Les riches vivent bien au-dessus des moyens des pauvres

Publié le par imagiter.over-blog.com

Tout comme 2009 a, définitivement, prouvé que les riches vivent aux crochets des pauvres. Après la crise des subprimes de 2008, que nous savons causée, uniquement, par l'injustifiable et indéfendable avidité de ces trop riches (prétendus "supérieurs" !), 2009 a vu le miracle de devoir aider massivement les "créateurs de richesses" – s'ils la créent réellement pourquoi les aider ? impossibilité logique et mathématique ! – qui se sont avérés ne créer aucune richesse du tout mais vivre en parasites sur le dos des plus pauvres.

Ceci appartient aux têtus totaux et tout le reste n'aligne que mensonges de citoyens déshonorés.

En Grande Bretagne, pays ultra libéral où l'état ne doit pas intervenir dans la propriété d'autrui – nous voyons, ce 20 octobre 2010, l'irruption massive de cet état pour extorquer, pas très légalement (symboliquement, quelques avocat(e)s pourraient le démontrer, afin de relancer la machine de l'intelligence réelle !!!) la perpétuation d'un système béant de stupidités. Que des libéraux impose un tel interventionnisme étatique – devrait ouvrir le délit d'incohérence théorique. En effet, ils ont toujours violemment empêché les plans de relance vers les pauvres. L'assistanat persiste mais uniquement vers les plus riches – les seuls "assistés" actuels…

Si le pays vit au- dessus de ses moyens ce ne sont pas toutes les classes sociales qui participent de ces extravagances excessives. Depuis 1975, une incroyablement énorme part des avoirs "publics" a été livrée au tout privé. Et sans aucun bénéfice collectif !!! Le coût du privé, en toutes activités, demeure bien supérieur au coût du public: vu les extravagances de revenus, les circulations inter-nationales des bénéfices donc non assujettis,  et les externalisations excessives, etc, etc – ceci devrait sonner comme l'évidence de base. Le riche coûte une fortune à la société. Pas le pauvre: il "rapporte" !!!

Identiquement, pour les retraites, en France, c'est la spoliation majeure de faire fiancer la plus grande partie de leurs retraites par les cotisants mêmes. Cette injustifiable avarice n'existe que pour AMPLIFIER les vols de grands chemins qui se commettent toujours plus au nom du plus stupide (puisque jamais un seul argument VALABLE en soutien de la folie achevée de toute une organisation sociale gaspillée que pour l'unique service des trop riches  !!!)- oui du plus stupide système jamais vu sur cette Terre…

 

Quoi qu'il se passe, le clair hypnotisme sur l'obsession irrecevable de n'enrichir que les marginaux archi minoritaires de trop riches A N'IMPORTE QUEL PRIX – persiste !!! Quitte à détruire une civilisation, des pays entiers ou des peuples complets…Ce qui semble bien trop le cas actuellement…

 

Avec la persistante certitude que ces si peu dirigeants nous ont, déjà, abandonnés à notre triste sort…Que des avantages à nous passer d'eux…

 

A priori, rien ne peut être pire que ce stupide, minable, avide et irresponsable capitalisme. Toujours la rémanente impression que quelque chose ne tourne pas rond du tout dans les cerveaux déséquilibrés de ce système NON DURABLE…Pour le réel, toujours aux abonnés absents…Semblerait, ainsi, qu'eux-mêmes "se passent", déjà, d'eux- mêmes !!!

 

(à suivre)

 

vous pouvez trouver une suite sur le site internet  freethewords.org

 

Publié dans le ridicule qui tue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article