Le cœur si peu visité des autres

Publié le par imagiter.over-blog.com

5261729699_cb2049b724.jpg

Comme j’explique à ma fille, lorsqu’elle se dévalorise : « tu ne vois plus que ce point noir, tu le grossis exagérément, y’a plus que lui qui prend tout le paysage – mais si tu le replaces dans tout le tableau tu vois bien que ce n’est qu’un détail »… Tu me demandes – ce qui reste original - ce qui me passionne chez autrui ? Son cœur pas sa tête… Paradoxal pour qui utilise tant la sienne ? Non, pas vraiment, pas du tout…Mieux, si y’en a une de tête mais une qui déraisonne et déraille, c’est pire que tout, non  ? L’idéal (si peu visité) se profile, plutôt, comme un cœur chaud et une tête froide – notre société c’est, plutôt, des cœurs glacés et des têtes chaudes…Donc j’apprécie « tout le monde » - au sens pas de choix préétabli, de reconnaissance clanique, de hiérarchie (style qui il « faut » voir et non), pas de préjugé ni d’a priori, le cœur toujours au grand large naviguant toutes voiles dehors…L’aventure la plus ouverte possible…J’ai raconté cette aventure dans « Nul n’est nul »…

 

Ah ! Nul n’est nul ça t’accroche, hein ?…mais c’est simple, thérapeute d’associations de terrain, je suis devenu, au fil des ans, une espèce d’expert des sentiments. J’attire les confidences, mais d’absolument toutes les classes sociales, comme l’aimant les métaux…J’en ai des centaines et des centaines dans ma besace…De la sorte « Nul n’est nul »…L’expérience, la fondation scientifique, les faites revisitables – tout y est…« Nul n’est nul » se montre, alors, sous son vrai profil – l’aventure volontariste d’un être comme moi…Usant de tous les moyens de transport en commun autant que de la déambulation – j’ai, pendant plusieurs années, abordé toujours « le premier venu », soit hors tout choix possible…Et j’ai fait (et étayé) cette découverte : la majorité des individus ne peuvent être, à fond, eux-mêmes qu’avec 3 autres personnes, en même temps, maxi…Des irréductibles qui restent eux-mêmes même dans la foule c’est minoritaire…Les autres, eh bien,  dès qu’il y a plus de 3 individus en leur présence, muent, se transmuent, changent, se transforment, etc – bref sont « convertis »,  sont visiblement modifiés. Plus eux- mêmes !!!

 

Ma position de « à qui on confie tout » m’a fait observer que (toutes choses égales par ailleurs, dans cet unique contexte et avec une certaine personnalité – la vôtre) – vous recevez le meilleur de la personne, son apogée, son envol, son épiphanie, tous ses trésors. Et que vous pouvez, ensuite, revoir la même personne « en groupe »…Souvent, elle y dira l’inverse précis du meilleur d’elle-même, se laissera « écraser » (comme un disque dur !) par le discours conformiste, abandonnera sa subjectivité radicale et « s’effacera » (au sens de « suppress ») par ces dominances déloyales…N’empêche que votre aventure volontariste a atteint cette vérité scientifique - « Nul n’est nul »…en groupe peut – être la nullité les déchoit, mais tout seul jamais …Qui sait susciter les confidences reçoit tous les plus beaux trésors…Oui oui milliardaire de la vie intérieure – la seule richesse « durable »…

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,  onglet 4  " Où trouver encore du sérieux ?, onglet 4  " Assentiment aux sentiments",   ou onglet 4   " Nul n’est nul".

Commenter cet article