Les célidébats ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

7328752322_cdd1d6a71e.jpg

 

La société a tellement divorcé de partout qu'il n'y a plus que les célidébats!!! La dissociété, dissociée de ses associéTés, répand toujours plus de solitudes. Plus de munidébats, de multidébats!  Surtout des célidébats – la solitude des monologues juxtaposés …sans rien qui passe ENTRE !!!

 

Plus personne ne semble plus trop avoir l'extrême passion des autres – pour se colleter ainsi à rentrer dans "cette chance d'être transformé par l'autre" – que l'on nomme les vraies conversations…tel Guy Debord (qui n'a jamais été qui on prétendait – mais tellement "mieux" !!!) disant "et la conversation est presque morte et tous ceux qui savaient encore parler bien assassinés par nous"…eh oui !!! Un grand réaliste aphoristique– surtout pas un atrabilaire !!!

 

La vraie conversation vaut plus que TOUT L'OR DU MONDE. Rien ne la surpasse en valeur…Un vrai débat où l'on s'ébat c'est l'amour social qui touche, voluptueusement, la peau. Et la rythmique collective emplit de thérapies réussies les poumons …enfin cela se nomme être à l'air "Libre", oui oui respirer à "Pleins" poumons…les monologues juxtaposés oppressent tellement que l'on voit bien les respirations ratatinées dans ces fuites maussades des débats, ces refus névrosés des "grandes" discussions (oui celles qui rendent tout le monde tellement plus grand – où personne n'est perdant-e, chacun-e nourri(e) selon ses besoins…etc.).

 

Cet immense fiasco, ce monstrueux échec collectif uniquement dû au massacre de tous ceux qui savaient encore parler – un peu comme si les spectateurs d'un mach de foot massacraient les joueurs au motif, pire qu'insupportable, "qu'ils jouent mieux qu'eux"… Dans les débats INTERDITS, c'est pourtant ce qui se passe et qui "sait" merveilleusement faire accoucher les conversations est, promptement, étouffé, écrasé, piétiné, écarté, par la mesquinerie collective…tentez de prouver l'inverse :

 

1 - Dites les "phrases magiques" qui prouvent que vous avez, au moins une fois, participé à de "vrais" débats (qui soulèvent tout le monde du sol – et parcourt les genoux réunis du "cercle d'énergie")…nous oui : beaucoup de centaines de vrais débats de vécus à bloc – de quoi clamer que "rien n'a plus de valeur sur terre"…c'est de l'amour désintéressé qui englobe tout"

 

2 - Montrez comment vous sauriez "animer" un débat – les groupes de paroles, les formations à l'écoute, le langage non- violent, etc. – ont "avoué" qu'il y a bien des grands parmi nous…et que qui tentent de séquestrer ces méthodes a peu de chances d'en faire partie…oui oui ous êtes coincés, pitoyables conformistes à semer la mort nécrophage autour de vous, qui est bien de copier, aujourd'hui, les anticonformistes de 50 ans auparavant – eh non ! vous ne pouvez rien COPIER - le meilleur est vraiment inaccessible – sauf, et en voie directe, pour les cœurs purs…et c'est VOUS qui l'avez rendu inaccessible par vos montagnes de mesquineries toutes plus "inavouables" les une que les autres…donc votre premier mot, puis le second, etc. vous montera en grotesque posture du traître au vrai débat – de là à vous laisser "animer" ce que vous allez, trop vite, trahir, mon pov' m'sieur, faut pas tijer !!!

 

3 - Et – enfin – sortez une seule fois votre ORIGINALITE – preuve flagrante que vous avez expérimenté l'origine originale de tout…

 

Faute de cela vous ne savez vraiment pas vous EBATTRE dans DEBATTRE – vous ne voulez/ savez pas sauter dans l'immensité inconnue

 

…où l'on sait d'où l'on part mais sûrement pas où on arrivera

 

Garantie que rien n'est " formaté " (autre mot pour formolé, la lâcheté hypocrite du "formalisé", méfiez vous des "faux" débats "formalisés" – le "vrai" s'ébat en toute liberté tel un immense corps aisé, dégagé, souple, en formation, sans règles autres qu'autonomes etc.) …

 

Donc qui s'ébat doit, inévitablement, avoir sa phase de gambader, folâtrer, lutiner, papillonner – tel qui hume l'air avant la randonnée , qui gpûte l'eau du pied dans l'océan…

 

EIEN de formalisé (formolé) – il n'y a pas de règles rigides (morbides) au vivants débats – juste des personnages expérimentés qui savent "offrir " la parole aux autres…

 

Puisque lui/ elle seule vit, en toute connaissance de cause, que toutes les formes qui in Forment

                                    s'ébattent en toute liberté dans les débats…

 

                        Et que ce sont elles QU'IL FAIT LAISSER PASSER !!!

 

… puisqu'elles nous ouvrent à l'usage enchanté du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme à l'ensemble de ses techniques qui ne se "périmeront" jamais…dont quelques unes de nos plus récentes, restent offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!","Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 400 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans qui fuit le réel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 23/11/2012 06:52


merci il était temps que quelqu'un le dise - vous savez aller au fond des...débats !!!

imagiter.over-blog.com 02/12/2012 14:34



parler rend heureux lors de vraies discussions - c'est QUI l'ennemi ?