Le messager ou le message ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5186704424_0bdeae9145.jpg

Il a 4000 ans le messager pouvait être tué si le message ne plaisait pas à vos inavouables caprices. Plus de messager plus de message ? On le dirait vraiment bien :. 4000 ans après ceci ne s’est pas arrangé. Vous ne pourrez vous approcher de votre émancipation, libération ou fin d’esclavage (mental) tant que vous n’aurez pas pigé que les médias demeurent les lieux les plus anciens, archaïques, vieillots, préhistoriques, inconscients, pulsionnels et possiblement toxiques de notre civilisation. Dans son versus vie mentale…

 

Il a 4000 ans le messager pouvait être tué si le message ne plaisait pas à vos inavouables caprices. Plus de messager plus de message ? Quelques lustres avant c’est qui découvrait le cadavre qui était, implacablement, l’auteur du meurtre. Pas à discuter. Sous les yeux sous le sens. La proximité fait l’essence. Où notre société a le plus récupéré ce simplisme mental extrême ? Dans ces médias (si extrémistement traversés de rémanences du passé) c’est l’acharnement exagéré et comme maniaque – sur toute personne qui apporte du nouveau, qui demeure comme la preuve de ce « cavernisme médiatique »…Au lieu de PRENDRE LE TEMPS d’écouter, d’examiner sérieusement, de savourer, de réfléchir, de construire, puis, de répondre aux très neufs – non ! nous les voyons bien se précipiter frénétiquement sur l’auteur( e) du nouveau. Du neuf argumentaire. Le temps de « réponse » (sic) est trop court pour que nous puissions dédouaner ces frelons hystériques d’avoir pu comprendre la moindre miette.

 

Leur décadence morale extrémiste c’est de s’acharner, illégalement et si déloyalement, sur le messager – s’il est blond il « fallait » qu’il soit brun mais si roux alirs là c’était pas le bon impératif, s’il est maigre ça « discrédite » ( ?) le message mais gros aussi, s’il sourit il n’est pas sérieux mais s’il ne souris pas aussi tatum…etc. ces turpitudes s’étalant à longueur de temps dans les médias déshonorants –vous n’aurez aucun mal à lister. Le fond de l’horreur c’est que, en parallèle avec le « moins disant » actuel (gentre « ne rien comprendre prouve votre intelligence !!!) nous n’avons plus que des médias du « moins sachant » - plus t’es crétin, con et nul plus tu es décrété « bon profil ». Toute intelligence exigeante, tout raisonnement poussé ou toute démonstration honnête sont chassé par ces cœurs en « low cost ». Ce ne serait pas si grave si la survie de l’Humanité n’était pas en jeu. Ces barbares déchus représentent un danger terroriste extrême. Soit c’est la survie par le savoir construit, l’intelligence et de solides argumentaires – soit c’est le règne du caprice le plus arbitraire qui ne repose QUE sur l’ignominie de « consommer résoudrait tout » (Où ça en psychiatrie ?). Il faut opter - la coexistence du moins disant, en ce domaine, et de l’exigence du meilleur (nous contre ces inadmissibles barbares vêtus de la déchéance bourgeoise) ne peut durer…

 

Nous devons protéger chaque message de leurs contaminations perverses. Tout est malsain chez eux : nous devons reprendre tout ce qui est vital à leurs sales mains. Irresponsables, incompétents, déshonnêtes, prêts à tout trahir, ne sachant rien, incapables d’apprendre ou de réfléchir – faut mettre un cordon sanitaire entre eux et le vital. Les messages sont vitaux faut empêcher toutes leurs insalubres manœuvres qui voudraient en salir l’immaculéité…Plus aucun message ne doit passer par eux. Qui ne respecte pas le messager ne mérite plus la moindre considération. Ces ex médiatiques sont trop déchus, n’est- ce pas ?

 

Alors que ce soit programmation ou manipulation, etc – les différentes crasses sortent par le même siphon … Le scandaleux vice des médias qui devront bien changer ou périr – qu’il faut étaler entièrement sur la place publique puisque LA HONTE DOIT CHANGER DE CAMP – c’est de s’en prendre BARBAREMENT, comme des bourreaux ou des tortionnaires « licites » autorisés, tolérés ou encouragés – à mettre en pièces tout porteur de message collectif, d’intérêt général. Bref qui dépasse si largement la minuscule bande de jambes cassées au pouvoir...

 

 Ainsi, s’ôtent du regard de leurs déshonorés complices conformistes toute cette bestialité inexcusable (les barbares sont au sommet ! ils ne voient rien des carnages mais « interdisent » tout aux victimes même de se plaindre – au lieu de placer, équitablement , le ressentiment ou la rancœur chez les puissants contre les « heureux », non, sournoisement, ils le fourguent en « se plaindre c’est avoir du ressentiment » que chez les pauvres…est-ce bien raisonnable) – et ils EN RAJOUTENT, les bestiaux !!!.A ce sujet voir le chapitre « Le conformiste est un être dangereux » sur le site internet freethewords.org,  onglet 2, de  " Comment devenir un( e) athée du capitalisme"… Pour eux pas de messager pas de message. Nul ne doit troubler le règne simpliste, énoncé ainsi, par un extravagant personnage qui peut se nommer Président : « Consommez ». Le comble des irresponsabilités, la bestialité incarnée. Une civilisation et toute son immense culture sacrifiée pour ce pitoyable rétrécissement – le seul crime audible pour nos réduits du cerveau c’est de ne pas consommer. Symétriquement qui consomme à tous les droits. Tout le reste ils s’en foutent : parvenir à l’état hébété de telles brutes, faut le faire…Le simplisme mental et la fainéantise du cœur ont toujours été racines des barbaries. Aujourd’hui les barbares sont au sommet…

 

Mais le sachant - les messagers seront aussi protégés que les messages. Les médias et pouvoirs désormais démasqués d’indignités, de simplismes, de perversions, de déloyautés et de dysfonctionnements extrémistes des raisonnements – vont récolter le courroux sensé de tous les êtres sains. Plus que marre de cette racaille qui contamine tout de sa déchéance toujours plus bas…

Le messager est bien devenu (pour ce « moment » hégélien de l’Histoire) le message

…oui oui à l'aide de ces techniques du "cerveau sensualisé" …dont quelques uns des plus récentes sur ce blog ?: "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "La vaporisation du moi", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Reposer le repos d'une question", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "Harmonie solidaire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes.  Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces posts sont effectivement reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

L’Économie que l’on nous jette entre les jambes afin de faire tout autre chose ?

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans Sémantique du Web

Commenter cet article

lejournaldepersonne 19/01/2014 10:58


y a- t-il quelqu'un qui écrit mieux que vous ?


la réponse est NON NON et NON !!!'

lejournaldepersonne 19/01/2014 10:54


mais mais mais


y a t-il qielqun qui écrit mieux que vous


la réponse est NON NON et NON !!!

imagiter.over-blog.com 19/01/2014 11:50



merciiii