Les "gagnants" qui "se perdent" surpassent- ils les perdants qui "s'y retrouvent" ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

4667872158_44e574c355.jpg

Quel effet que d'entendre "le gagnant se perd" ? Faudrait savoir ! Donc l'on peut être gagnant (au seul regard des autres) et se perdre entièrement ? Voici qui pulvérise ce concept bien ringard des étasuniens. Leur nombrilisme autiste ne leur donne, ainsi, aucune des compétences qui ouvrent à la sagesse humaine. Moins tu suis les "recettes" de leur anti-civilisation, mieux tu te portes !!!

 

De la sorte, tout ce qui est simpliste, mécaniste, n'offrant que 2 choix possibles, ne peut être que faux. Et dommageable pour les individus. Juste destiné aux objets inanimés, et encore ! Puisque la matrice révèle au moins 4 possibilités: gagnant-gagnant, perdant -perdant, gagnant-perdant, perdant-gagnant. Et dans chacune de ces 4 possibilités, au moins, 2 alternatives. Nous venons d'en capter une dans "gagnant-gagnant": les "gagnants" qui "se perdent". Il existe donc "perdre" qui n'est pas un ressenti intérieur du tout mais juste l'imposition du regard des autres et de leur grille de lecture sur votre vécu. Ainsi, l'Histoire nous offre tellement d'exemples de soi- disant "défaites" dont les graines disséminées ont aidé à changer le monde. Et de claironnées victoires dont les ondes dans le temps ont provoqué l'effondrement complet et l'effritement intégral des soi- disant vainqueurs..

 

Comme beaucoup de ce qui concerne les U.S.A. "loser" c'est infantil, puéril – ça ne tient pas la route d'une réelle concurrence et d'une vérité tous terrains (pas que le leur !). Winner loser c'est plus qu'inopérant. Ca n'instruit que des monologues, si rarement des dialogues. Au point, qu'en général, qui décrète autrui de "loose" démontre une vie intérieure particulièrement désastreuse. Les vrais vainqueurs du passé ne voulaient jamais écraser leurs concurrents, évitaient d'entrer dans les spirales de vendettas ou d'inactiver, stupidement, des compétences qui peuvent être utiles pour la collectivité. Si vous êtes loser vous devez perdre plus que totalement ? Si vous êtes loser c'est une prophétie auto- réalisatrice: vous ne l'étiez pas au départ on va tout faire afin que vous le deveniez. Rien dans votre vie intérieure ne quitte le soleil de la plénitude, on va zapper sur votre réalité. Juste conserver inhumainement (la barbarie à visage inhumain dénonça celle à visage humain et nous avons perdu au change !!!) l'image et l'étiquette de vous. Mais SANS VOUS. Que tu sois là ou pas, ça ne change rien chantent les chansons de ces bourreaux si fiers d'eux…mais qui semblent s'être entièrement perdus, égarés à eux-mêmes que leurs vies semblent bien ratées.

 

Qui dit loser, de ce fait, décrit son seul monde peu ragoûtant. Et - gag suprême – se dénonce lui-même comme vrai salaud. Instigateur sournois de la loose des autres. Qui vous dit loser vous offre la possibilité de lui rétorquer "oui à cause de toi ! Alors répare et tout de suite !". Avec un tel "traitement social" qui va nous la jouer encore à la winner (le winter glacé et inhumain  "win" tout alors?) et looser (cool loose !) ?

 

Le vrai roi c'est celui dont tout le monde ignore l'existence mais qui change absolument le monde autour de vous sans que vous sachiez que c'est lui. Qui sait vraiment commander sait, également, parfaitement obéir. Savoir, à la fois, demeurer celui qui a la posture d'apprendre et, conjointement, celle de transmettre, de faire apprendre - vous offre le cœur le plus beau du monde. La victoire réelle c'est de répartir équitablement toutes les richesses et de se les approprier sans les autres pue la défaite. L'amour et le vrai de vrai amour c'est de partager le fric, oui ou non…etc.

 

Vous voyez qu'une fois que nous serons revenus au "sens commun" au bon sens des"indignatos" nous déploierons une réserve abondante de solutions qui guérissent. Pas de réformes bidons plus blessantes et dommageables les unes que les autres !!!

 

Tout ce que vous direz sera retenu contre vous, ose l'injustice étasunienne. OUBLIANT QUE C'EST VRAI POUR ELLE AUSSI. Lorsque l'accusée c'est elle, tout ce qu'elle a dit se voit retenue contre elle…Et la technique du "loser" qui, comme l'ignoble eugénisme racial, veut couvrir les inégalités économiques entièrement construites de main d'homme – là nous reconnaissons la main illégale du capitalisme. Vous croyez qu'ils vont encore s'arroger l'arrogance (arrogance c'est s'arroger illégalement les biens d'autrui pas se la jouer en attitude corporelle) de winner sans les autres et contre eux ? Dans ce cas ce winner sordide et mesquin c'est celui qui n'a pas L'ESPRIT D'EQUIPE, oui ou non ?

 

Un gagnant qui "se perd" (quel négligent étourdi!) peut-on, d'ailleurs, avoir confiance dans son jugement ? Le rire cosmique et son humour universel appartiennent à ces vainqueurs si paisibles qui ne s'arrêtent pas à l'étiquette frauduleuse de "losers" qu'on leur avait mise, illégalement, sur le dos…

 

La preuve ? C'est eux qui changent le monde !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 2 "L'ardeur sociale", onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, aussi, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article