Les choses suivent-elles bien leurs cours ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5413257386_c3073c499d.jpg

Tu suis aussi le cours d'eau,

cours magistral et très documenté,

à l'enseignement si indélébile

que tout courrier en parlera encore

 

bref, tu es au courant du courant

et, courant couramment toujours plus vite,

c'est bien la courroie de la course

qui te coursive le vaisseau

 

le panneau du bord de l'eau

te déchiffre et défriche

les mots à moitié avalés

ARRIVERIVIERE

Arrivée rivière

A river rivière

A river l’arrivée

Arrivée la rive hier

ARRIVERIVIERE

 

La rive rivée à la rivalité

La rivalité qui ne voit qu'une rive

et jamais la rivière

toute entière

en aucun cas

ne sera à l'arrivée

l'arrivée de la rivière

qui s'arrime à la mer

 

d'ignorer ne peut connaître

ne peut faire connaissance

avec les bonnes connaissances

de la rivière

qui en connaît sur les deux rives

les deux rives juste séparées

par tout ce qui veut rivaliser

et se voit rivé privé drivé grivé

à l'arrivisme qui n'arrive jamais

 

ARRIVERIVIERE

Arriver par l'arrière

vérifier virer river

river the river

vérivière autre façon

de quitter la vérité d'hier

oui d'affaler la rafale

d'évaluer ce qui dévale

et avale l'arrivière

vigoureuse et pleine

de la ligne d'arrivée

ARRIVERIVIERE

 

Tellement on voudrait croire

en ce poème fier

que le dernier arrivage de la rivière

nous pousse à embrasser

ses deux rivages

à égalité altière

Tellement on voudrait croire

en ce poème fier

que l'arrivante vante

loin de ses rizières

tant et plus la rivière

porteuse de nouvelles au long cours

de la ligne d'arrivée

L'ARRIVERIVIERE

 

Si cela vous arrivait

c'est bien parti de quelque part

ou de quelqu'un

pourquoi ne l'appeler point

L'ARRIVERIVIERE ?

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

 

 

Publié dans littératures

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article