La phrase de la journée (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

4617053829_5d5d533405.jpg

Nous innovons en tout, telle Nova, notre héroïne de "Remue-ménage"…aussi, tous les jours ouvrables où nous l'ouvrons, nous vous laisserons savourer une petite phrase. Phrase qui, ö surprise, n'aura mais rien à voir avec celles hyper suivistes et sans intérêts, en général,  que vous tournent en boucles les médias déshonorés…

 

Ici, ce ne sera qu'une fois et basta !!!

 

Un bonheur ne venant jamais seul : plus bas, et afin de ne pas empêcher la lecture libre et autonome de la phrase (ou "des" s'il y avait tout un para chute grave graphes, aussi) un commentaire, eh oui !

 

Donc (cadeau d'ouverture !) les 2 phrases – soit le mot et son…écho (parfois)…

 

"L'Europe n'aidera que les pays pauvres" (quelconque commissaire européen)…donc, comme d'habitude, et massivement , les Etats-Unis !!!

 

"On ne négocie pas avec la Nature" (homme politique)

 

**********************************************************************************

comment taire nos commentaires ?

 

1 -  Le conformisme est tel que la parole de Noam Chomsky le décrivait : "les dirigeants sont les individus les plus aliénés par leur milieu de toute la société" (eh oui ! plus tu vas vers le haut plus ils sont détraqués !) y trônent, de facto, les formes les plus aiguës de dénis du réel. La forme la plus aiguë de déni du réel c'est bien de dire l'exact inverse de ce que l'on fait (ainsi des socialistes et leurs claires suppressions des inégalités – mazette musette ! sous leur règne, les inégalités ont carrément explosé – ils ont tout fait pour !!!)…vrai ou faux ?…donc notre "L'Europe n'aidera que les pays pauvres"…Le contexte ? Celui où les flux monétaires dominants persistent à aller du Sud vers le Nord, pas l'inverse…logiquement, mathématiquement et même rationnellement, les pays pauvres nous "aident", eux, sans cesse. Nous ne les aidons pas vraiment (sauf des initiatives individuelles !). Le Tiers monde n'a–t-il pas déjà payé (par intérêts composés), 4 fois ou plus, le montant de sa dettetrop de serviabilité, non ? Aussi, l'intrusion hyper malhonnête de "L'Europe n'aidera que les pays pauvres" avoue, juste, que nous leur volons, aux pays pauvres, en plus, la parole et la vérité…De travestir "en aide au Tiers monde" (une aide qui "rapporte" autant et à sens unique est-ce encore une "aide" ? ) notre structure parasitaire sur leur dos…est-ce une phrase civilisée, élégante, cultivée, noble, sortable , convenable, montrable ? Eh bien! non c'est la phrase de la honte…mais quand un(e) conformiste se montreront-ils/ elle aptes à le comprendre ?

 

2 - Déformation professionnelle, tu "es" homme politique, tu oublies "d'être" tout le reste ? Tout le monde est "négociable", tout le monde "a son prix", etc…au royaume de tous les choix et de la diversité des individualismes – la douche glacée de l'uniformisation (qui affleure donc perçant toutes les couches empilées des refoulements !) est telle qu'il n'y a que le choix unique (tiens, un oxymore !) , la pensée unique (tiens, un oxymore !), la mentalité unique (tiens, un oxymore !) et mimétique toutou nique (tiens, pas un oxymore !) …etc…"On ne négocie pas avec la Nature" s'agissant du climat…comme d'habitude – l'infantilisme aberrant des dirigeants actuels "avoue" tout – si la négociation est "potentielle" avec la Nature – puisque si elle ne le peut pas c'est qu'elle le pourrait – il faudrait élargir à fond tous les contacts…

Ainsi, à la question, posée par les "experts du réel", "où sont les actes de cession de la Nature ?" qui feraient de certaines individus des "propriétaires exagérés (tiens,  un oxymore raté !) ? Oui de tous les biens gratuits offerts par la Nature – où et quand a –telle signé en votre faveur ? pouvez- vous fournir le document ? Dans ce contexte, "négocier" sonne, comme avec les amérindiens mentir, tricher, spolier, bestialiser occidentalement sur leur dos !!! "On ne négocie pas avec la Nature" dans le sens de "on ne se corrompt pas ensemble", on ne chute pas dans la décadence, on ne traite pas sur le dos des faibles et des pauvres, on n'injustifie pas des contrats truqués…pour le climat, oui oui la perversion mentale va jusqu'à devenir le strident "comme" "on ne négocie pas avec la Nature", tout nous est permis. La loyauté n'est pas les pourris dansent…La puérilité danse en se cachant de la sagesse et du "réalisme" durables…tous les laxismes, où se vautrent les prétendus dirigeants, surgissent donc du fait que pour eux NEGOCIER n'est qu'un NEGOCE, un commerce corrompu avec dessous de tables, marges avant (contre les clients) , marges arrières (contre les fournisseurs) et pressions traîtresses (contre la démocratie)…vous entendez (en leur bouche) le mot "négocier" c'est de "trafiquer" dont il s'agit…comme on ne "trafique" pas avec la nature" – la vérité devient que c'est nous qui détruisons le climat : et la puérilité de qui se "rétrécit" au 1er mot du bouleversement dans les années 1990 (le réchauffement) est très très signifiante à ce sujet !!! l'air archi tué des villes, l'effet de serre, l'acidification des océans, les maladies respiratoires qui explosent, etc. pas à chipoter ce ne sont pas les humains qui créent ces conditions – mais la génération spontanée, la métaphysique, voire, sans doute de bien planqués, les extra terrestres ?)…le onde à l'endroit serait donc, plutôt "La Nature ne peut négocier avec nous "…tout à notre immense déshonneur !!!

 

******************************************************************************************

 

Sous copyleft…pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article