Le mesquin m’esquinte

Publié le par imagiter.over-blog.com

4222713033_f7c8352c15.jpg

La servitude volontaire est une des pollutions les plus pénibles puisque ce sont vos voisins qui s'excitent à votre servitude. Plus du tout volontaire, alors. Montrant qu'ils trahissent, dès leur premier mot, la "servitude". Il ne faut, en effet, pas se vivre en "servitude" si l'on s'acharne à y mettre les autres…Sans mesquin pas de pouvoir aussi unilatéraux, déséquilibrés et inégaux…Oh oui! que le mesquin m’esquinte ; m'esquinte le mesquin… genre des inquisiteurs de la beauté, de l'intelligence ou du talent…qui vous amènent à vous (déjà bien en-dessous de 2 000 €) oui oui à vous, sans cesse, et dans un non sens absolu, des exigences barbelées et de coupantes prescriptions d'incessantes humilités. Prescriptions de permanentes humilités évitées, esquivées,  éludées pour le show biz, les banques bizarres, les Bourses, la télé trash et buzz ou des gains exagérés, etc…Deux poids deux mesures – traitement très inégalitaire du problème d'humilité: que dans un seul sens pour matraquer le bas – afin qu'il ne relève pas la tête devant toutes les prédations illégales du sommet de la société et cesse, ainsi, de les accepter ? Sans doute: très douteux les prescripteurs si blessants de l'humilité…des autres…Pas de la leur puisqu'il faut se sentir démesurément imbu(e)s de soi- même - afin d'obliger les autres à une humilité d'humidité aussi frigorifiante…

 

Alors que la modération ou l'auto restriction (autre mot pour l'humilité) serait le plus utile au sommet de la société- non ces acharnés prescripteurs…des autres (les poux du pouvoir ?) ne s'abattent (courageusement ?) que sur le bas de la société…Ainsi devant le fait trop avéré, que les 2 plus riches du monde aient la "même chose" que toute l'Afrique noire, qui a tort ? Pour le moment, les médias dominants disent que c'est l'Afrique noire…Les conformistes aussi puisqu'ils n'affirment pas l'inverse…Ah oui! beau piège ! belle arnaque –l'humilité n'est qu'intellectuelle mais pas du tout monétaire

 

La "haine de l'intelligence" est, définitivement, devenu suspecte …Ce sont bien ces cancres là les cancrelats !!! De clairs "collabos" du fric-pour-très-peu à voler; de multiples façons, aux multiples autres… La "haine de l'intelligence" est, définitivement, devenue suspecte. Limpide que qui veut répandre la "haine de l'intelligence" est, définitivement, un ennemi du peuple et des…humbles. Faut le faire, n'est-ce pas ? Bassiner tant d'humilité pour se révéler le pratiquer si peu…Nous voyons, ici, à quel point les "complices" conformistes font tout le sale boulot. Et que de dégonfler ces vraies baudruches prétentieuses (se donner le droit de détruite tous les talents – n'est-ce pas s'enfler d'une extrême importance) reste le vrai travail des "humbles" comme moi…

 

Et donc la triomphante conclusion claque au vent: ne pas utiliser son talent pour faire beaucoup de fric sur le dos des autres – c'est cela l'humilité vraie…Par contre, de faire briller les résultats de votre talent (et du travail acharné qui va avec !) non ceci n'est pas de l'orgueil. Juste l'amour de la vie, de la beauté et du partage que vous voulez "diffuser" plus largement. Gratuitement. Bénévolement. Donc carrément UN OBJET DE FIERTE légitime…A exhiber sans retenue !!!

 

Qui veut vous obliger à "l'humilité" ne présente, de la sorte, aucun des signes extérieurs de l'humilité intérieure. Cette humilité à sens unique (juste contre vous et pas du tout contre les marginaux du sommet!) n'est qu'une marque de déloyauté perverse. Alors que la probité (ni humble ni non humble – mais juste "Juste" !!!) se montre, majestueusement, parvenue à disqualifier qui l'emploie…

 

Ne vous torturez plus, pauvres artistes et écrivains si largement spolié (e)s par toute la société, la plus grande de vos impulsions de fiertés n'atteindra jamais la plus infimes traces de leurs non humilités émasculantes…D'autant plus, qu'ils vivent, indignement, sur votre dos !!!

 

Dans leur absurde et si spoliateur donnant-donnant – disons, alors, que l'humilité intellectuelle ne s'arrêtera qu'après la mise en place (bien visible) de la réelle humilité monétaire…Le clair levier, qui va faire basculer cette montagne, demeure nécessaire jusqu'à l'aboutissement de la besogne, non ?…Le piège pour gogos (par bobos interposés) de l'humilité qui ne serait qu'intellectuelle - et pas du tout monétaire - vient d'être éventé. Nul qui ne boira ce jus saumâtre, désormais, sans faire la grimace …

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,  onglet 4  " Où trouver encore du sérieux ?, onglet 2  " Le roman de l'économie",   ou onglet 3   " Rien de plus solide que le solidaire".

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article