sans garantie de succès immédiat devient de plus en plus illusoire (p. 216 - Jean-Marc Lévy-Leblond - "La vitesse de l'ombre**– aux limites de la science, septembre 20066)." Or, il n'existe pas un seul, non pas le moindre domaine scientifique où les découvertes scientifiques majeures ne soient issues, pleinement de ces recherches spéculatives fondamentales sans garantie de succès immédiat !!! Nous avons donc affaire à des enfants, ignorants de tout, ne voulant rien voir ni savoir, bouffis de tics capricieux, gonflés aux stupidités superficielles, inaptes à la pensée de fond, etc. – qui tuent la poule aux d'or. Qui tuent tout le futur de la société ! Assassinant tout avenir de long terme pour un minable présent. De la terre entièrement brûlée…de vrais barbares incivilisés…

Les fautes professionnelles extrêmement graves, qui sous-tendent une telle attitude (qui voudrait comme entraîner toute la société dans un suicide collectif) devrait rendre extrêmement urgent de dessaisir de toutes décisions sur les contenus les "très incompétents" marchands. Par rapport à l'ensemble de la société, le commerce devient très nocif lorsqu'il dépasse le tiers de ses activités. En deçà il reste extrêmement bénéfique pour toutes et tous. Clair que les savoirs ne sont pas du tout son truc. Il ne doit plus avoir accès à strictement aucune politique culturelle ou scientifique…s'autant plus, qu'il ne faut pas le cacher, par rapport aux savoirs scientifiques profonds…productivité, rentabilité et court terme…ne sont pas vraiment très… scientifiques…ce sont des concepts bien trop légers et qui ne possèdent aucune profondeur de champ. Par exemple, "rentable" trop collé à la "rente" (rentable ce qui procure de la rente !) n'obtient quasiment aucune pertinence par rapport à son efficacité réelle "globale"…C'est dire…User de si piteux concepts, indéfendables par aucun grand esprit, pour tuer tout l'avenir de la science géante – non, vraiment la société n'a strictement aucun intérêt à laisser poursuivre…

Tout comme le blog du 11 mars 2012 " Einstein est bien connu pour sa célébrité " - où nous avons pu vérifier l'effondrement infantile qui survient lorsque le commerce s'empare d'une grande pensée – nous nous pénétrons de la certitude que la pensée c'est vraiment pas son truc. Mais absolument pas !!! C'est même tout le contraire – son altérité devient radicale d'incompatibilité avec ce domaine…

Au point de s'achever dans la pitrerie de la boucle éternelle d'un oui oui "Einstein est connu pour sa célébrité".  C'est que vous savez hébé, agagagaga, arêuêuêuêu Einstein est célèbre…euh juste pour être connu devient, même, preuve juridique d'un personnage incapable de saisir la moindre information autre. Et d'accéder à la marche précédente – mais qu'est- ce qui a fait qu'il soit devenu célèbre ? Ce ne sont pas les chiffres des ventes qui font "autorité" c'est le poids du contenu de chacun de ces chiffres ? Qui ne prend que l'objet fétichiste, le grigri de la soi- disant valeur abstraite, mais sans jamais en prendre connaissance intime, sans même en savoir le monde d'emploi, etc. ne possède pas autant de qualité que qui lit et vit intégralement, savoure le savoir, le diffuse et le fait connaître. Le premier est juste un tombeau stérile, le second une renaissance abondante !!!

Bon - L'INCOMPATIBILITE entre pratiques commerciales et contenus intellectuels se montre suffisamment prouvée…

Nous ne pouvons laisser un commerce aussi puéril tuer tout l'avenir de l'Humanité !!!
        Arrachons-lui des mains absolument tous les CONTENUS !!!

afin d'appuyer fortement cette décision – vous pouvez lire, entre autres, les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", " On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", " Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "Pétrifiés : un passé fantasmé !!!", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"…"Les bénéficiaires des déficits ?", "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même"L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui a détressé les détressés ? etc), onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article