La verve ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

167770782_803cc2d251.jpg

Lorsque vous abordez un domaine de savoir  il est une méthode bien trop négligée. Et pourtant si fertile…Qui se démontre par la "verve" (le feu dans les mots, la vivacité dans la vie, la joie champagne qui frétille et pétille, la santé se montrant toute entière) qu'obtient oui qui use de cette méthode…or la verve c'est l'étymologie de "verbe" ou "vive vie"…qualité donc primordiale pour qui écrit et/ ou parle : eh bien non ! dénis du réel partout !!! Toute pensée qui se prive de verve est, en conséquence, bien malade…oui viralement atteinte, principalement, de la mauvaise foi et de la mauvaise volonté…C'est de "connaître" le savoir psycho-corporellement avec le corps tout entier et toute la richesse psychologique (science vraiment reine s'il est vrai que 70 % de l'économie "vassale" c'est de la psychologie)…Or la matrice unique, la trame inertielle de l'édition c'est de "se déguiser en sérieux sans aucune verve" (et tant "se déguisent de sérieux" mais ne le sont pas, mais alors pas du tout, surtout dans leurs arguments, fondement du livre pourtant : fraudes structurelles ? trop exactement exact !)…or cette édition n'est pas sérieuse du tout. Sans verve et sans vie…

 

Verve ? oui quelques synonymes – inspiration, souffle, veine, esprit, grâce, idée, brio – rien que cela ? L'essentiel ! La "verve" (la trop sacrifiée !) prouvant votre grand amour en général, votre désir de joindre, à tout argumentaire bien solide, le supplément d'un maximum de beautés…Prenant donc sur vous seul cet excès de labeur. Pour tant de respect pour les autres vous cumulez tant de fardeaux, c'est bien cela ? La verve c'est bien le collectif qui circule en vous – et qui vous soulève…Tel qui croit rabaisser magnifie, au bout d'un certain temps, l'objet de son rabaissement…Tout ce qui conforte et sans dénaturer la démonstration c'est de la verve. Telle un feu ardent ou une lumière chaleureuse, les "experts du réel" comme nous, la voient dans le moindre écrit- ou non…toutes les éditions en sont fort dépourvues depuis trop d'années !!! Oui…la régression vers le primarisme, le sommaire, le simplisme, le plat et l'inutile, des éditeurs va de pair avec leur enfoncement obstiné dans toujours plus d'inhumanité. Puisque la verve c'est la vie et l'humain en plein !!! Avec la légèreté de la grâce en supplément.

 

Si loin de ces "faux sages" qui auraient des recettes et thérapies si "empoisonnantes" – alors que, dans ces recettes & thérapies, nous ne percevons que soutiens aberrants à tout ce qui nuit, ment, triche, spolie, pollue, intoxique – justement par assauts de mauvaises fois et de mauvaises volontés…Un chirurgien, au geste sûr, tranche. A force de ne prendre position sur rien – ces sages en peau e lapin sèment les résultats les plus contraires à leurs ex bonnes paroles, non ?  

 

L'inspiration c'est l'endurance, la faculté de récupération, la source indemne, le filon inépuisable, une partie du secret de Jouvence, l'entendement qui entend tout, les jouvencelles et jouvenceaux de la grâce de Jouvence  - la verve reste tellement plus sage que la sécheresse d'une démonstration qui ne sait se parer ni de sentiments ni d'émotions.  Et qui donc fuit toute surface exposée de vérification, de contrôle, oui expérience physique, d'examen visible, d'exercice physique, avec essais, épreuves ou tests, etc – afin de se resserrer dans le strict minima du dessèchement abstrait…Or, si toute réflexion intellectuelle refuse la preuve par la verve c'est bien a toujours plus de retrait, de recul, de repli, de rétrécissement dans l'abstrait ( avec ces étranges synonymes de caché ou d'obscur – à metre en face des antonymes de l'abstrait, platitude, froideur) – ce qui se retire de tout trait – dans l'abs- trait…répond, comme une goutte d'eau, au froid et à la platitude si pauvre du style !!! 

 

Autant dire que tous les chefs d'œuvre du passé n'aurait pas pu être édité en 2011 ? Puisque oui, absolument aucun ne rentre dans le moule "préalable"!!! Trop nouveaux – la raison de cette nouveauté ne se "défendant" pas, à "première vue" …avez- vous vraiment été vérifier ? Un peu comme des élèves qui noteraient les professeurs, nul dans le monde de l'édition ne semble plus comprendre ce qui est "écrit", ce que cela transporte, fait germer, promet et tient…Les rythmes des livres et du commerce (cyclique et fermé en boucle) n'ont strictement rien à voir l'un avec l'autre…de ne pas les avoir séparés demeurera une inexcusable faute professionnelle !!! Faute professionnelle injustifiable…le moule préalable du tout doit rentrer de force dedans…sauf que ce n'est absolument plus scientifique. Et source de brouillages, de chaos, de confusions et de gaspillages exponentiels partout…oui, plus aucun tapuscrit/ manuscrit n'est donc LU tel qu'en lui-même. Dans toute son "économie" nécessaire. L'inhumanitarisation, qui tarit effectivement, c'est juste la si peu probante vérification machinale, mécanique (sans aucune lecture) que "cela rentre dans le moule" ou non. Gilles Deleuze avait, atrocement, raison en diagnostiquant que toute l'organisation de marketing (aveuglement par l'excès de mécanismes ronflants) ne pourra JAMAIS détecter le vrai génie !!!

 

Tout au contraire il le "repousse"…Imprévisible, inattendu, fortuit, brusque, créant sa propre forme "nécessaire" (hors de cette forme son "nouveau" ne pourrait atteindre sa taille de réelle efficacité) aucun moule préalable ne lui convient…lui en marteler un c'est du, tout simplement…comme si c'était la chaussure qui avait créé le cordonnier !!! d'ailleurs, trop malheureusement, la preuve est faite… pour le moment, tous les génies actuels vivent hors de l'édition qui disparaîtra, dans sa mouture actuelle, sous les décombres de ses incessantes mauvaises fois et mauvaises volontés …La mauvaise volonté et la mauvaise foi qui vont, très prochainement, s'effondrer sur elles-mêmes, imploser à leur unique détriment

 

Déjà bien d'avoir pu vous faire comprendre tout cela  - toute méthode de pensée qui reste si fertile doit bien posséder un terreau précieux…La verve en reste un des critères les plus probants et loyaux…Alors, citez un seul livre qui, en 2011, "change complètement la vie" !!!

 

Vous avez dû "remonter" dans le temps ? Jusqu'à quand si vous voulez bien le dire ?

                        A moins que la  joie spontanée de la verve ne vous manque ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2 "La star des stars", "L'ardeur sociale" et "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou, encore "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 500 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article

JeH 13/12/2011 23:49

C'est le top du top maintenant ! Vive la verte verve !

imagiter.over-blog.com 14/12/2011 12:11



bravo


toute démonstration d'extase se fait en moins en 3 poinrs


beaucoup dès le 1er salopent sabotent tour !!! piétinent leur maucaise foi


se privant donc du top du top