Le pollen suspendu des mots ? (1/2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

2489179939_558195ee4f.jpg

Lorsque le butin se moissonne et lorsque tout but se prouve en le butinant – nous sommes tous les abeilles du pollen des mots…le butin se conjugue comme butine, c’est son verbe même…son plus éclatant compagnonage !!!

 

« (…) oui , sans rien perdre du pollen suspendu des mots, sans jamais gaspiller le moindre épice des pensées, Dolphy vivait pleinement le "comment les pensées réussies suivent l'apprentissage de l'envol".

 

Il triomphait (donc, tout en intérieur, pas pour « dérager » ou déranger les autres!) en saisissant, intuitivement, que "voler" (celui de s’envoler !) lui ouvrait, toutes grandes, les portes de l'intelligence maîtrisable. Le corps apaisé (les plaisirs créent l'écœurement et la nausée les joies l'immensité et l'éternité) de Dolphy, celui qui a trouvé le juste éloignement, la pacifique distance. L'univers représente bien la juxtaposition non concurrentielle de toutes les différences possibles. L'univers nous offre la réussite de toutes les utopies. Par et pour la raison : Darwin ne savourait-il pas que "la diversité et la danse souple sont la vie lorsque l'uniformité et la rigidité la mort" ? Quel degré de folie furieuse pour avoir transformé ce sage en chantre de la supériorité…de toutes les bassesses (dessin Svp !), soit blanc plus que noir (vu comme nous ne percevons que l'inverse), riche plus que pauvre (vu comme nous trouvons à quel niveau de misère trône le riche), savant que non diplômé (vu l'immensité de "l'ignorance"- ce dédain, cette volonté de ne pas voir et savoir – du "sachant", sûr que la bêtise est son cousin) etc.

 

L'univers utopise mieux que toutes les utopies ne rêvaient de le faire. Et les soi-disant "réalistes" "ignorent" tant de choses (9/10 de tout ? ) que, très certainement, la réalité n'est pas "de leur côté" ! L'envol vous prépare à comment utiliser au mieux (pour la planète et les autres) toutes pensées. Voler autour. Ou les laisser voler autour de nous. Un espace devenu grand en nous et qui a fait place aux possibilités des pensées-formes. Toute une préparation de changement de "positions" physiques devait précéder cette entrée dans une nouvelle civilisation. L'abandon de toute psychologie y sera complet.

 

Plus de ces griffes intérieures, de ces blessures (reçues et causées), de ces nuisances, dus aux empoisonnements par psychologie. Et puis, une fois que vos sensualités ont essayé la juxtaposition non concurrentielle des différences, c'est comme les mousseux et les champagnes, vous y avez détecté l'infinie supériorité de la civilisation "sans profit individuel". Le gain est plus que gigantesque : tout vécu en sensualités apaisantes, courues de fraîcheurs, friselées de parfums innés, serties de comestibilités tous azimuts (couleurs, sons, touchers, senteurs – tous comestibles!). Cette topologie neuve, cet unanimisme avec l'univers s'esquisse  ainsi: chaque pensée telle une crique "abrité" et, pour vous, tout le temps de s'y baigner, prélasser ou bronzer etc. Les femmes se sont, lourdement, trompées sur les "meilleurs mâles": prenant un stade d'évolution pour un piédestal. Le macho préféré plafonne définitivement en sa grossièreté.

 

Le raffiné ne cesse de monter (intérieurement) les marches vivant chaque jour & nuit comme une fête en extension (sans gueule de bois). Se morfondant largement avec la brute (pour de maigres satisfactions d'apparences !), elles piétinèrent (inégalitairement en somme !) les subtils, qui, ayant appris, savent éviter ces "femmes ayant perdu leurs essences" (belles à l'extérieur sans nectars à l'intérieur !). Pires que l'ennui ! Et qui, pourtant, demeurent élogées, médiatiquement, comme le rêve de tout homme (tout ne semble que très minoritaire en ces médias !) !

 

Quel soulagement de ne plus, jamais, avoir à retraverser

   ces marécages prétendus "luxueux"!

 

…et de parcourir, sans cesse, le pollen suspendu des mots !!!

 

( à suivre)

 

Les posts de fond sur "Comment voler comme des oiseaux ?" oui 5 humains toujours vivants l'ont fait dans notre inattention frivole. Le "Comment voler comme des oiseaux ?" qui court en 17 textes du 23 novembre 2010 au 17 mai 2011.

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans corps des langages

Commenter cet article