Le journalisme comme sophisme

Publié le par imagiter.over-blog.com

5168841549_0600d90506.jpg

Hier, il nous parlait d'Internet en le profilant comme un "diktat pour faire vite et court". Trés "anti-pédagogique, [lui ], qui ne se nourrit que de facile, de slogan et de bons mots"… En veux-tu en voilà !!!

 

Mais, aujourd'hui, son admiration ébahie devant la télé qui percute si bien parce qu'elle "fait vite et court" nous troue le cul…mêmes mots mêmes impostures…Un coup – arbitraire lorsque tu nous tiens !- c'est bon, l'autre c'est nul, à piétiner et à saccager…Et puis cette star (de machin, image, son ou ronds de jambes !!!) qui nous ravit "de tant bons mots si faciles"…oui exquis, épatants…quiquiqui dit le contraire est "un pisse- vinaigre" oh que c'est "un esprit chagrin"…

Purée il osent et sans cesse… MAIS QUAND SONT-ILS SINCERES ? pas d'information vraie sans confiance sans loyauté sans honnêteté…Le délit de "trahison de la confiance en l'info" n'existe pas encore ? il le devrait parce que vraiment le journalisme comme sophisme nous soulève de répulsions !!!

 

Le pauvre ( qui met "toute" la Société en danger dès qu'il respire !) épinglé c'est que des défauts …Mais – la magie est devenue structurante de cette civilisation ! – les mêmes défauts SE MUENT en hyper qualités dès que riches l'on se met à paaâârler…Riche qui n'a absolument aucun impact sur "toute" la Société, aucun responsabilité sur quoi que ce soit…2 poids 2 mesures, dira qui veut empêcher de penser: s'il y a 2 poids 2 mesures c'est bien qu'un des 2 est complètement faux…Oui oui faussé, ne dit le sophiste de sa voix de fausset !!! Purée, ma pomme, mais quand dit-il l'objectivité ??? User des incontestables mêmes formules pour dire le trop opposé – comment faire le tri ? Vraiment! Les sophistes foutent le gros bordel et la grande confusion partout: c'est eux les fauteurs de troubles! Les disrupteurs du social, les casseurs de la démocratie, les gangsters de la pensée !!!  

 

Une sirène hurle: ah oui ! nous avions oublié d'émettre que pour la pédagogie rien ne va plus !!! Le déshonneur des sophismes journalistiques déborde de partout…Tout, vous vous rendez-compte, en politique, en économie, en décisions anti- sociales (oui ma chère! Vous pourriez pas relever votre petit doigt, avec la tasse ç'est pas assez esthétique !!!) EST PEDAGOGIQUE…Si les citoyens "n'obéissent pas", doigt sur le pantalon (pensez aux ignominies pour nous faire voter "oui'" à l'anti- Constitution européenne!), c'est de la pédaogogiiiiiiiiiiie…N'a, de la sorte, clairement qu'un choix: obéiiiiiiiiir !!! Voilà voilà "la pédagogie c'est de dire "choix" même lorsqu'il n'y en a qu'un" !!!!

Hého! depuis les milliards d'années que du stagnes dans la cour de récréation de l'école priiiiiiiiimaire tu pourrais nous lâcher hein !!!

 

En français courant, cette "pédagogie" se prononce "ils sont pas encore assez cons, assez soumis ou assez conditionnés pour obtempéreeeeeer"…Rien à expliquer nous avions parfaitement capté… Et puis notre "pédagogie" tu connais ?

 

A  qui se commet à dire que "la France ferait la manche parce qu'elle a tellement de déficits que nos notes en seraient dégradées" – nous pédagogisons:

 

les déficits signalés c'est PRINCIPALEMENT les trop riches

Et

seules les Bourses et les banques font la manche d'une si déshonorée façon

 

Que donc - joindre les actes au discours - c'est virer les fonctionnaires déguisés (voir notre blog "Réduire le nombre de fonctionnaires ?" du 3 février!) que sont ces financiers déloyaux et reprendre les 15 % d'avoirs publics fourgués (de si délinquante manière) depuis 1975 (75 !) au privé…

 

15 % ? bon sang, mais c'est bien sûr …TOUS les dits déficits, absolument tous, sont "couverts" et recouverts…et les fonctionnaires illégaux des Bourses auront vu les cordons de la bourse publique se fermer, enfin, sous leurs nez…

 

C'est plus de la pédagogie c'est de l'art appliqué !!!

 

Alors – puisque le journaliste sophiste tient à radoter que si quooon fait pas tout  quesssttt ils veulent c'est parce qu'on pige pas leur "pédagogie" – comme si ces déchus dirigeants pouvaient être NOS MAITRES A PENSER !!!l – normal que nous les retrouvions dans les mêmes poubelles de l'Histoire qu'eux…

Soulignons que Grâccccce au sophisme journalistique la déconsidération politique et économique a été accélérée…Aussi nuls en pédagogie c'était trop beau …

 

Vous ne le croyez pas ? Le de plus en plus mondain Monde, du 4 février 2011, nous fourgue, ce titre" Le régime Moubarak contre -attaque " ce qui représente une légitimation inattendue pour celui- ci…"Contre attaque" ça vous file de la légitimité, du bon droit, du bien-fondé, de vilains pas beaux vous "attaquant", vous vous trouvez "trop" "dans la "bonne attitude" en ripostant "naturellement"…

Alors, est un sophisme ou non ?

La réalité honnête n'était-elle pas plutôt " Le régime Moubarak agresse son peuple"…avec des procédés qui rappellent les pratiques policières très utilisées aux U.S.A. et, moins, en France lors des manifs…où les "faux" casseurs sont des flics et les manifestants les "cassés"…Avec d'exemplaires commentaires des médias sur ces manifestants si violents, si violents, ma chère, qu'ils en sortent tous blessés !!!

Alors le Monde mondain sophiste ou non ?

 

Afin de vous aider en ce difficile dilemme, face à ce journal du rayonnement de l'intelligence française, vous trouvez en dernière page de ce 4 février (excusez en 4 ème de leurs couvertures tirées toutes à eux…) du "Magistral Hilarant Passionnant Poignant Sublime"…pour…pour Moubarak ou Barack…on sait plus…pour quoi alors…ô juste pour quelques pseudos-livres qui ne méritent pas, à l'évidence, un si grandiose enthousiasme…Sophiste ou non ?

 

Pourquoi une telle charge ?

 

2 raisons:

1 - Nous savons de quoi le futur sera fait …Là, faut les faire décramponner de tout ce qui représente l'honneur intellectuel…Abandonner, larguer, ne plus toucher, ne plus manipuler…Lâche la pédagogie…ici, les faire dégager de la vraie vie de tout le monde…Partir, déblayer, foutre le camp, déposer, quitter…Dégage de la vie Publique !

2 – les journalistes selon notre cœur nous les trouvons dans "Black list" (Liste noire) de Kristina Borjesson, 2003 Les Arènes, et 2002 « Into the Buzzsaw : Leading journalists expose the myth of a Free Press »…En gros, elles/ ils ont tous été virés, foutus à la porte, « démissionnés », fermés leurs gueules, chassés, éjectés…Nous voulons leur réintégration immédiate, leur retour bien désiré, leur rentrée solaire …oui leurs reportages de feu nous manquent tant tant !!!

 

Au moins nous sommes sûrs que jamais de sophismes ne sortiront d’eux !!!

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 3  "Rien de plus solide que le solidaire ", onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article