Les "résistants du corps" !!!

Publié le par imagiter.over-blog.com

6415273_47e035aaac.jpg

Celles et ceux que nous admirons le plus… tant leur œuvre demeure si invisible pour la majorité des regards trop avides. Et qui, si comiquement, manquent tous les vrais trésors…ne se précipitant sur les micas, micamouflets…C'est-à-dire qui possèdent un tel déficit d'attentions, d'acuités, d'écoutes, de discrétions, d'empathies, de persévérances, etc- que même les signes les plus flagrants les voient si largement passer à côté !!!

Comment faire afin de faire émerger à la conscience leur si radicales attitudes à ces "résistants du corps" ?

 

Déjà ils/ elles distillent, à fond, leurs propres images corporelles? voir le blog "Les images corporelles" du 26 septembre 2012 …Echappant, complètement, aux manipulations et dépossessions par les images que pratique la société délinquante des marchés…Leurs corps, évidemment, subit les diverses pollutions du système ; il leur faut, en partie, passer (pour l'alimentaire et le minimum des nécessités premières) par les commerces abonnées au profits aveugles (donc à l'oubli de la qualité avant tout !)… mais, pour out le reste, c'est vivre hors de la société de consommation… Donc en plein cœur de la "vraie" société… là où ça parle, débat, échange; socialise, chante, noue des liens, projette, rassemble, manifeste parfois, existentialise, invente, fertilise, émancipe ou épanouit, etc …

 

Il reste impossible d'imaginer out ce que l'on peut faire avec le gain incroyable d'énergie dépensée à ne pas jouer aux jeux de rôles enfantins, aux déguisements débiles, aux poursuites de signes extérieurs de distinctions sociales (combles, en général de la vulgarité et de l'inculture!), aux jeux truqués de la richesse plastronnée, etc – bref, où l'on est tout sauf soi- même. Jamais. Pouvez-vous vous représentez ce que pensent les corps, sadiquement, empêchés de vivre la réalité…De la ressentir, de s'y attarder et de la savourer. De s'y épanouir et d'y déployer l'immensité radicale d'être heureux. Avec rien, avec tout – c'est exactement pareil, c'est heureux qui compte non le motif d'ENVOL…

 

En face, ces corps martyrisés, cravachés à "l'artificiel", qui ne respirent jamais "d'air libre", ne se déploient jamais dans "le rien à prouver", hors des identités, sans complot d'enrichissements – juste un morceau de paysage, un univers gigantesque tant qu'il accueille "tout" l'univers !!!

 

Facilités déconcertantes à chassez toutes les images truquées, qui veulent nous phagocyter, ces images qui souhaitent nous dérober tout ce qui nous rend brillant…quelle légèreté déployée de vie, non ? Sexualités sans rapports de pouvoirs, sans pré- occupations préalables, oui cela vient ou non, ceci plait à ce moment ou non, avec qui ou quoi – il n'existe ni chasse, ni piège, ni force, ni rapt, ni hypnose, etc…que le courant fluide et aéré de ce qui rapproche les êtres…quelle manière plus humoristique de rester "résistants du corps" que celle de refuser, paisiblement, le sexe obligatoire, le sexe mode, le sexe commandé (pire qu'à l'armée), le sexe compétition, le sexe impôt, le sexe qui mine l'estime de soi et des autres ?

 

A chaque fois, vous reconnaissez les habitudes sociales et à chaque fois vous n'arrivez pas à imaginer "mais que peuvent donc vivre ces résistants du corps ?". Nul-le qui n'ose trop leur parler de corps, parmi les conformistes : c'est ce qu l'on appelle le "pouvoir" chez certains chamans : créer une sphère que l'on ne peut franchir tout autour de soi. Cela oblige, aussi, à ne pas perde le fil de l'Histoire : ce n'est que bien après les années 1990 que L'OBLIGATION, oui pour les pré-ados, de porter des tee shirts barrés de mentions sexuellement provocantes s'est répandue. Ces pré ados n'existent plus que pour le regard de certains adultes. Oui certains adultes ont pris plus que possession de leur image et les dressent à s'y soumettre…ce n'est pas rien comme putsch anti-familiaux (vos enfants ne vous appartiennent plus – uniquement à la société de consommation !) et anti- humains (aucun réel respect envers ces enfants dits pré ados !)…l'étrange reste que l'on en parle si peu dans ces termes…

 

Ou, encore, le droit à la consommation des enfants ( en fait, le droit au commerce de violer leur conscience, de salir leur développement normal, de les marquer irrespectueusement tels des esclaves, etc. !) a pu s'officialiser avec une facilité incroyable…alors que le droit à protéger les enfants des excès du travail, de leur exploitation physique (travaux dangereux, sous- payés, prostitutions, guerres, etc) montre si peu d'avancées…et tant de barbares oppositions du côté des trop riches…et, à côté que l'indignation après les pédophiles osent prendre les voies que l'on connaît…cette pédophilie "sociale", acceptée voire excitée par les institutions, n'est-elle pas, en fait,  - toutes proportions soigneusement gardées -de la même souche que la très répréhensible pédophilie sexuelle ? Au lieu de l'enfant et le pré ado d'abord, ils ne sont qu'à la remorque des ordres et diktats de certains de ces adultes peu recommandables et donc tant vantés par les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !)…ils osent bien l'enfant et le pré ado d'abord mais c'est pour qu'ils passent plus vite  (et sans obstacle !) au tiroir caisse. Le but étant d'immobiliser et d'empêcher toute intervention de filtres aussi superflus que les parents, les entourages et les institutions !!!

 

Ah bon ! vous vous étirez laissés prendre à ce reflet inversé de l'enfant et le pré ado d'abord, martelé, ensuite, dans les médias mercenaires (vendus au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) ? Les "résistants du corps" jamais !!! Pour le consumérisme, les enfants et les pré ados c'est toujours après (faut voir comme ils leur parlent !)

 

Au lieu de perdre leur temps (notre temps – temps collectif des choix et des décisions!) comme les drogués irresponsables à la consommation – que font les "résistants du corps" ? Question enfin de solution à notre portée concrète !!!

 

Epicuriens donc heureux avec rien, experts des qualités donc sans aucun besoin de se shoooter à la consommation désordonnée (tandis que l'hédoniste avide se précipite, si stupidement, sur les quantités et ne "goûte" plus rien, toujours en état de satiété – donc de léthargie sensuelle raffinée !!!)…Mazette… oui toutes les occasions bénéfiques trouvent ces "résistants du corps"…Oui, lorsque l'on va s'endormir, lorsque l'on "quitte" le rythme d'une ville, lorsque l'on regarde les lointains, lorsque l'on se permet un ment regard circulaire qui caresse chaque point de paysage, lorsque l'on plonge dans on propre corps, lorsque l'on ferme les yeux, lorsque l'on use des techniques visuelles de développement personnel, etc…oui là, enroulé(e) tout autour de nos racines…entre la misère du corps et son enchantement, lorsque l'on chuchote des réconforts à son p'tit corps – oui, là, vous "savez", soudain, comment vous faites naître vos propres images. Vous déployer vos indomptables sensualités. Votre paradis des qualités toujours pures. Votre infracassable noyau de nuit. Mélanges absolus de tout. Le rêve est aussi réel que le dit réel : la preuve - en utilisant ses techniques, en simulant oui, vous obtenez tout un réel (inaccessible par ailleurs)…oui, vous provoquez, par votre métier à tisser des goûts et des couleurs, oui des émotions, des sentiments – comme à volonté…voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

Activités de plein temps, qui se drape dans le temps météo, le temps espacé spatial, le temps rythmique, le temps sensuel, le temps de la réconciliation intégrale avec soi- même, etc. Plus rien n'y peut plus s'insinuer, s'engouffrer, se faufiler, vous spolier par effraction, et vous diviser contre vous-mêmes…oui des sports de résistances, humbles, méthodiques, sans frimes, simples, si discrets, semblent – pour l'augmentation des systèmes immunitaires et donc les sensualités – rester si préférables à l'absurde frime spectaculaire – où sauf si l'on fuit le réel – tout le monde "sait" que leur corps ne leur appartient plus du tout

 

Les "résistants du corps" intraitables, insoumis oui les seuls vrais irréductibles – ont toujours refusé que le moindre mécanisme, la moindre machine leur dévalisent leurs facultés humaines (physiques, intellectuelles, affectives, etc). Et vivent onc "nos" vies à notre place…Par suite logique, que tout discours technocratique de lâches absolus refusant toute responsabilité (ce sont les machines qui décident !) de leur décisions comme d'en vérifier, aussi, les conséquences ahumaines)… A part eux ui FUIENT encore plus le réel ? Ah oui! les déchus conformistes!!! oui de toute techno-science s'entend – dont la plus inexcusable demeure e laisser des chiffres, tels l'improbable PIB ou PNB – décider à leur place de tous les taux, montants et partages de la vie. Les piteux logiciels mathématiques qui rendent si nuisible la ourse sont de cette eau…Toute le vie sociale est COMMANDEE par des machines ou des esprits mécaniques (énucléé de toute humanité). Pire qu'une déchéance, non ?

 

Et qui empêche que ce 10 000 fois pire encore ? Qui reste, sans porte voix, sur tous les fronts, toujours en première ligne, avec des blessures qui vous étaient bien destinées et pas à eux/ eux ? Toujours les "résistants du corps" !!! Oui oui ils/elles ne peuvent que suggérer les expériencesnon les vivre à votre place. Ne pas faire attention aux récits de qui en "est déjà passé par-là" et a réussi c'est, très exactement, vous bourrer la gueule au mépris et à l'amère dévalorisation de vous-mêmes… vous seul(e) pouvez vivre "vos" expériences. Et vous le valez bien. Au point, que vous êtes, vraiment "autorisé(e)" à quitter la société de consommation. Et tout de suite. Sans plus attendre !!!

 

Fort évidemment, le "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation) vous ferait gagner un temps fou. C'est bien celui qui secrètent le plus d'images corporelles. Voir quelques unes de ses techniques - que nous vous offrons à la fin (ce qui à de la valeur, par définition, est hors de(s) prix !!!)… les "résistants du corps" en sont les seuls experts actuellement. Pourquoi pas vous aussi ?

 

Voyons voyons…métaphore, modèle incitatif, image du bon heurt ? Essayons…

C'est en mangeant (en quelque sorte !) votre corps par des émotions et des sentiments (tous de préférence)…oui en mangeant le cœur par le corps, la tête par le cœur, le corps par la tête et ses…pensées, etc… et tous les dispositifs possibles, etc. que ces images quadri-dimensionnelles (et plus, sans doute) nous massent, unissent, circulent, tissent, irradient, lient relient, amplifient, éclairent, émanent, dévalent, attisent, oui guident (restent aides à guider, plus précisément !), etc…

Le blog du 26 septembre 2012 "Les organes de la pensée sont les parties génitales de la nature" et les extraits inclus de " Les mamelles du repos "************ que vous pouvez lire, gratuitement, sur freethewords.org , oui cliquez sur l'onglet 1 au titre de" Les mamelles du repos " et vous verrez bien…

Puisque…

Si nous laissons (une seconde de plus !) les mécaniques (qui les roulent ?), les machines, les automatismes, les statistiques décontextuaisées, les objets nous "voler" toutes nos facultés humaines … oui ces alcoolismes chroniques nous VITRIFIENT littéralement, le regard. Oui, toutes proportions gardées, un peu comme après l'explosion d'une bombe nucléaire. Il reste, alors, cocasse de vérifier que des antinucléaires se laissent , ainsi, vitrifier le regard (et perdre l'écologie tranquille des images corporelles !) par des éthylismes répétés aux images…

 

Le pire aura été de voir tous ces individus ne plus penser qu'à travers toutes ces images si extérieures à nous, si glacées, si étrangères parfois…complètement "possédé(e)s", retournés, manipulés, phagocytés, etc. par elles" telle une blessure par laquelle s'échappent nos facultés humaines… dont l'art de secréter ses propres images corporelles. Celles qui nous font un si bien immense…puisqu'elles conduisent directement au "cerveau sensualisé". Ce que ne vous offrira jamais le paradis si artificiel, confus et malsain de la société de consommation…

 

La saine attitude n'est pas d'en sortir mais de ne jamais y être entré les "résistants du corps", seuls, ont rempli ce contrat !!! Et nous ont dessiné le réel mode d'emploi des "vraies" résistances…

 

TOUTE RESISTANCE QUI N'EST PAS EXISTENTIELLE (donc de chaque fibre du corps, de chaque émotion, concept, langage, sentiment et sensualité, etc.) – n'en est tout simplement pas une…

 

              Juste un ersatz!!! Un succès damné, un substitut non procuré, un copiage très collé, une imitation limitée, un remplacement non évolué, etc…

 

                        Juste un ersatellisé – donc le contraire d'une "étoile"…

 

…bref, l'antagonique de la merveille originaire du"cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme de l'ensemble de ses techniques qui ne "périmeront" jamais…dont quelques-unes unes de nos plus récentes, offertes sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "Sous la chair des mots – la sensualité d’immensités…","L'athlétisme mental ?", "Délecté lecteur – l’évolution n’aurait pas prévu l’écriture ?", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!","Quelles formations ont suivi les transformations ?", "La culture viendrait d'ailleurs…", "Unité enchantée" , "Aucun sport n’est plus sportif que le langage", "Où est passée l'énorme déperdition d'intelligence collective ?", "Optimisation de…l'optimisme", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", " Tous saufs sauf","Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Talents et société", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Et tout fait suite suède de ce qui précède?", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé", "Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!" , "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

lejournaldepersonne 27/09/2012 12:05


bien enregistré que la plus irréductble des résistances soit celle de l'existence 100 % et du corps 100 % avec....

imagiter.over-blog.com 27/09/2012 18:40



il y a bien plus mais c déjà ça...