La phrase de la journée (24) – Le béton mine les sols cultivables

Publié le par imagiter.over-blog.com

3292899762_340ba8cb75.jpg

Nous innovons en tout, telle Nova, notre héroïne de "Remue-ménage"…aussi, tous les jours ouvrables où nous l'ouvrons, nous vous laisserons savourer une petite phrase. Phrase qui, ö surprise, n'aura mais rien à voir avec celles hyper suivistes et sans intérêts, en général,  que vous tournent en boucles les médias déshonorés…

 

"Le béton mine les sols cultivables " - Le Groupement d'intérêt scientifique sur les sols (GisSol), patronné par l'INRA, vient de remettre son rapport sur l'état pédologique des sols français. La conclusion est implacable : le trop de béton tue la vie dans les sols…

 

**********************************************************************************

comment taire nos commentaires ?

 

Il reste inattendu qu'un blog se réfère à un autre… nous vous conseillons, pourtant, de voir aussi, expressément, le blog "Manger ou construire, il faut choisir !" qui a abordé la même étude sous un tout autre angle…

Il aura fallu 10 ans de travaux afin de dresser cette alarmante étude sur l'état des sols en France. Un rapport tout aussi accablant sur les océans (si beaux, si majestueux, si porteurs de rêves – et dont, dans le réel de l'action, tout le monde s'en fout ou n'agit qu'à côté de la plaque !!!) vient compléter le tableau…

 

Les époux Bourguignon, films à l'appui, toutes les preuves en main, nous montrent que les sols sont déjà bien proches de la mort…plus de vers de terre, qui font respirer les sols par les micros galeries qu'ils creusent, manque de sels minéraux et de substance chimiques adaptées - d'où terres de peu de valeurs énergétiques…les engrais, déversés n'importe comment, avec une totale indifférence, sans une participation charnelle et mentale à la vie du sol, comme si nous étions des extraterrestres insensibilisés sur Terre – ont accéléré tous ces processus mortifères…

 

Il faut faire, désormais, l'exact inverse…mettre, sans tarder, tous les sols en assolement triennal, alterner les cultures afin d'utiliser certaines plantes considérées comme "mauvaises herbes" (par qui n'y connaît rien mais "décide" quand même !) comme remplacement sain des nitrates, des phosphates et des produits azotés…laisser, quelques temps, respirer tous les sols en les préservant, fermement, des fongicides, pesticides et engrais, en les échangeant contre d'autres procédés…enduite,  placer, à la main, des vers directement dans les sols charrués…

 

Stopper, aussi, l'érosion des sols en réinstallant des talus, des plantations de bosquets de végétaux et en arrêtant de raboter, si stupidement, les rivières…

 

Enfin – admettre que de bétonner partout c'est comme vouloir accélérer le retour à l'âge des cavernes…c'est semer la mort partout…d'où en restreindre énormément l'usage à ce béton – produit sur ordonnances, en quelque sorte…les terres agricoles doivent être préservées à tout prix du tout lotissement…la ville à la campagne ce n'est pas une idée saine…la conurbation ininterrompue n'apporte que des pollutions…et des possibilités trop peu connues (avec des architectes innovants) de logements collectifs quasi autonomes en chauffage, eau et éclairage (les matériaux choisis génèrent eux- mêmes ces fonctions) et très agréables pour les corps – sont déjà disponibles…faut laisser parler et agir ce genre d'architectes dont vous pouvez trouver sur un DVD nombres d'heureuses trouvailles…

 

voilà – ce sont les fainéants du cerveau qui aboutissent à ce monde invivable…LES ETUDES SONT TOUTES CONTRE EUX….ils ont tort sur toute la ligne…et doivent changer de toute urgence…normal, que des idées radicalement neuves viennent déloger ces imposteurs

                                    des postes de décisions qu'ils n'auraient jamais dû occuper…

 

… qui avait lancé le tout béton, qui avait laissé faire, qui avait couvert – doivent se voir écartés du futur !!!

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

afin de prolonger, en vous, les avantages de toute vraie confrontation de pensées – vous pouvez lire les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", " On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", " Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "Pétrifiés : un passé fantasmé !!!", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"… "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", " Manger ou construire, il faut choisir !", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?", "Socialistes sans socialisme réel ?", , "Avec toujours plus minoritaires ayant tout, ça peut encore durer ?", "A quoi "sert" tout cet argent ?", , "Travailler toujours plus ? "Menteur"!", ou même "L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans Croque tes crocos

Commenter cet article