La phrase qui avoue tout/ la partie manquante de la photo (9)

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

Dans un ouvrage, inutilement célébré (vu le sommaire des scoops boursier), Das Kapital, de Viken Berberian, novembre 2008 – vous trouvez la phrase qui avoue tout "Il était gêné par son succès dans le domaine boursier. Quel plaisir avait-il à se faire de l'argent sur le dos des pauvres?" (p. 117).

Le capitalisme est donc un parasitisme avoué.  Allié à la lâcheté la plus immorale qui se puisse exister: puisqu'elle n'attaque que les plus faibles qui ne peuvent se défendre…Deux mots, cent délits déjà: abus de faiblesse, abus de biens "sociaux", vol des biens publics, parasitisme économique, etc. Rien que du pique assiette qui "vole" l'argent des autres ? En plus, délits de mendicité agressive: vivre au dépens des autres en dépens-ant leur argent – c'est, visiblement, de la mendicité forcée. Toutes les villes, par leurs arrêtés d'anti-mendicités, doivent donc enfermer les boursiers et autres clodos traderisés. En tout cas, moi, leurs mendicités importunes me semblent d'autant plus agressives que, depuis Alexandre Dumas fils, il y a 135 ans, nous savons que faire des affaires se pratique "en utilisant l'argent des autres". Ce n'est que ça: tellement peu reluisant. Sans honneur, sans loyauté – et sans base ni juridique ni scientifique. Le capitalisme est bien une escroquerie qui doit tout rembourser

Le destin ontologique des Bourses n'y est-il pas, concrètement, avoué ?

Afin que le Verbe atteigne l'ineffable, il avait prévu, qu'un jour, soit, pleinement, articulé "Bourses rem-boursez !  Bourses rem-boursez ! Bourses rem-boursez ! Bourses rem-boursez ! Bourses rem-boursez ! Bourses rem-boursez ! Bourses rem-boursez ! Bourses rem-boursez ! "…La fonction paradigmatique de la bourse devient bien ce qui rem-bouse, la bouse rem-bourse ; rem-bourse la bourse, rem-bourse la bourse …Oui, REM-BOURSE LA BOURSE !!!

 

Sa dépendance outrée - vivre aux dépens est dépendance de drogué – puisque vous vampirisez votre "hôte", sans lui vous ne survivez pas, mais, lui, beaucoup mieux, merçi…Phagocytage à avidité exagérée puisque le "dé-boursiez" se montre comme celui qui bouffe la nourriture d'un million de personne. Et donc ne rapporte rien à personne. Son cannibalisme excessif parachève la mise en exergue du faisceau de preuves que sa gloutonnerie n'est "qu'un poids mort" pour la société. Et que, donc, toutes choses égales par ailleurs, la bourse ne crée absolument aucune richesse.  Vu qu'elle vit en très illégal parasite sur la richesse des autres. Les bourses comme le vol légalisé de la richesse d'autrui ne trouve que le minable argument: ils ont pas qu'à jouer en bourse. Or le parasitisme boursier s'abat sur le travail, les ressources, les talents, les flux monétaires, les plus values etc – juste un système gangstérisé de la richesse qui est "collective".  Et que même si vous ne le désirez absolument pas, cet accolement de leurs succions à tous les points du "circuit économique", se fait sans vous, mais contre vous. Vu que ce sont vos richesses qui sont sucées et vampirisées…

 

Or qui nous a martelé, sans cesse, que les bourses sont créatrices DES richesses ? Sinon l'absolue déchéance médiatique ? Ce déshonneur archi complet, puisque sans ces médias fous furieux – pas de crises systémique 2009 …Dans ces conditions, nous portons, symboliquement, plainte contre ces irresponsables médias. Et leur suggérons d'acquitter, sans plus attendre, les réparations des immenses dégâts mondiaux que leurs inconsciences ont causés…

 

Voici que l'avenir de la planète s'annonce bien plus radieux qu'il n'était possible de le supposer, grâce à la phrase qui avoue tout : imaginez, sans cesse,  la bourse qui rem-bourse et le média qui, re-media, parlant, devient bien remède actif et ré-pare tout…Tiens ils ne veulent plus "jouer"…Qu'à cela ne tienne: avec (enfin "recadrés") ou sans eux – le futur va quitter "l'âge du fer" !!! Suffit qu'ils ac-quittent et nous quittons absolument toute l'horreur économique… voir le site internet gratuit freethewords.org afin de poursuivre l'aventure !!!

 

(à suivre)

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article