Les chiffres ne sont ni pour ni contre

Publié le par imagiter.over-blog.com

2548866653_3e25248d4e.jpg

Leur faire endosser nos choix ne peut se faire passer pour réaliste très longtemps. Les chiffres offrent, plutôt, des ordres de grandeurs, des échelles de comparaisons, des glissières de conversions. Une publicité peut aider à le faire entendre : "la rentrée moins chère" flotte, si moelleusement, dans tous les fantasmes mais ne signifie RIEN. Puisque, dès que vous posez une question (questions toujours plus essentielles – songez aux clarifications immédiates qu'elles opèrent : "austérité êêêêê austérité, ah oui pour qui ?" Et vlan, patatrac, 12 ans de "communication" d'anéantis en une seconde !!! réponse : pas pour tout le monde !!!) oui une question – par rapport à quoi. "la rentrée la moins chère", par rapport à laquelle, expliquez- nous un peu ? Vous entrez, illico, dans les vérifications et puis, par rapport à il y a 3 ans, eh non, c'est plus cher, même il y 12 ans, etc. juste par rapport à l'année dernière…pub toujours faite pour tromper, oui ou non ? Mentir 19 fois sur 20 et la 20ème fois c'est du tout tronqué !!! Youpalop…

 

Ce qui cingle bien que les chiffres c'est ni oui ni non – le clair fantasme que chaque mot ne cligne plus que sur oui ou non, celui de la déshumanisation intégrale, tout ce qui nous décharge du fardeau de penser, une machine qui ne médite plus, juste digère, bestialement, ses chimères égotistes…

 

Les chiffres n'existent que DANS UN CONTEXTE…et, uniquement, un contexte - par rapport à quoi…oui tout comme les chiffres n'acquièrent de sens que si l'on connaît la base de calcul,  bases 2, 8 ou 12 (les incas), etc… Les chiffres n'indiquent, ainsi, ni supériorité ni infériorité – simplement des valences. Des valeurs neutres et indépendantes de toutes interprétations. Ce qui reste fort utile pour comprendre des impacts, des conséquences impliquées et intriquées si l'on prolonge la trajectoire poursuivie d'aujourd'hui (prenez un papier et un crayon…)…par exemple, s'il a fallu des milliards d'années afin de parvenir à la faune actuelle – voir 30 % des animaux disparaître en 35 ans ne juge pas. Mais sonne et clignote, avec instance, que sur la flèche temps c'est 0,00000017 % de la durée de l'œuvre. Et sur l'impact matériel oui 6 666 667 fois plus que ce qui était logiquement prévu !!! Continuez les opérations : ceci est un ordre de grandeur. Rouler à 300 km à l'heure ou marcher à 5 km à l'heure ne produit pas le même effet sur un laps d'une SEULE SECONDE. Pareil pour l'impact des productions économiques humaines qui explosent géométriquement (2,4,8,16,32,64…) tandis que la population croit graduellement, donc arithmétiquement  (1,2,3,4,5,6…)… "Et, dans la dégradation de la Terre, ces croissances des économies ont joué un bien plus grand rôle que la croissance démographique – ce que beaucoup préfèrent ne pas voir (p. 231 - Michel Béaud - "Face au pire des mondes", septembre 2011)." Ce n'est évidemment pas du tout les mêmes ordres de grandeurs : le géométrique face à l'arithmétique, l'exponentiel face au graduel…

 

"De 1820 à 1999, alors que la population mondiale était multipliée par 5,8, la production mondiale l'aura été par 48, 6 (p. 180 - ibid.)." Comparez, alors, seulement, les 694 milliards de dollars de productions mondiales (en dollars 1990)  de 1820 et les 16 064 milliards de 1973…soit 25 fois plus : on ne voit pas que la population mondiale ait augmenté de 25, ce qui nous ferait dépasser les 25 milliards d'habitants en 1973…soit, encore, pour l'Occident des taux multipliés par 47,65 (23,1 pour le monde entier)…et loin d'apprendre, de comprendre et de prendre les bonnes mesures c'est + 59 % de croissances toujours entre 1973 et 1990 encore + 20 %…

 

Nous ressentons, mieux parvenus à ce stade d'intégration intègre des informations, à quel point de brûler le pétrole (alors que nous méconnaissons ses qualités futures, notamment sur la santé !), de le faire oui partir en fumée en 50 ans – alors qu'il a fallu des milliards d'années pour que les processus le fasse DEVENIR tel. Tout comme le diamant reste du charbon de très très longue mutation…ce n'est certainement pas agir en adulte responsable…l'anomalie hurle intensément…mêmes séries chiffrées que celles explicités pour les animaux qui disparaissent, vraiment, beaucoup trop vite…c'est là que l'humain se tient : il ne peut se décharger d'aucune de ses responsabilités sur les chiffres. Qui se tiennent indifférents à tout ce qui n'est pas eux : impossible de leur faire prendre des lessies pour des vanternes. C'est que de l'intra- humain !!!

 

Et - surtout si vous y ajoutez d'autres séries de chiffres (vérifiables par quiconque) où

1)  la moitié des trajets en ville avouent faire moins de 1 km

2)  3 véhicules sur 4 (sauf le dimanche) c'est par une personne vraiment seule

3)  2 monumentales bêtises d'aveuglements - 2 échecs sanglants de l'individualisme devenu pire que bestial…lorsque personne ne veut céder, personne ne veut changer même si peu que ce soit…le futur ne peut plus être que nous périrons toutes et tous d'entêtements bien empilés !!!

 

et que, en conséquence,

                         – avec une toute autre organisation sociale, disons celle des biens plus communs – rien de ces catastrophes globales, si visibles dans les séries chiffrées ( les dé-chiffrer fait appel aux facultés d'abstractions et de toutes les tractions d'extractions du meilleur de soi-même), ne seraient advenues…les chiffres nous offrent de voir le très long terme – d'aucuns préfèrent les cabosser (jusqu'à les rendre inutilisables) dans le trop court terme de tous les égarements…ne vaut-il pas mieux avoir tort trop tôt que raison trop tard ? Pour la collectivité humaine que reste-t-il de plus dommageable : le premier surgit d'éloges truqués et monétisés le second de la censure par l'argent !!!

 

Par exemple, l'idéologie extrême de la bombe P (pour la pression démographique de la Population)…et pourquoi pas la bombe C (comme les excès du Capitalisme irresponsable) ? …diviser pour régner n'est évidemment pas régner du tout – c'est bien fuir, sinuer, éviter, ondoyer, brouiller, emmêler, se faire passer pour un autre, tout désorganiser, etc… soit – pour les esprits réalistes semer des poisons mentaux qui dressent des parties de populations l'une contre l'autre. Pour des races qui n'existent pas, des flux migratoires qui ne sont pas invasions (juste dans les images "inventées"!), des pressions tout aussi chimériques, etc…

 

Et l'immigration (une partie de la bombe P) dévoilée à nu ? Oui oui cela rapporte beaucoup, beaucoup d'argent Et cela peut, aussi, se vérifier… C'est, sciemment, que l'on "s'offre" un volant de sans papiers – individus trop irrespectés, corvéables et taxables à merci – cela se nomme le "capital clandestin" (tellement répréhensible) – causateur unique du travailleur clandestin (le seul qui se fasse arrêter – mais "sans motif " avouable, comme diraient les gendarmes – puisque non issu de génération spontanée, ce travailleur clandestin, "a été" rendu ainsi par ses seuls patrons, oui ou non ? Apprenez à vous éveiller au "travailleur clandestin" oui de qui ? Pour qui est-il devenu travailleur clandestin ? ). Dresser, entre elles, les populations rendues muettes (elles ne se croisent que par des images – tellement trafiquables et manipulables -, oui pas comme les mots reliés par des pivots de démonstrations et des raisonnements – plus difficile à avarier les pensées) – oui, encore oui, afin d'éviter la vérité des chiffres. Si vous aimez la vraie aventure – de vivre que tous les chiffres sont bien contre le capitalisme, en reste une…voici qui peut même ressembler à du Jack London…

 

Tant il y a – aussi – erreurs de méthodes sur les chiffres. Ils ne vont pas vivre à notre place… répondre à notre place, décider pour nous … ils refusent tout net, en plus, de n'être que des boutons simplistes oui – non mais appartiennent à des raisonnements construits et structurés (les raisonnements mathématiques) …

 

Tout des chiffres nous pousse à réfléchir à fond avant de décider, à ne pas faire confiance aux images (d'où viennent- elles et c'est quoi le but caché ?, etc.), ce que nous n'avons pas à faire avec les écrits – suffit d'y entrer avec tout votre corps et "d'articuler" les raisonnements et les démonstrations, et de les "vérifier" avec votre corps… ainsi, dans les chiffres, si nous faisons les comptes des comptes, nous avons tellement peu qui divise et presque tout qui unit…

 

                        Suffit de ne pas se tromper sur les ordres de grandeurs !

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale ***

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3, Le Roman de L'Economie, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 24/10/2012 17:08


magistral, décidemment...

imagiter.over-blog.com 25/10/2012 05:26



en réponse à 1 commentaire 1 blog - qui demeure grand seigneur ?