La nature sauvage

Publié le par imagiter.over-blog.com

4688939018_2148eb8226.jpg

La nature sauvage c'est une nature habitée par des animaux et des végétations. Et pas en peluches. De vrais, même des fauves. Les hallucinations de ces enfants prolongés, que sont trop d'adultes, ne "voient" pas du tout cela dans la nature "sauvage". Non, qu'eux seuls, toujours et partout reflétés jusqu'à écœurements des ego… Il n'y a aucune nature sauvage dans "leur" nature sauvage…où ils vont paradant, chevauchant, s'envolant, se posant sur des chimères, au volant de véhicules de fiction, fumant des cigarettes d'illusions…Bref, se rêvassant dans un monde mièvre et farfelu, au point que la seule utopie 2012, justement, c'est et cela a toujours été de croire que cette manière de vivre puisse être "durable"… Sa disparition est absolument inéluctable : pourtant, il ne faut pas laisser ces détraqués entraîner la vie dans cette disparition inévitable !!!

Puisque, qui dit "vraie" nature sauvage habitée dit, aussi, que l'homme doive s'y adapter, apprendre à cohabiter, se soumettre à de nouvelles contraintes réalistes (mais c'est un mot dont il a égaré le sens, sans doute ? "Réalistes" ses seuls caprices puérils, c'est bien cela ?)…déjà, parce que les richesses quasi inconnues qui se trouvent dans cette nature-sauvage-donc-habitée ne se laissent pas connaître par une vision productiviste des choses…"et pourtant les bois les plus précieux, les plus recherchés, proviennent justement des forêts tropicales qui ont échappé au façonnage des hommes (p. 96 -  Jean-Christophe Vié, de l'UICN – Le jour où l'abeille disparaîtra – janvier 2008)."

Leur nature sauvage est toute droguée aux images "dures", hyper toxiques et à fort taux addictif…Ainsi, dans le développement durable c'est du camé à n'importe quoi : plus vous brûlez inconsciemment du pétrole (cette matière multiséculaire a certainement des qualités, encore inconnues, autres que de partir futilement en fumée !) plus vous êtes écologiste certifié – oui, plus vous gaspillez tout pour rien plus vous êtes grand écologistes durable, dur du râble…pareil pour avions, distributeurs d'énergies non renouvelables, etc. – ce sont les seuls sur terre à "savoir" protéger la nature et l'environnement… En la supprimant, staliniennement, de l'image ? En Suisse (bien droguée aux images !), c'est 34 % de 4X4, en 2030, si nous n'empêchons pas ces toxicomanes effondrés aux images de continuer à consumer tout… leur liberté empiétant tellement sur celle des autres qu'il n'en reste plus vraiment aux autres !!! De même la grosse cylindrée futile et plus qu'inutile, si destructrice de la nature, n'a rien à faire dans un esprit réaliste et adulte…suffit de le faire bien savoir !!!

Etre ainsi drogué durement aux images c'est la cure de désintoxication directe non (les agences de pub tombant comme grosdealers )…Quel irrespect indigné, en effet, pour les pervers sociopathes qui trouvent "fun" (quel mot désagréable! Comme funeste !) de payer très cher juste pour tuer, en traître, un animal noble et majestueux…qu'osent-ils dirent : qu'ils aiment tant la nature, respectent par-dessus tout l'animal, le "sport" (!) de la traque – mais ce sont, là, des manières trop souffrantes de le montrer…or une bonne photo exige bien plus de savoir- faire, vu les difficultés, donc de self control, etc … dans ce contexte infantile , une photo reste un trophée autrement respectable !!!

"Les espèces et les espaces sauvages sont de plus en plus utilisés dans les publicités, répondant, nous prétend-on, à un besoin de nature et d'espace des clients supposés. La publicité est souvent en complète opposition avec l'impact des entreprises sur l'environnement, au point que les associations de protection de la nature ont décidé de regarder de près ces publicités et de saisir les autorités si elles devaient s'apparenter à de la publicité mensongère (p. 185 – ibidem)…Rien de vrai dans "leur" nature sauvage : que des photos truquées et retouchées avec lesquelles ils fuient toujours plus le réel…

Le vaste pot aux roses – leur nature sauvage avec laquelle ils se droguent dur d'images d'illusions mortelles – est bien passible de la loi sur le mensonge pourpublicité mensongère

Qu'est-ce qui, dans la société de consommation, ne devrait pas, de même, passer au tribunal pour publicité mensongère ? Tout, absolument tout, peut y être taxé de publicité mensongère …c'est du propre …

                            quelle nature sauvage** dans ces lois qui "défendent" la Nature !!!

** en cas de doute, voir les blogs de fond sur "La Terre est un corps /un corps est la Terre "…9 déjà jouant des coudes du 25 septembre 2010 au 5 décembre 2010

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", " Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article