Le bouclier fiscal des pauvres, vous connaissez ?/ la partie manquante de la photo (8)

Publié le par imagiter.over-blog.com

Le fait de ne plus savoir, collectivement, penser. Oui, le fait de l'anomie inquiétante de l'intelligence collective (que, d'habitude, génèrent les génies!) fait quasiment rater tout le potentiel contenu dans les grands rassemblements collectifs. Plus personne ne sait résumer les autres (faute de prendre le temps de les écouter ?). Plus personne ne sait ramasser en quelques mots l'essence de tous les débats collectifs (parce que, en général, la parole est "privatisée" ?) .Comme si l'usage gesticulant et sans méthodes des médias nous avait (déjà) vitrifié (atomiquement) toutes les consciences ? Comme si l'entropie l'emportait, grâce au concours de la vulgarité des cœurs et des esprits ? Ce n'est pas parce que nous vivons une époque de merde qu'il faut accepter de perdre toutes les"qualités" !!! ou d'entrer dans la déchéance des autres !!! La ligne de séparation entre les irréductibles adversaires des pouvoirs déshonorés et les faux- jetons de l'imposture (évidemment, les préférés des médias et – dramatiquement – des faux libertaires (sans aucune liberté ni dans l'esprit ni dans les comportements!)). L'apport de ces imposteurs (faux rebelles, vraies pollutions !) est nul – que des gesticulations qui ne tiennent pas à 1 minute de CONVERSATION.  Ils ne servent que de matraques afin de masquer les apports bien consistants des réfractaires, qui n'ont besoin d'aucune carte de visite ni profil "faufilé"…

En période de société divisée, les vrais "résistants" (et le dit- on si on l'est à donf!) exposaient qu'ils n'avaient pas le temps pour les mondanités, pas une minute pour soigner leur devanture, pas une seconde pour soigner le look (et qui "décrète" le look – qui serait tellement omniscient que cela en devient scandaleux qu'il ne RESOLVE PAS TOUS LES PROBLEMES, non ?). Bref, s'il y avait des malentendus à leur sujet, ça ne pouvait venir que des "déguisés", des coureuses de "tendances", des tops comme modèles, des archi nul spectateurs qui prennent les ombres animées pour la réalité, des gobeuses d'apparences etc.

Tiens! Bizarre, comme de ressemblances avec aujourd'hui. Qui serait un vrai résistant, celui qui déboulonne tous les concepts ventriloqués, qui fout par terre les fausses hiérarchies médiatiques (qui insistent "ouvertement" pour qu'un tel soit "notre" rebelle – tout simplement parce que sa quincaillerie n'est pas, vraiment, de gauche – juste du piteux vernis!)…etc Bref le poil à gratter mental. Ah comme cela vous voudriez "résister" sans déranger les autres, sans les perturber (et donc qu'il vous le rendent). Rengainez vos faux bijoux. Les résistants ne sont jamais par les truqueurs et les poseuses. En un cil ils vous les démasquent, sans faire exprès !!!

Donc vrais irréductibles et décadence de l'intelligence collective. Faut dire que l'incompétence trône à la tête de toutes les manifs: vous avez beau leur dire de ne jamais entrer dans le calendrier, son agenda, la structure des débats des pouvoirs. Macache: en plus d'être leurs pires ennemis, ils se montrent ceux des manifestants. Ils niquent l a manif en l'empêchant de "se manifester"…Non, c'est pas compter les manifestants qui compte, non ce n'est pas écrire leurs piteux articles aux non- journalistes qui est essentiel, etc. C'est de faire émerger un mouvement complet, de faire entendre une parole collective percutante (et vraiment, dans l'intimité secrète des cœurs et des esprits) partagée.

Non l'incompétence et l'inaptitude trônent partout où ça prétend diriger. Même dans les syndicats hombre ! Comme le prédisait "les céfrans parlent aux français" le plus ignare "juge" le génie, qui n'a jamais vécu "condamne" le plus expérimenté, celle/celui qui ne fait que regarder la télé et écouter la musique des autres (quels talents!) "décide" des contenus de la culture et autres, etc…Tout est à l'envers, les aptitudes réelles, les compétences évidentes et les talents fertiles sont, partout, piétinés…Folies furieuses que la majorité ECRASEE (pas écrasante!) a l'air de trouver très bien. Ouiaaaaaiiip !

Voyez le problème de ceux qui volent l'attention collective alors qu'ils n'ont rien à proposer. Nul n'est "jaloux" etc, personne ne "veut de leur place" si stupidement employée. Non! ils volent le temps et l'espace mental collectifs si vitaux pour nous "construire ensembles". A coups de raisonnements, de faits, d'insolences logiques, de paradoxes factuels, etc.

Dans les manifs des retraites l'acte qui résume tous les autres était d'exiger la loi. Parfois, d'exiger "juste" que la loi soit entièrement appliquée suffit pour foutre par terre tous les calculs des dirigeants. Et de les surprendre dans des postures peu ragoûtantes. Suivre "la grand messe sociale" (terme tellement hideux que ça pue le collabo!) c'est "aider" les pouvoirs. Empêcher qu'ils ne se prennent les pieds dans les gigantesques tapis de tous leurs mensonges…

Depuis le temps qu'il y en a un énorme et qu'aucun "institutionnel" ne l'utilise – ça fait big scandale (à croire qu'ils "veulent" toujours perdre!). Le bouclier fiscal. Oui, le bouclier fiscal des pauvres, vous connaissez ? dans toute manif, faire signer par le plus grand nombre possible la pétition de l'application du bouclier mais du bouclier fiscal des pauvres, plus toutes affiches, tracts et pancartes…etc. Le bouclier fiscal est universel, il s'applique pas qu'aux riches –mais à tout le monde. Le bouclier fiscal des pauvres, vous connaissez ? Le même que celui des riches: pas plus de 50 % des revenus. Or, Thomas Piketty (un des meilleurs économistes français) a bien additionné impôts directs et indirects. Ca fait plutôt vers 60 %. Rappelez aux pouvoirs qu'ils sont dans la franche illégalité. Signalez que les "nouveaux flics" vont les arrêter vite fait. Oh! pour leur rendre service. Et à nous aussi. Il faut un travail énorme pour résumer en une phrase de longs raisonnements. Le don de "synthétiseur" est rare. Fort heureusement, les rares sont à gauche. Fort malheureusement, du fait de l'incompétence généralisée on les piétine, si étourdiment…

Faire une manif sans pensée, sans réflexion préalable, sans phrase adaptée – est, désormais, devenu très anti-social. Pour les retraites, seule FO a produit un document digne. Tous les autres torchons à slogans sont indignes (aucun raisonnement, aucune articulation de faits, aucune inter-legere (lire entre) d'intelligence en acte). Apprenez à les refuser fermement ces tracts qui ne tractent rien. Dites que vous voulez être traité(e)s, tout de suite, comme intelligent(e)s , uniquement avec des raisonnements COMPLETS. Bref, ruez dans les brancards des incompétents qui osent prendre la tête "conformiste" des manifs.

Ils nous doivent le respect. Vous pas, a priori !

Qui n'aime pas les autres n'a aucune souplesse mentale en lui. Son cœur ne le flexibilise pas à savoir écouter les demandes réelles et répondre aux attentes effectives - des autres…

Les futurs responsables fonctionneront toutes et tous sans, plus jamais, oublier la porte du cœur – sans qui la barbarie à visage inhumain va triompher !!!

 

(à suivre)

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article