Les marchés sont une nuisance

Publié le par imagiter.over-blog.com

7044569323_abc1545323.jpg

L'aveu est complet – la problématique 2012 c'est de "protéger l'économie, et surtout, les contribuables, contre les risques inconsidérés pris par les banques"**. Inconsidérés cela veut dire – qu'elles n'ont même pas considéré. Quels esprits légers et étourdis. Plus clair – les "marchés" (démasqués c'est surtout les banques, oui ou non ?) disent ceci imposent cela – faut les suivre les yeux fermés, c'est dieu sur Terre, ils savent tout oui par divinations express, possèdent l'infaillibilité de la "bulle papale", etc…tout se craquèle, bzzzz, ziziii, buzzzz, bizz, peut'êt c'est faux c'est très faux…pataatrac, mais ce ne sont que…des empêtrés d'amateurismes, qui ne pigent queue dalle à la "vraie" économie…que les contribuables – oui les très oubliés de la finance – qui, en tant que "financeurs" de la finance, ont bien le droit de savoir…oui que des milliers de milliers de milliards d'euros et de $ ont été jetés dans les gouffres "d'incompétences" (**le Monde du 16 Mai 2012) que ces arriérés mondiaux ont creusé, la tête trop en l'air, de dangereux rêveurs…donc la "voix" de la Bourse c'est du pas sérieux du tout, de l'à-peu près, du Chez-tout-est-bidon, du yes Jerrican, du non rationnel et de la plus …complète irresponsabilité…ah ! leur imposer la règle d'or de la rigueur…financière (et surtout pas aux états !)…au lieu qu'ils imposent la rigueur et pire – vu tout l'argent indu qu'ils font à spéculer, en plus, sur les dettes souveraines – tout en "faisant semblant" de dire que alalala faut "diminuer" la dette…en aidant à l'augmenter, si déloyalement, sans doute ? Etc…Enfin – de l'air…l'escroquerie à la Bourse s'est constituée tellement d'ennemi-e-s, ces dernières années, que c'est sûr…ça la rapproche de la sortie – sa prochaine sortie !!!.

 

Aujourd’hui – le paradigme s’inverse. La Bourse ce n’est plus bénéfique du tout mais bien une calamité dont il faille « se protèger » – se protège-t-on de ce qui est bénéfique ? Le clash J.P. Morgan avec les CDS, ces assurances contre les risques qui tournent en crise très risquée, présente les mêmes paramètres qu’en 2007, des personnages mégalomanes (le coup du siècle) qui se cachent, refusent névrotiquement tout contrôle et nient, tout le temps, le réel, des spéculations monstrueuses – the long short ou parier à la chute en « votant » contre ce qui est sensé faire barrage aux risques - plus un refus dément des politiques d’empêcher toutes spéculations et une aliénation absolue des médias agenouillés devant le Dieu nommé voler l’argent des autres…plus, enfin, une impossibilité mentale de pouvoir apprendre les leçons du passé…bref, un ramassis de cancres dans un magasin de dynamite qui n’ont aucune conscience de la réalité…mais,là, Mai 2 012, ces anciens aliénés (Le Monde, ici) se mettent à dire, brièvement, la vériité. La Bourse est le terroriste le plus dangereux de la planète. Point barre !

 

Interdite d'interventions devant les dettes des Etats puisque…? oui, pour taux usuraires et compulsions incontrôlées aux spéculations ? Donc la rigueur financière des Etats avoue 1) ne plus jamais financer les banques ou la Bourse autrement qu'en les nationalisant toutes 2) de récupérer tous les trop perçus, les versements indus et les non-respects unilatéraux des contrats %%%, etc. Bingo! Le chiffre assez astronomique récolté dépasse largement le montant de toutes les dettes de tous les Etats…d'une pierre 36 coups !!! Stopper la nuisance boursière (ces futurs synonymes!) ET abolir les dettes publiques (qui se sont "constituées", rappelons- le, par la prise en charge bien trop bénévole et étourdiment désintéressée des dettes privées par les états qui n'avaient, constitutionnellement, pas du tout à le faire)…

 

Fichtre et chez bigre brother – dès que l'on dit les marchés c'est des pollutions, des nocivités dont il faut se PROTEGER tous – oui, tous les dossiers afférents se…dénouent…rigueur et efficacité sont demeurées…exclusivement …publiques, quelque part !!! Donc "nos" vacances de milliardaires de la vie intérieure mais…à juste à 2 000 € par mois (comme tout le monde – demain ou après- demain - sur Terre) ? L'exigence législative que les "marchés" (bigre bang banque) balaient, d'abord, devant leurs portes sur-encombrées. Cela va nous faire des vacances tranquilles hors de la folie furieuse du "tout pour moi et rien pour les autres" (Adam Smith, 1750). Et cela permettra, en plus, à la "vraie" politique de mettre, dans la sérénité, en place des dispositifs afin de PROTEGER la Société (serait temps !) des nuisances dramatiques que la finance déRéglée (dérégulée, en argot de malfrat !) cause. Les aveux pleuvent donc :

1)  la finance ce n'est pas la "vraie" économie – donc bas les pattes, dégage, vire, va voir ailleurs. La "vraie" économie ce sont les PME- Pmi, réserves uniques d'emplois et les oubliées Chambre de Métiers (idem) ou les CCI, etc…pas du tout les entreprises CAC 40 qui sont les parasites sur le dos de la "vraie" société – vrai on peut se passer d'elles, de ces entreprises et du MEDEF aussi bien. Suffit de protéger la "vraie" concurrence, tiens.

2 les marchés (donc les banques) COÛTENT bien trop chers à la société…il va falloir récupérer tous les trop perçus. L'incompétence à ce niveau est inexcusable, elle doit payer…Michaël Lewis*** a bien parlé des 700 milliards de dollars, versés en 2008-2009 à Wall Street et qui n'ont servi qu'à payer des bonus abusifs [ suite à la grande délinquance des subprimes – voir  rupture de contrat %%% plus haut] pour les enfants-Père-Noël de Wall street (tout ne même "bonus" ça fait infantile, pas sérieux oui…irresponsable car qui met les bonus dans les souliers…sinon des adultes eux désintéressés…)…Terminés les marchés ? Plus vite, nous nous en dépêtrerons, mieux la "vraie" économie tournera…

3 - les médias viennent de perdre leurs rengaines-à-torturer…les marchés ceci et blabla – PROUVE-LE - à chaque fois qu'ils voudront jouer à la cruauté sociale, sans chocs en retour, faudra ARGUMENTER très très dur…fini les lâches et les fainéants à 1 million de £/$ par mois …les marchés c'est spéculations et paradis fiscaux, juste des parasites du travail et de l'argent des autres – prouve l'inverse avant de pouvoir …reprendre…la parole. Les 30 Glorieuses ont vécu SANS la Bourse…au nom de la prospérité collective faut fermer les marchés… prouve l'inverse avant de pouvoir …repreeend… ce qui va la fermer, aussi, la bouche déshonorée des médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !)…

 

***sans omettre, Nassim N. Taleb "Le Cygne Noir – La puissance de l'imprévisible", septembre 2010). Aussi, Jacques Cotta - Qui veut la peau des services publics ?, janvier 2011. Toujours "Face aux crimes du marché" de William Boudon, février 2010 ; ensuite, Robert Reich Le jour d’aprèssans réduction des inégalités, pas de sortie de crise, janvier 2011)…Christian Chavagneux – Une brève histoire des crises financières, octobre 2011…encore …James K. Galbraith  et son "The Predator State", 2008, avec son si parfait sous-titre "Comment la droite a renoncé au marché libre. Et pourquoi la gauche devrait en faire autant ")…Enfin, de Peter L. Bernstein – Des idées capitales, juin 2008, Henri Bourguinat et Eric Briys – L'arrogance de la financeComment la théorie financière a produit le Krach, 2009.

 

Lesbonnes nouvelles vont arder l'été…le coming out si joyeux des surdoué(e)s – et le putting out de la nuisance "avouée" des marchés…c'est vraiment "la" mutation collective complète !!!

 

Les politiques vont, de la sorte, se trouver acculés à virer les porteurs de catastrophes économiques que sont les financiers nuisibles ? Cordon sanitaire autour de la Bourse, déclarée atteinte de la rage, mises sous tutelles des banques telles des…incapables (incompétentes) majeures…

                                                                                  …et le doigt qui va avec !!!

 

… vous y trouverez beaucoup d'arguments, afin de vous y seconder, dans les blogs "Le capitalisme est structuré comme un alcoolisme", "c’est bien le capitalisme punitif qui restreint la vie de tous", "Que paient les trop riches ?", "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 …,"L'angle mort de la finance", " Chiffres de l'occupation de l'armée étrangère de la finance" (blog du 17 février 2012), "Les crises sont causées par les excès d'inégalités", "Les déRègles du privé ?", "Evincer les mégalomanes du portefeuille ?", "Le coût infime pour sortir 3,5 milliards d'humains de la misère ", "S'il y a faim c'est qu'il y a, d’abord, affameurs", "Faim ininterrompue - les graves délits du FMI ?", aussi, du 5 Mai 2012 "Pourquoi ne surtout pas imiter l'Occident ?","Arbitraire d'Ancien Régime du marché ?", "Genève, capitale mondiale des spéculateurs agroalimentaires ?", "L'accaparement des terres - l'hypocrisie dévastatrice de l'Europe ?", "Si aides aux banques remplacées par aides directes à la pauvreté ?" ou bien " La règle d’or budgétaire appliquée au privé ?", "Comment on ne sait plus penser – agences de notation", "2001- 2011 : décennie des pires décisions ? (1)" "La vie toujours plus chère c'est bien le privé", "Ils vendent "tout" votre argent - comment ?" , "Empêcher les riches de nuire aux pauvres", "Un libéralisme sans libéralités",  "Diriger un pays comme une routine paresseuse ?", "Ne pas prélever les recettes : actes d'irresponsables politiques ?",  "A quoi "sert" tout cet argent ?",  ou même"L'auto- élucidation permanente de la société par elle-même".

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  " La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir " et "L'anticommunication comment ça fonctionne ?", onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? s'il y a faim il a, d’abord, affameurs, endetteurs, capital au noir ou argent clandestin, etc),  onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article