Les femmes et hommes politiques nous la font "trop" modestes

Publié le par imagiter.over-blog.com

5271229874_0acbdab953.jpg

La vraie modestie réside dans les "moyens" que l'on s'autorise ou bien dans les revenus que l'on s'auto-plafonne ou non – et donc dans l'attention (ou non) prêtée aux autres. Aussi, la "modestie" qui n'est que verbale ne peut du tout être traitée comme fiable ou rationnelle. Pourtant les médias déréalisés s'en contentent. Nous pas…nous voyons, tout au contraire, ces femmes et hommes politiques sans aucune modestie, mesure, discrétion ou naturel …

 

Le déclencheur de ce commentaire –un ancien premier ministre nous balance une phrase terrifiante d'orgueil: " tout le monde navigue à vue "…Cette phrase se déguise en modestie, en version bassiste et dévalorisante du pouvoir qui ne peut vraiment rien sur rien …mais en très irresponsable modestie…il existe, en effet, des manières de se montrer modestes pires que tout orgueil…

 

Il faut se rappeler les MOYENS colossaux qu'ont ces femmes et hommes politiques …si ce n'est que pour aboutir, inéluctablement, à des catastrophes, des échecs et des fermetures entêtées de l'avenir - "Fermé pour cause d'impossibilité !" – il s'agit qu'ils revoient (ou nous à leur place !) TOUTES leurs méthodes et leurs théories…

 

Ah oui! dans une telle déréliction intellectuelle, rien n'y fonctionne - même s'ils semblent si fiers de proclamer que tout tourne court, que tout vire en eau de boudin. C'est le syndrome du "dire son impuissance c'est être tendance"…alors, qu'à chaque seconde, vos décisions "courantes" perturbent la vie concrète de millions de gens – la jouer super incapable, dépassé par les évènements, désarmé, si démuni, immobilisé, ligoté en otages sans aucuns moyens, etc. Faible – vous vous rendez compte faible et pouvoir, deux mots très antinomiques, qui se rejoignent à ce point. Débilité (asthénie et anémie)…impotence du potentat…le pouvoir et la décision – en plan marketing – montrés comme déficients (moins attaquables ?)…etc.

 

Ce sera tout pour la "modestie"…opération de "com" sans la moindre authenticité. Ni fonds individuels bien sincère…Une stratégie de se faire croire faible pour cogner fort et là où on ne vous attend pas…

 

Faut-il abandonner tout espoir de rencontrer des femmes et hommes politiques vraiment modestes ?

 

Lorsque "tout le monde navigue à vue" l'on se garde de tout choix péremptoire comme de toute exclusion irrationnelle d'une partie des forces vives de la Terre …On s'en garde comme de la prunelle de ses yeux. En clair, impossible (avec un état d'esprit "modeste" !) de contraindre toute l'Europe (malgré des refus clairs de la majorité des peuples envers la Constitution européenne pour ce "choix" !) à l'unique capitalismeSans aucune alternative de rechange…quelle arrogance dédaigneuse! quelle suffisance insuffisante ! En rejetant, "trop" irresponsablement, cachant, masquant, nous privant des apports concrets et organisationnels de ces autres forces vives de la Terre …Or ils ne le font pas du tout – l'identifiée "pensée unique" représente le comble de l'orgueil démentiel…

 

Là où il y a "pensée unique" absolument aucune modestie n'est possible. Ne fleurit-elle pas cette "pensée unique" dans toute la mégalomanie du monde?

 

( à suivre)

 

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à but non lucratif freethewords.org,   onglet 4 "Nul n'est nul", onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

Publié dans economie et politique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article