La main invisible des marchés greffée sur le bras d’un manchot ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3423774272_86ba55388f.jpgDe fait, cette providence magique qui ferait le ballet harmonieux de la valorisation des ressources avec la si judicieuse répartition des revenus – ne le peut. Tout simplement parce que,  en ce qui concerne la répartition entre les revenus du capital et ceux du travail, il n'y pas d'intervention extra terrestre de cette "main invisible" trop magique pour être honnête. Patatrac ! Boum badaboum ! Ce ne sont que rapports de forces disharmonieux où chacun s'enferme dans sa partie…Et où le tout attendra le 30 février !!!

Les messages criards foutent le vacarme partout. La guerre des classes seraient bien menée mais par les trop riches uniquement (ils s'en vantent tant !). Agressé-e-s à ce point, il ne faut donc pas répondre ? Ces trop gavés ne se plaignent que des conséquences inopportunes des gains des autres (la forte exagération sur le "coût" du travail qui omet de citer le non-partage des plus values sur les gains de productivité – a beau être un sommet de duplicités, il ne s'effondre piteusement lorsque nous vérifions que les particuliers paient au moins 2 fois plus d'impôts que les multinationales. Ils rapportent même jusqu'à 5 fois plus aux USA. Et ce serait un état "socialiste" qui voudrait ramener tout ce bordel lunatique à la raison ?

Bon ce détraqué bras invisible ne pense jamais à toutes les conséquences désastreuses de ses profits trop unilatéraux. L'invisibilité rend donc complètement aveugle. Le tout pour moi et rien pour les autres est bien un suicide social. Et ce sont bien la patience et la maturité des autres qui permettent de "supporter" tous les désastres évidents du  grand banditisme capitaliste !!!

Al Capone eût des pulsions "politiques" et expliqua son "plan"…Détruire tous les services publics, tout ce qui unit, agrège et unit les individus, tout ce qui peut les protéger et aider à leur rescousse. Puis (2ème partie) – une fois tout le monde isolé de tout le monde, sans plus de solidarités existantes – racketter chacun-e individuellement. Al Capone n'a jamais pu, pourtant, faire admettre qu'il était autre chose qu'un gangster ? Quelle, n'est pas, alors, l'ébahissement de voir le capitalisme "sauvage" reprendre, point par point, tout son programme…

Puisque plus de main invisible des marchés – que du grand banditisme ? On le dirait bien ?
D'oser, d'un côté, que la "loi de l'offre et de la demande" (avouée déjà pas réglo – l'ordre alphabétique "habituel" dit "loi de la demande et de l'offre" ) n'existerait "que" pour les biens et les marchandises – mais pas du tout dans les échanges entre humains…et qu'elle s'arrête à telles ou telles frontières (puisque tout est lié et relié)…semble d'un puérilité grotesque. Indéfendable, en tout cas. Si elle "répartit" tout au mieux (par omniscience plus que divine) pourquoi – soudain – éjecte-telle de ce tout LA REPARTITION DES REVENUS? Qui découle bien de ces des prix des marchandises, oui ou non ? Si le système "distribue" au mieux les prix pourquoi pas ceux du travail et du capital par la même occasion ? Vous y croiriez vous à une voiture qui "refuserait" de tourner à gauche et vous obligerait à de savants détours afin de n'en présenter que le flanc droit ? Trouvez un seul mécanisme qui "ne choisisse" pas à ce point et nous "admettrons " que le capitalisme n'est pas autre chose qu'une puérile et dérisoire fumisterie !!!

Ne voyez-vous pas qu'il ne reste vraiment RIEN de sa piteuse théorie. Sur qui SE REPOSE-t-il désormais ?

Au fond – suiviste jusqu'au bout, il n'aura fait que, dérisoirement, tenter de copier (sans y rien comprendre !) de grands penseurs…

Son soi- disant fondateur disait de lui que c'est le miteux système du "tout pour moi et rien pour les autres" !!!

            Vous croyez que c'était pour le complimenter ?

afin d'augmenter, en vous, les bienfaits de cette "découverte" – vous pouvez lire les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", " On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", " Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "Pétrifiés : un passé fantasmé !!!", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"…"Les bénéficiaires des déficits ?", "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même"L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui a détressé les détressés ? etc), onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article