Le Monde fait des efforts pour revenir au réel: il en est encore infiniment loin.

Publié le par imagiter.over-blog.com

5105226324_d6a676babd.jpg

Le Monde qui a toujours été un journal d'ambivalence. En sous-main, il prend sa structure de pensée chez les vrais penseurs anticonformistes. En vitrine il leur crache dessus. Ainsi, a-t-il copié les pourcentages réels des votes par rapport aux inscrits. Un léger progrès, mais comme tout les êtres de mauvaise volonté doublés de mauvaise foi, il refuse d'ajouter le chiffre "population adulte totale de plus de 18 ans". Parce que la QUESTION DE FOND c'est bien que la population adulte de plus de 18 ans est de 45 millions. Et que 20,5 millions d'inscrits c'est même pas la moitié. Explications ? Big mystère ? Tant que l'on admet pas la maladie aucune chance de se soigner.

 

Donc les "experts du réel", dont je fais partie, n'ont entendu aucun commentaire raisonnable, rationnel, sensé, adulte, sérieux…etc. sur ces élections que des délires, des divagations, des irrationalités, d'individus hors réel, ayant perdu tout sens des mesures. Ainsi personne qui ne dit  que les votes exprimés le 27 mars de 7 910 018 millions ne représentent que 17,55 % de la population adulte totale. Que si l'on ajoute abstentions et bulletins blancs c'est 62,29 % contre 58,57 % (le 22 mars) qui refusent de participer à "l'offre" politique plus que minoritaire actuelle.

37,71 % SEULEMENT D'EXPRIMES sur les seuls inscrits. Et donc 17,55 % de la population entière. Tout ceci a quitté le domaine du sérieux, de la réalité exigeante et de la raison, oui ou non ?

 

Que de refuser de se plier à "la loi d'airain de la réalité" c'est se situer dans le camp des irrecevables contestataires, des élites utopistes et ayant perdu tout sens de la réalité, des irresponsables, etc. Qui doivent donc dégager de la scène pour laisser la place aux individus sérieux, raisonnables, posés et adultes.

 

Toute analyse qui ne prend pas en compte les pourcentages cités ci- dessus signe qu'elle est farfelue, psychologiquement désaxée (puisque reniant le réel lorsqu'il lui est défavorable!), obsolète, non fiable, dépassée, enfermée dans un monde irréel, particulièrement puérile, etc. Et, en tout cas,

 

Indigne d'exercer des responsabilités collectives. En qui on ne PEUT PLUS AVOIR CONFIANCE.

 

Qui pratique la pensée de fond "sait" que cette position dans les cordes n'appartient qu'au cancre pris les doigts dans ses mensonges.

 

L'enfermement aliéné dans un cercle déréalisé de pensée vous ôte toute surface d'initiatives, toutes libertés de manœuvres. Qui se tient dans l'honnêteté intellectuelle et la pensée raisonnable, pondérée et possédant le sens des mesures – surpasse, subsume et englobe ces sous-pensées de traînards déloyaux qui, à coups de vacarmes enfantins, tentent de masquer le réel. Et ceux qui savent en rendre compte.

 

Quelques maigres efforts de suffisent as pour rester un individu solide, servant de repère et de référence. Et sur qui beaucoup s'appuient et comptent.

 

Journalistes, vous n'êtes pus du tout à la page.

 

Suivez donc d'urgence les remises à niveaux. Le problème c'est que vous ne savez PLUS où vous…

                                    adressez…

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org ,  onglet 3  "Why do we left the left wings ?", onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

Commenter cet article