La perfection n'existe pas

Publié le par imagiter.over-blog.com

5294947786_5f81edc084.jpg

La perfection n'existe pas, enfoncent-ils. Sombrant, immédiatement, dans le plus parfait ridicule. Si la perfection n'existait pas, aucun moyen de "se perfectionner", se rapprocher de la perfection, sans doute très difficile à frôler mais qui existe, ne serait-ce que comme moteur du perfectionnement. Sans perfection, plus rien n'est perfectible, tout n'est qu'en décomposition, en écroulement irrépressible. Info ? Tout ce qui soulève l'être humain (espoir, partage, don, gratuité, solidarité, arts, fêtes, biodiversité sociale etc etc), tous les désirs humains les plus nobles (générosité, compassion, pacifisme, communisme, liberté, collectivité, bonheur etc etc) doivent être salis, piétinés, noircis, écrasés, défigurés, diffamés etc afin de les faire croire utopiques, inaccessibles, illusoires, et, d'ensuite, de glisser vers leur "oubli", leur disparition etc . Infos + ? Qui a le courage de vivre ces soulèvements comme ces nobles désirs touche à la qualité insurpassable, celle qu'aucun "produit" de la société de consommation ne parvient à toucher la cheville et, que, donc, une fois expérimentés, vous ne vous en passez plus. Mais y trouvez, même, la force pour vous désencastrer de la déchéance ennuyeuse capitaliste. Pour vous le capitalisme ne vaut rien, il vocifère juste dans votre dos. Autre infos : le capitalisme ne peut exister que dans le désespoir, la démoralisation, le découragement, le mensonge, la calomnie, l'égoïsme, la barbarie, la délinquance au sommet, l'uniformité ringarde, la déraison partout etc. (que dans des sentiments négatifs, est-ce assez clair ? qu'a contrario, les sentiments positifs concourent tous à son abolition !) – et qu'il se profile donc comme antijoie, antifête, antiépanouissement, antiliberté etc. Rien de très attirant en fait. Comment peut-on rester encore attaché à un tel fiasco ? Le filon semble toujours plus joyeux : le "plus ils parlent plus ce que nous savons d'eux" explose dans l'exponentiel. Preuve que la nouvelle civilisation a, déjà, planté ses fondations dans notre époque. Et que, déjà, certain-e-s parmi nous la vivent totalement.

 

 

( à suivre)

 

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 3   "L'intelligence indestructible du capitalisme ?"

 

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article