Le corps enthousiaste ? (1)

Publié le par imagiter.over-blog.com

3823078635_e1604a0133.jpg

De découvrir l'immensité comme comestible de toutes les solutions qui existent devant nous – nous fait vibrer tout le corps d'enthousiasme…De comprendre, avec chacune de vos cellules, que les 30 dernières années auront été un énorme bouchon sur les compréhensions - qui a bloqué les accès à ces solutions…que de faire, simplement, sauter ce bouchon, grâce à l'usage libre de votre corps (selon, la technique de désaliénation psycho-corporelle) vous soulage merveilleusement…tel si 10 000 tonnes disparaissaient comme fardeaux intrus ?

 

Le fait que la solution soit si simple à vivre signale un profond changement d'époque…parfaitement, de celui qui rend le corps enthousiaste !!! Pas seulement le cœur enthousiaste vous voyez mais tout le corps. Comment est- ce possible ? Cette même fusée unanime esprit cœur corps ?

 

Autant le cœur possède le moteur sentiment, le carburant du bon et du neuf dans les sentiments, la reconnaissance d’autrui de la beauté de votre ressenti, etc – autant le corps semble démuni de tout ceci. Son moteur, son carburant, sa motivation féconde – c'est quoi exactement ?

 

Le corps enthousiaste ? Comment entrer dans les explications de tout ceci ?

 

Vient-il de (re)naître par la surtension électrique, par les influx ardents, par le vif argent, par la vivacité des captages ? Vient-il de retrouver l'énergie inépuisable (puisqu sa récupération reste si prompte) de l'enfance ? .

 

Les plus forts seront ceux qui sauront résister aux pressions de l'espèce, sans pour autant succomber, les isolés. Leur incroyable bonne santé surgit tellement de leur anticonformisme joyeux - car non issu d’une quelconque mauvaise grâce ni d'une mauvaise volonté "réactive" – mais bien d’un corps enthousiaste (voir le blog de ce titre )…

 

Ce dont on ne parle pas à grands cris, avec assauts d’agressivités, de poses égomaniaques – n’existerait tout simplement pas…que les esprits qui profèrent de telles malsaines punitions se privent de quasiment tout le réel…puisque hors spontané, enthousiasme, sincérité, émancipé, délié, loyauté, franchise, abandon, authenticité, etc…il n'y quasiment plus de réalité, alors ?

 

S'il n’y a de vie qu’à la télé, c'est que nous ne sommes quasiment plus que des morts vivants, délirent-ils si gravement atteints. Autant dire "cette vie qu'à la télé" serait une vie si microscopique, qui se ferme aux images nourricières de l'existence et de l’immense Nature qui, à ce jour, ne sont toujours pas passés à la télé (et n’y passeront jamais – trop mesquin et étroit pour elles ?)…donc ni vie ni Nature ne sont…vivants ? 

 

Se tromper à ce point, s’en remettre à la technologie, marketing, pub au lieu de reconnaître la sérénité profonde et très savante d’un pouvoir qui sait écouter et aimer…nous proposant la sécheresse désertique et stérile comme preuve que vous auriez bien la "tête politique" – non non, voici qui pullule d'aberrations !!!

 

Les « maîtres » de ces dites forces semblent, en effet, les plus visqueux, lâches, insensibles, sans grandeurs, acéphales, etc que la planète ait connu….avec eux, vous devez vous conformez à l’image qu’ils ont de vous, qu’ils ont décidé, décrété, totalisé avoir de vous…et, après cela, certains hallucinés crédules disent que la capitalisme c’est le choix, c’est faire ce que vous voulez…oui enfermé-e-s dans la prison d’une image qui n’est pas du tout vous ?

 

Une certaine fatalité inéluctable me rend toujours joyeux …oui une joie inéluctable est, pour moi, toujours fatale…

 

La vérité serait désarmée devant eux, tous les miracles, les merveilles, les nectars ou les extases ne peuvent percer leur épais blockhaus…ils se sont PUNIS de tout, définitivement fermé à tout…Comment voulez-vous que la plus puissante raison puisse atteindre des êtres devenus de si complète déraisons ?

 

Croyez-vous : le corps enthousiaste reste avec tout ce qui SOULEVE…tout ce qui transporte, déplace, emporte, expédie, porte…le corps enthousiaste devient son propre ravisseur qui le ravit tant, oui tant  ravissant…du grec enthusismos, transport surhumain, tout ce qui galvanise, électrise, anime, propulse, exalte, tressaute, arde ou magnifie…à chaque fois qu'un mot n'est plus vécu ou ressenti et c'est une émotion et un sentiment dont nous nous privons, avec la hure d'une punition masochiste…

 

Le corps enthousiaste demeure le premier signe que reconnaissent, chez les autres, les pionniers et pionnières du monde nouveau…leurs corps enthousiastes vivent, déjà, dans la nouvelle civilisation…leur cœurs sont plus ardents que tous les feux du monde réunis. Leurs passions leur font passer, traverser tous les obstacles, tous les murs, franchir absolument tous les barrages…puisque nous passions avec nos passions

 

Le corps enthousiaste demeure une des belles choses à vivre – et s'il y avait peu de candidat(e)s se serait – principalement – par "ignorance", dédain, mépris du meilleur de la vie…ce qui ne peut que demeurer, éternellement, gratuit…DONC TRES DIFFICILE D'ACCES…la sempiternelle différence entre l'épicurien heureux avec rien et le régressif hédoniste qui a besoin de se gaver de toutes les grossièretés avides d'argent pour…"se croire vivre"…oui entre l'illusion éméchée et les inéapuisables saveurs de tous les savoirs…

 

Est- ce un hasard si nous croisons plus de regards tranquilles pétillant d'une joie infinie ?

…et plus, aussi, de regards éteints d'ex – supposés "successful storyeurs"?

 

seul ce qui reste gratuit amène à la victoire épanouissante…au corps si heureux de pouvoir déployer son immensité intérieure qui ne veut concourir sur rien…

…aucune compétition n'a jamais soulevé d'enthousiasme…uniquement du délire désabusé !!!

                                                                                  à votre avis ?

 

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

Tel que vous pouvez le vérifier sur le blog du 9 juin 2011 nommé Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?, Toute l’histoire du rire en 5 textes. Ou encore, le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être magicien, etc…

Nous avons amassé un ensemble de techniques triomphales qui remplacent trop mieux le plaisir- loisir si arriéré…quelques unes des plus récentes sur ce blog ?: "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Reposer le repos d'une question", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », « La queste des questions », "Présent-e-s ?" « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien  "l'histoire du rire" en 5 textes, "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? ou dans la série " la série "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? certainement pas au capitalisme punitif qui nous cache que l'on puisse devenir tellement plus joyeux APRES son abolition…

 

Trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article