La diction de l'audition ou bien l'addition de l'audition? (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

http://www.jamendo.com/fr/list/a44654/un-reel-gigantesque

5429185188_0d018eb385.jpg

Nous nous étions quittés sur la question « Comment penser par paragraphes entiers, voire livres complets, et non plus mot à mot ? Et à la même vitesse !!! »

 

Puisque - les raisonnements peuvent agir, telle la tectonique des plaques, par gigantesques ensembles de sens et par déplacements de toutes ces colonnes affinitaires, à la fois !!!

 

La méthode en « abyme » c’est le rébus. Les rébus offrent des raccourcis qui économisent de nombreux détours argumentaires. 

 

Les voici - Nous avons, afin de vous faire parvenir à l’osmose des synthèses, le rapport optique et opter (les meilleurs choix impliquent la vision et le regard !) et le rapport diction et dictionnaire (le sens a beaucoup à voir avec le corps complet) !!! à rajouter :

Prononcer et se prononcer

Articuler les sons et bouger les articulations corporelles

Apprendre le "cerveau sensualisé" (chaque pensée y est sensation)

Expérimenter à quel point la formule se trouve, aussi, dans ce qui la formule.

Elucider l'addition de l'audition (pas de diction complète sans une écoute au bout !)

et ressentir le raccourci provocateur (non soluble par lui- même !) de la diction de l'audition …

 

Les données nous restent données (l’essentiel restera, à jamais, inaccessible à l’argent, en grande partie une « fausse monnaie » !)… « La flèche du temps nous a conduits de la cellule au larynx, de notre cerveau au langage, de notre écoute à la voix. C’est le processus de l’évolution. La voix véhicule la pensée, les rêves ; elle est la source de la créativité de l’homme » (Jean Abitbol – Odyssée de la voix – 2005). »

Mais, cependant, cette voix et sa fiction, se trouve emprisonnée dans des contraintes de densité de l’air. Plus l’air est léger plus le timbre de a voix reste aigue, plus l’air devient lourd plus son timbre devient grave. Par exemple, sur Vénus, avec une densité atmosphérique 100 plus lourde que sur Terre nul n’entend votre voix !!! 

 

C’est que le son n’est pas une onde électromagnétique mais une onde mécanique courant à 300 m/ seconde et que 3,6 milliards d’années ont été nécessaires pour sculpter les capteurs du son. Selon le point de départ où les premières formes de vie « entendaient » par des poils sensitifs…la filiation tactile ne doit jamais être oubliée afin de ne pas se laisser étourdir par tout le visuel. Tellement plus puissant de devenir un palpeur de sons !!!

 

Puisque – « la voix est un instrument à vent. La ventilation, le souffle vient des poumons par l’œsophage, traverse le larynx, fait vibrer les cordes vocales et produit des vibrations qui viendront heurter le tympan et seront captées puis transmises par les cils de la cochlée (p. 134 – Claude Gudin - Une histoire naturelle des sens – mars 2010) ». Les ondes radio sont situées au- delà du rouge, le froid de l’univers…ce froid qui n’est pas vraiment pris en compte dans la réception de la musique…un témoignage ? « Moi qui adore la musique, je ne l’ai jamais autant incorporée que lorsque j’ai du froid dans les oreilles. L’expression peut sembler étrange. C’est que les concerts (trop tournés vers le visuel !) ne prouvent pas un respect méticuleux à la réception du son. Les excès de lumières provoquent trop de chaleur partout sur le corps et la réception la plus « tactile » possible reste, souvent, impossible. Même aux plus avertis. Comme de se  gaver de certaines pullules de menthe et autres (et pas n’importe lesquelles, en plus) avant »…

 

Ce précieux témoignage (comme en 1989 c’était bien les voix prétendues « dissidentes » qui donnaient le vrai la de la vraie actualité, non ?) s’ajoute à ceci…Effectivement, l’ensemble de ces données tend à s’unifier pour montrer que dans notre société non tactile – qui fuit le contact omniprésent de la peau pour des circuits libidinaux de fast love prétendus très hédonistes (mais pas vraiment épicuriens-heureux-avec-rien ?)– les rapports des sons avec le toucher

donc le goût

donc l’odorat

sont plus que méconnus – gravement négligés !!! Quasiment aucun spectacle d’odeurs et de touchers- goûts n’existent, plus un son aux lumières tamisées afin d’entrer, au maximum, dans le SENTIR – ceci n’a jamais encore existé nulle part. Où ont-ils/ elles égaré leurs têtes ?

 

Le tout-visuel ne met pas vraiment « en valeur » le son…et nos héros iconoclastes (évidemment) et hérétiques (de quoi l’hédonisme est un dogme obligatoire, une vérité révélée ?) ont ouvert des pistes assez complexes à transmettre par les voies habituelles (vidéos, enregistrements musicaux trop formatés)…donc reste l’écrit !!!

 

Les rébus bus font partie de la transmission de ce qui reste essentiel à dire…et le son des mots nous offre deux principaux accès :

l'addition de l'audition …

diction de l'audition…

 

L’aspect audience a donc été bien trop délaissé .

L'audience qui reste le résultat de l'audition, son extériorisation matérialiste, apporte, alors, ses choix de sens comme des additions d'individus, des augmentations de diffusions, un total qui cumule et accumule toujours plus, des ajouts qui s'empilent et se font croire être, toujours, comme de surcroît – un supplément bonbon offert…des croisements matriciels (rencontre de 2 matrices) entre débit – vitesse de voix et total entier de l'addition. Ou bien, entre facture, l'ensemble de ce qui reste dû, et facture comme un facteur de personnalisation, de singularité et une signature reconnaissable d'authenticité et d'originalité !!! Et de précision des pianos – facteurs de pianos !!!Nous en sommes aux premiers pas de la résolution de l’énigme…

 

L'addition de l'audition comme supplément ajouté ?

ce serait par rapport à quoi alors ? 

 

…vous pouvez, ici, vous rapprochez entièrement du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme vous y aideront fortement quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", " Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments". 

 

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans Croque tes crocos

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article