La phrase de la journée (22) – Les citoyens finiront par se révolter contre la "dictature de fait" des marchés financiers !

Publié le par imagiter.over-blog.com

4153367100_aa3485347b.jpg

Nous innovons en tout, telle Nova, notre héroïne de "Remue-ménage"…aussi, tous les jours ouvrables où nous l'ouvrons, nous vous laisserons savourer une petite phrase. Phrase qui, ö surprise, n'aura mais rien à voir avec celles hyper suivistes et sans intérêts, en général,  que vous tournent en boucles les médias déshonorés…

 

" Les citoyens finiront par se révolter contre la "dictature de fait" des marchés financiers !" - Le Journal du Dimanche daté du 13 novembre 2011 faisant référence à l'éviction de Berlusconi par les marchés …Ces mots sont de Jean-Pierre Jouyet, président de l'A.M.F. (Autorité des marchés financiers). Ce qui n'est pas rien !

 

**********************************************************************************

comment taire nos commentaires ?

 

Pour une fois que nous entendons une analyse sérieuse, raisonnable, rationnelle, sensée, sans délires ni poisons et qui corresponde à la réalité tel que des "experts du réel" comme nous le vérifions chaque jour…aucun déni du réel, pas de nouvelle fuite en avant (selon une excellente définition du capitalisme comme d'incessantes  nouvelles fuites en avant !!!). Le léger défaut, cependant, c'est cette mise au futur de la prise de conscience collective qui prouve que M. Jouyet ne connaît pas vraiment la rue où les lieux où « ça » pense en vrai…

 

Cela a déjà radicalement commencé…le concept est « Lorsque la Bourse est absente de la Société c'est la prospérité !!! » …Les Trente Glorieuses le crient !!!

 

 

"Pour les marchés, l'envolée de la hausse des taux d'intérêts de la dette italienne a été leur bulletin de vote", apprécie Jean-Pierre Jouyet…dans ces conditions, où reste notre droit de vote, ne viennent-ils pas ces "terroristes économiques" de voler le peuple souverain de tout pouvoir de vote ?

 

Donc, la "démocratie" (sic) serait "dirigée" par des non- élus qui mettent à la porte des élus ? et donc tous ceux et celles qui les ont élus ?

 

De la sorte, il ne va rester intra muros sociaux que les non élus des marchés ? Ils auront aussi licencié tout le peuple ?

 

En fait, l'humour cosmique nous montre la scène, de très haut, comme des personnages enfermés, complètement encerclés par tous ceux qu'ils ont expulsés – bref, des personnages déjà EN PRISON…vrai ou faux ?

 

Le monde futur pouvant se constituer hors d’eux et sans eux…n’entendez- vous pas le « soulagement » mondial ? ça en dit trop !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

afin de prolonger, en vous, les avantages de toute vraie structuration de pensée – vous pouvez lire les blogs Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1)", "pas de plus sournois ennemi de la démocratie que le capitalisme ?", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie""2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Le coût d’une non intervention publique ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?", "Erreurs de stratégies (13) -  vraie démocratie", "Socialistes sans socialisme réel ?", "Que paient les trop riches ?", "Avec toujours plus minoritaires, ça peut encore durer ?", "A quoi "sert" tout cet argent ?", "On en a marre des gagnants ?", "L'argent des autres ?", "Travailler toujours plus ? "Menteur"!", ou même "L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans grandes engueulades

Commenter cet article

Jehanne Devautour 16/11/2011 10:10


T'es trop, Gun ! Je vais donc pouvoir y trouver des radis pour dé-caler ma dalle ? c'est un bien chiche repas, un petit pois dans l'estomac ? difficile à digérer ! une mise au régime radis cale pas
vraiment !


Jehanne Devautour 16/11/2011 01:51


Dimanche dernier, je rentrais chez moi, après avoir déposé ma fille à la gare. Sur le trajet que je connais par coeur, je fus attirée par une devanture de magasin où le mot RADICAL était écrit en
très gros et en rouge, avec le mot PARTI juste avant. La campagne commence-t-elle donc ? ou bien tout ce qui est radical est parti ?
Radical, je ne sais pas ce que c'est qu'un parti radical, quel peut être son programme avec un mot pareil ? Je suis dans l'interrogation , peux-tu me donner une définition de ton cru qui pourrait
rendre vie à ce mot ?
Merci d'avance Gun !


imagiter.over-blog.com 16/11/2011 07:02



ce devait être un marchand de légumes spécialisé dans les radis