Les débats censitaires ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4030663492_32f1b324d2.jpgEncore il y autour de 150 ans, le vote était censitaire*** – aussi, le travers mental restait de croire que le débat public ne concerne que les trop riches. En 2012 – ce préjugé enkysté n'a pas bougé d'un millimètre : les débats sont bien confisqués !!!

*** cela allait si loin que, jusqu'en 1958, oui en Algérie, l'on continue à voter toujours selon le "double collège" : la voix d'un français "vaut" celle de 7 musulmans (second collège)…
 
Or, depuis le XIX ème siècle, l'on nous a assez seriné que le suffrage est devenu démocratique…MAIS PAS LES DEBATS. Toujours happés, escamotés, interceptés, soustraits, monopolisés (mais que fait donc la Commission européenne ?)…avec l'idée sous–jacente (qui se prolonge) que le débat public n'appartient définitivement qu'aux auto-proclamées "élites". Celles/ ceux qui sont déjà spoliés, volés économiquement -  n'ont, en plus, qu'à subir, passivement, ces débats qui décident tout à leur place…c'est dans l'ordre des choses. D'écouter les débats vous engagent à subir leurs conclusions – mais pas qui les émet à en respecter l'esprit et la lettre…L'exclusion (définitive ?) des débats suit l'exclusion financière – clairement anti-constitutionnelle !!!

Le vote censitaire c'était, il y a peu encore, 100 000 voix pour 30 millions d'habitants. Net progrès avec le centralisme exorbitant anti-démocratique – en 2012, ce sont toujours les mêmes 100 000 voix qui débattent pour tous. Mais ce tous de 68 millions d'habitants !!! Nous voyons bien que, quelque part, c'est ENCORE PIRE !!! Avec les trop riches, nous régressons dans absolument tous les domaines !!!

Comme vous pouvez en prendre conscience dans de nombreux blogs, dont ceux de ce jour "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!" ou bien "Ne pas aimer les pauvres révèle bien une peur de progresser (5)."

afin de contourner, comme avant et pendant 1789, la censure politique – vous pouvez lire les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?","Néolibéralisme – plus aucun rapport entre théorie et pratiques ?(1) et (2)", " On ne peut rien faire sans la croissance : sauf la répartir !", La fin du capitalisme par les cycles ?", "Plus la fiscalité est inégale plus ils la renforcent", " Nous tenir rigueur…ou le moratoire sur l'enrichissement", Le trop riche et le trop pauvre juxtaposés = fin du capitalisme ?", "Pétrifiés : un passé fantasmé !!!", "La concentration des revenus porte préjudice à toute l'économie"… "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "La main invisible a tort !!! (1) et (2), "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même"L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc),  onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans grandes engueulades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article