Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme

Publié le par imagiter.over-blog.com

3442118017_b19b52f441.jpg

Sa liberté empiète tellement celle des autres qu'il les prive entièrement de liberté. Sa seule obsession c'est sa seule ivresse A N'IMPORTE QUEL PRIX – son indifférence aux conséquence de ses actes est vraiment inhumaine…nulle société ne mérite de subir ce fléau incohérent…son ivresse n'est que d'abstractions (symboles monétaires, paris financiers, gloires vues sous l'angle des seules apparences, artificialités diverses, et – bien moins connu – jalousies maladives envers les individus spontanément heureux )…

 

Aucun pouvoir sain et normal ne devrait supporter de ne pas lui mettre de LIMITES. Le capitalisme est une déraison complète…la paranoïa peut montrer tous les extérieurs d'une rationalité méticuleuse…juste l'apparence…mais de simplement l'écouter (méthode Rogers) vous permet de dérouler des aberrations si lovées en elle…

La nature n'est pas naturelle mais le capitalisme surgit du fonctionnement profond de la vie et de cette nature (si peu naturelle pourtant !)…ce qui, traduit en langage non alcoolisé, signifie que, comme la nature offre tout gratuitement, elle n'est pas "normale" (la normalité - que le fou veut poser, identique à son dérangement, sur tout le monde – de faut tout faire payer, l'air l'eau la vie, tout…), faut donc la mettre sous "tutelle" – comme cela pas besoin d'acte de vente qui transforme du gratuit ouvert à tous en du payant fermé à tous…de plus, sa naïveté (même étymologie que natif) à cette nature qui ne complote pas (tel une enfant attardée), fait que ce n'est qu'un décor "étranger", dont il ne faut pas tenir compte ni s'occuper – tout son fonctionnement, la technique peut le reproduire (d'où inversion de l'aliénation – si la technique peut  reproduire le fonctionnement de la nature- ce qui est faux mais le capitalisme n'est qu'un MONOLOGUE – c'est que la nature est…artificielle !!!)…

 

Mais pas artificiel l'argent, la vraie nature de tout (pas une trace dans tout l'univers connu ce n'est, en réalité, qu'une convention qui transforme des chiffres dessinés en "valeur" – seul un esprit enfantin peut gober ceci !!! mais le capitalisme se veut "réaliste" : où ça, quand ça ?)…la nature n'est pas celle qui nous habite, pas la même vie que nous, pas essentielle à notre survie – la voir comme un décor extérieur n'est pas signe de folie grave et d'inadaptation lourde au réel mais preuve de "sérieux dans les affaires"…apparemment la folie capitaliste est relayée par de pervers psychopathes… Trop facile pour qui sait que le capitalisme est structuré comme un alcoolisme – et croit qu'il/ elle va pouvoir en profiter !!!

 

Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme…bardé de négations et dénégations du réel, de refus hystériques de se soigner, de lubies erratiques, d'autosatisfactions imbibées sur sa propre intelligence (qu'un regard froid ne peut pas trouver tellement c'est du piteux sordide)…ce qui place le capitalisme plus du côté de la bestialité qui ne peut se contrôler que de la raison qui sait s'auto-restreindre mais pour un bien plus grand plaisir par les qualités…

 

Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme…incapable d'épanouissement, de sérénité, de joie de vivre, de la moindre des qualités, en fait…il n'est obsédé que par son seul " triste plaisir "…plaisir triste que des hédonistes grossiers et incultes tentent de lui faire passer pour de l'amusement (rien que le choix du mot devrait alerter – vu, qu'à part, dans le mot rien qui ne rende heureux dans cette abstraction verbeuse…non non le divertissement n'est qu'un artifice, un leurre, un appât, un camouflage, une tromperie )…

 

….et, derrière l'écume peu appétissante, plus rien ne puisse attirer dans le grand détraquement capitaliste…INDIGNE d'UN SEUL VRAI ADULTE…

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article