Les chiffres contre la démocratie ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5051485494_8862a922b6.jpg

Peu réagisse bien et au bon moment. Le scandale (qui ne s'éteindra plus) des grèves et manifestations – dont celles du 2 octobre – est de voir des élus dévaloriser et d'insulter les citoyens à ce point. Une telle pensée "gangster" attaque, à la base, la démocratie.

Or ces pseudos- dirigeants peuvent être mis en faillite PAR LES CHIFFRES. Un œil sur les élections de 2009: vous prenez la population adulte de plus de 18 ans (45 millions) et vous voyez le pourcentage précis du "parti majoritaire" (sic): 9,62 %. Vous avez bien lu – 9,62 %. Ce chiffre de groupuscule, de secte à voir au microscope – ne donne, ni scientifiquement, ni moralement, ni arithmétiquement, ni démocratiquement, le DROIT d'imposer (pas d'autre mot!) ses non projets à 90,38 % sans leur accord minimum. Vous entendiez, en plus, en ce 2009, des délires mégalomaniaques dans les rangs de ces minoritaires style "victoire écrasante" ! plutôt "victoire écrasée". Factuellement, 2 fois de votants "inscrits" qu'en 2007: défaite cuisante disent les têtus totaux. Par rapport aux adultes "inscrits" (non les votants), le chiffre de ce "parti dominant" n'a jamais de jamais dépassé 25 % (présidentielles). Donc l'image limpide demeure: moins d'1/4 impose antidémocratiqument sa volonté (peu fiable, partiale et inobjective en diable!) à 3/4 qui n'en veulent que peu ou pas du tout. Les chiffres jugent qui en fait ? Les menteurs ou qui "subit" les mensonges ?

Lorsque vous voyez de tels boursouflés par la perte de tous sens des mesures – vous savez que vous vous défendez la démocratie. Et qu'eux l'attaquent. Perdre tous sens des mesures (comme les insurgés barricadiers de la raison – dissimulés en ministres!) se montre comme le contraire des pondérés, mesurés, raisonnables, modérés, prudents ou économes (toutes vertus de démocrates). Ces caricatures de l'ex- honnête homme, fussent-ils déguisés en ministre, ont perdu absolument toutes, mais toutes ces qualités. Ils en représentent même l'inverse hystérique, déraisonnable, suicidaire, énervé et absolument pas crédible…Nous nous vivons pleinement ces qualités. Et parlons pour l'intérêt général. Lorsqu'ils l'attaquent outrageusement…

Puisque la même aperception, la même hallucination grave, le même aveuglement fanatique qui leur faisait prendre 9,62 %, ce chiffre de défaite, pour une majorité (où ça ? gonflée comme la grenouille ?) et cette débandade visible pour une victoire. Niveau compétence: - 10 000/ 20. Niveau fiabilité au réel : - 1 milliard/20. Etc. – oui oui le même égarement va les empêcher de "voir" le chiffre réel des manifestants. LE 2 OCTOBRE ILS ETAIENT PLUS NOMBREUX QU'AUX PRECEDENTES MANIFESTATIONS. Donc, ils disent qu'ils étaient légèrement moins de plus nombreux, à peu près en gros de moins significatifs que: bref qu'ils sont "exclus de la démocratie". T'es manifestant, donc, peut être, un des derniers adultes RESPONSABLES du pays et des cancres immoraux, de sales gosses "construits par les médias" osent "t'exclure de tout" ? Certains comptages éclaircissent même : 1/3 d'inclus, 2/3 d'exclus. Clair que ce 2/3 restent plus "durables" que les illégaux exclueurs/ inclus. Le basculement de l'image (dit en futur langue "psychologique" imagiter, bousculer l'image pour voir la réalité, basculer l'image "construite" pour voir le gangster qui la manipulait…etc.) – montre que ce sont bien des auto- inclus (ce 1/3). qui ne tiendront pas la distance. Vivre dans le permanent mensonge doit secréter des gaz très toxiques: ils risquent de s'auto-enfumer…

Résultats des courses ; quelle que soit leur utilisation des chiffres cela les disqualifie à fond. Ce sont des traîtres à la démocratie: la loi du nombre. Lorsqu'ils grossissent exagérément leurs chiffres clairement minoritaires. Et amenuisent outrageusement les chiffres bien consistants de leur très légaux opposants (eux!). Ils perdent, à vie, toute considération (autre que stipendiée!). Nous savons, intimement, qu'ils ont quitté la démocratie ("juste assez bon pour les pauvres" comme le disait le déchu Platon!). Et le RESPECT des majorités, quelle qu'elles soient. La démocratie nous appartient entièrement désormais et les juge comme traîtres permanents à la démocratie (tant dans les styles de vie très parasitaires, que dans l'usage des médias très gangster ou, ici, l'usage si délictueux des chiffres!). Qiuant à la réPublique qui ne doit qu'être dominée par le "public" (l'intérêt public, les avoirs publics, la public-ité non privatisable, etc.) leurs ANTICONSTITUTIONNELLES et très illégales privatisations les ont, déjà, condamnés. Une réPrivé c'est pas une réPublique !!! Voyez- les: les marginaux capitalistes (peu nombreux et vivant en marge de la société en la pillant de toutes les façons), les minoritaires politiques (lorsque jusqu'à 60 % des inscrits refusent l'offre politique archaïque qui a tort ?) les médias "dominants" (dont une étude fouillée estime la base "sociologique" à 11 % de la population totale – alors qu'ils imposent au 89 % qui veulent carrément autre chose "leur" pensée unique inique !) ou les prédateurs asociaux de l'Humanité (Inde: 68 milliardaires = 835 millions "sous le seuil de pauvreté" où réside l'anomalie ?) – tout ceci représente le règne des extrêmes minorités. L'antidémocratie que les chiffres abattront. Puisque ces déshonorées ex- élites représentent la pire prédation de la démocratie que l'ion puisse imaginer. 2 fois inutiles, 2 fois parasites, 2 fois dépendants de nous tous : quel soulagement collectif que de s'émanciper, de se libérer d'eux…

 

Aucun chiffre n'est de leur côté. Les capitalos tremblent de peur devant les têtus totaux. La globalité (scientifique, thérapeutique ou arithmétique) admet que se passer, enfin, d'eux soulagera aussi (et infiniment) la planète…

Pourquoi continuer à SACRIFIER 835 millions pour 68 ? le bon sens a quitté les insensés fanatiques qui "méprisent" à ce point les chiffres. Exit! Les chiffres obtiennent définitives prises sur qui les méprisent. Proprement virés ces virus !!!

 

Les chiffres rayonnent tels un des plus fermes soutiens à la démocratie !!! Et aucun retour ne ment…

 

(à suivre)

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article