Les magics listeners c'est quoi ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

009

Ils "arrivent" et la musique devient "un évènement corporel", massivement énergétique, avec des images denses et comestibles, des vibrations cordiales (car tirées par les cordes cordiales du cœur). Bref, un bonheur qui devient flux, fluides et rivières des sens (sauf de la vue restreinte à seulement visualiser toute la circulation intérieure du corps) …

 

Les magics listeners ce fut la "chance musique" qui a, depuis, quasiment (à 80 % ou 90 % ? ) été ratée, du fait, justement, des trop grossiers et si ignorants hédonistes, puisque , c'est clair la musique c'est fait pour être écoutée (à la limite en fermant les yeux) pas pour être "vue" (y'a rien à voir, oui ou non ?). Donc de vous brûler les yeux avec trop de projos, de vous vitrioler les bâtonnets et les cônes avec du visuel en excès – c'est juste pour foutre le corps en inflammation, en excès de vitesses, en trop de cardiaques pulsations, en digestions incontrôlables, par ébullitions alcoolisées ou droguées, et en souffles trop souillés…Tout cela ne peut converger que dans le but  de VOUS NIQUER TOUTE LA VIE. De vous arnaquer jusqu'au trognon !!! Et vous avez empêché vos vrais amis de vous épauler en laissant toute la place à ces frigides inside !!!

 

"…ces machines à miraculeusement "diriger le regard" (Schreber), ces machines à soumission audiovisuelle que sont les stars et dont les rock stars sont une des branches les plus efficacement nocives pour abrutir les masses en vue d'asseoir les pouvoirs dominants." (p. 100 - Pacôme Thiellement – Economie eskimo, le rêve de Zappa – 2005). Si vous n'avez pas compris, là, c'est que vous faites exprès: le visuel c'est pour soumettre: et l'on "vole" votre attention, vous aveugle avant de vous pilonner la tête (vachement amical tout cela !)…comment osez-vous vous prétendre libertaires si, dès le départ, vous n'usez que des machines à "diriger le regard" ? Alors que, dès les années 1960- 1970, vous pouviez apprendre à DETOURNER les yeux, à opérer tous les détournements imaginables jusqu'à vous…détournez vous-mêmes de leur spectacle-pour-vous-entuber et de leurs médias si inutiles que qui s'en passe semble 100 fois plus heureux que qui s'y soumet…Comme d'hab, 50 ans de retard sur les anti- conformistes ? et vous osez parader, alors qu'aucunes de ces parades vous n'aviez accomplies so beautiful !!!

 

Qu'avez vous manqué ? La musique CONDUIT A LA PAIX (donc au dépliement cosmique du gigantisme de l'intérieur de votre corps) si vous "l'écoutez". Le magic listener en sait quelque chose: il "arrivait" et la musique devenait "très corporelle", massivement énergétique, avec des images denses et comestibles, des vibrations cordiales (car tirée par les cordes cordiales du cœur). Bref, un bonheur qui devenait flux, fluides et rivières des sens (sauf de la vue restreinte à seulement visualiser toute la circulation intérieure du corps) …

 

Oui oui c'est, entièrement, grâce à des êtres comme lui (les magics listeners) que la musique fut SPLENDIDE. Et ne l'est quasiment plus beaucoup !!!

 

Et qui a saccagé tout cela ? Qui est l'ennemi de la musique ? Qui vous a privé de la continuation des merveilles ? Et pourquoi avez vous laissé cette destruction se propager ? Il vous SUFFISAIT de refuser le visuel, de lui fermer les yeux à la gueule…Et de revenir juste à ECOUTER. Que c'était duuuuuuuuuur, hein ? "Les connexions de l'oreille avec la pensée et l'émotion vitale et sociale sont infiniment plus intimes et plus variées que celles de l'œil. Voir est le fait d'un spectateur ; entendre est le fait d'un participant." (p 322 – John Dewey - Le public et ses problèmes, avril 2010). Vous redevenez PARTICIPANT, vivant totalement les sensations en feux de joies, si social et plein de corps, si aimable (résultat et méthode en même temps – si vous êtes "aimable" on va vous aimez et restant "aimable" vous allez faire durer !!!)

 

La musique écoutée -  reforme, informe, forme tout un corps, tant guéri des excès du visuel et des prédations des "profiteurs" piteux. De plus, rejetant la gloutonnerie hédoniste, vous "purifiez" votre corps, décantant les quantités, au lieu de le salir, de l'abîmer, de le souiller, de "l'éclater" (en mille morceaux trop blessants) -  par le seul son. Et chacun son son, oui oui t'as ton ton plus jamais le capitalisme nous niquera le corps…Vous savez-saveur vous restreindre afin d'éviter toute satiété et son écœurement peu engagent – tout comme, lors de l'ébriété alcoolique, il y a un "sommet" d'extase pure où l'alcool vous "envole", vous obtient de monumentales sensations qui se surpassent l'une l'autre. Et ce "sommet" est bien perceptible. Si vous l'outrepassez c'est la maladie, le malaise, l'invasion des mauvaises sensations. Et c'est la l'implacable différence entre l'épicurien "heureux avec rien", ami de la Terre et de la vie et le balourd glouton hédoniste qui pense (si absurdement) que le capitalisme lui "offrira" tous les plaisirs. IL LES LUI ÔTE UN A UN. Clairement, le capitalisme est la mort des sensualités réelles. Plus con qu'un hédoniste ? Eh bien ! deux !

 

Bref, l'industrie de la musique vous a volé tout son MEILLEUR ne vous abandonnant que ses restes. "Le critique rock est un agent des forces de conservation souvent plus dangereux qu'un flic ou un bourreau." (p. 41 - **** Pacôme Thiellement – Economie eskimo, le rêve de Zappa – 2005). Avez- vous été "vérifiez" N Eh bien!cela vous sidère lorsque vous "entendez" que pour ces stars le socialistes (!) c'est déjà l'extrême gauche. Pour qui roulent-ils donc ? Pas pour vous, en tout cas !!! Vous ils vous roulent, seulement.

 

So do you want to get fooled again ? Vous voulez- vous vous faire encore baiser ? Aujourd'hui, toutes les conditions sont remplies pour vivre les merveilles. Excluez tout visuel de la musique. Video killed the radio star. The end of video is the beginning of true and deep music !!! Vous voulez goûter au flot d'abondances ?

 

Eh bien! Tournez entièrement le dos à toute industrie de la musique. Retrouvez tout l'artisanat tremblant des sentiments et le bricolage des ardents collectifs. Oui oui, fondez des coopératives de productions et d'autres de diffusions, niquez la plupart des radios, imposez tout net les "standards musicos" et virez "les standards commerciaux" pour importunités, faites de la musique partout sauf sur scène. Oui oui bannissez tout visuel. Et entrez dans le "spectacle des sens" – musicos dans l'ombre rafraîchissante, on ne les voit pas bien, tant mieux, nous ne sommes pas là pour le voir mais recueillir, respectueusement et voluptueusement the sound round. LIBERES des machines à "diriger le regard", DEBARRASSES des machines à soumission audiovisuelle – vous pouvez faire de longs circuits d'odeurs, des périples de touchers, tout autant que d'user (épicuriennement – votre corps n'est pas une poubelle à goinfres, une bouchée de vrai nectar à savourer longtemps supplante tous les stuffs engloutis sans savoir) des goûts et leurs couleurs. Soit toute la richesse végétale de la Terre, lorsque sous-doser reste supérieur à sur-doser. Ainsi, de nouveau "sculptés par la musique" vous vivrez ce que les magics listeners avaient splendidement vécu. Pendant que d'autres de vos clones n'avaient rien de plus urgent à faire que de tenter de les humilier ou de leur nuire: peut- in surpasser de telles conneries ?,

 

Et continuent, d'ailleurs (out of medias si trop à côté de toutes les plaques, on les plaque ?) dans le maximum de plénitudes et d'extases hors des renommées renommées. When you hav guts you don't need glory !!!

 

Oui oui, le jour où la musique sera revenue à l'artisanat des sentiments et au bricolage des collectifs – ce jour là (tout comme les magics listeners) votre corps sera traversé par la lumière savoureuse des circulations corporelles. Comme de "l'expérience" de "comment le monde se soulève" (sensation de physiquement élever des milliards de kilomètres de "hauteur" comme de voyager fusée-de-corps dans tout l'univers, etc – eh oui! bien autres choses aussi…).

 

La saveur du son ne s'imite pas. C'est pour cela que la bouche qui l'accueille se nomme PALAIS.

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   Onglet 1 « la star des stars » , onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

Publié dans corps des langages

Commenter cet article