Les trop riches passent aux aveux ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6036802934_2d8c3e7e5a.jpg

C'est un cadeau d'adieu de Fillon aux chômeurs. Le cumul de sanctions passe de 100 € à 80 du RSA, et de un mois à... Trois mois !**
Comment de telles distorsions du réel seraient possibles ? S'occuper e minuscules détails et jamais de l'essentiel ? Vous allez comprendre à quel point cette attitude est vitale pour le système : il ne peut affronter en face la réalité intégrale…Il fuit dans l'irréalité inadmissible de découpages arbitraires du réel…Comment ?

** le lien : http://cgtchomeursrebelles56.blogspot.fr/2012/03/nouveau-decret-elargissant-les.html

M. Pinault, propriétaire du Point et M. Dassault, propriétaire du Figaro, disposent chacun d'une fortune presque équivalente de ce coûte annuellement le RSA – autour de 10 milliards d'euros en 2011. Soit, respectivement, 11,5 et 9,3 milliards. Qu'avouent-ils à ce sujet dans leurs journaux ?

Que ces fortunes semblent bien dépendre du pillage des pauvres subissant ce RSA. RSA présents comme "leur" acquis (qui veut, ayant un choix réel, vivre de cette façon ?) alors qu'il leur est infligé sans leur avis ; une sinécure (que ces calomniateurs tentent de vivre avec moins de 500 € par mois ( 700 € pour les couples sans enfant )!), un nid à fraudes et profits gigantesques (avec si peu, que c'en est une indécence sociale, comment pourraient-ils frauder "richement" ?), etc…Les aveux continuent ?…Oui (retournement de vestes !) lorsqu'ils hurlent, au moindre des contrôles publics sur leurs propres  activités…là, ils félicitent l'état d'être donc "tatillon, bureaucratique, inquisitorial" ( selon leurs citations)…Faudrait savoir !!!

Les aveux encore ? Que l'état n'est là que pour eux, que les trop riches sont les pires des anti-démocrates qui se puissent imaginer, antiRépublicain (si le politique ne prime plus sur l'économie la République a été abolie par putsch, oui ou non ? d'où fin expliquée du respect des majorités lors des décisions des marginaux capitalistes, trop minoritaires pour diriger…), traîtres fiscaux dès que possible, profiteurs en tout, massifs fraudeurs structurels, et surtout ASSISTES permanents (combien de fonds publics sont détournés pour ces poignés de marginaux antisociaux ?)***…mais que l'état ne doit rien dépenser pour les pauvres et ne rien leur prélever à eux trop riches (plus immatures vous trouvez, vous ? .) et ne doit, en aucun cas, contrôler et vérifier les activités, revenus et profits (de sources avouées donc – par le trop d'acharnements si mesquins et indignes sur les trop pauvres !) de leurs multinationales (nom réaliste des transnationales) ou de leurs propres personnes !!!

*** L'amplification sournoise de ces intrusions illégitimes des trop riches dans les débats & décisions communs, sont devenues si significatives que vous pouvez les relier aux blogs récents "Ne pas aimer les pauvres révèle bien une peur de progresser" (1 à 6 – soit des 16 mars au 1 er avril 2012), " Qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ?" en date du 18 mars 2012, "Vérifications par le réel" du 14 mars 2012, "ll y a assez d'argent pour tout le monde" du 8 mars 2012, "L'argent rend fou"  du 7 mars 2012, "Non imposition des trop riches" du 18 mars 2012, "Tellement facile de supprimer la misère", du 2 mars 2012 ou bien "Défauts de paiements" du 29 février 2012.

            Que peuvent-ils "avouer" d'autre ?
                Plus rien, mon poulbot !!!
                     Tout y est dit !!!

à rapprocher, aussi, nettement, du fait que "Tous les chiffres sont bien contre le capitalisme" (blog du 23 février 2012)…les expertises du réel, dont font état ce texte, surgissent-elles d'avoir consulté, aussi, les blogs "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 ou  "Les banques doivent faire leur travail" du 25 septembre 2011… en écho le 21 janvier 2012 d’André Orléan « Que les banques fassent leur métier », Le Monde, p. 6 « culture & idées »…,"L'angle mort de la finance", " Chiffres de l'occupation de l'armée étrangère de la finance" (blog du 17 février 2012), "Les crises sont causées par les excès d'inégalités ?", "Principe de précaution massif envers la finance ?", "Désindustrialisation : à qui la faute ?", "Plus ça va plus c'est vulgaire d'être trop riche","Gains collectifs partout", "La spéculation désocialisée", "Les émeutiers ce sont les trop riches ?", "Peut-on vraiment se dire "objectif" lorsque intéressé et profiteur ?","Le coût d’une non intervention publique ?", "Hontes du néolibéralisme", "Banques, plus rien ne va !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", "Les élus ne sont pas les propriétaires de ce qu'ils gèrent", "Plus con qu'un banquier ?", "L'infantilisme du "circuit intégré de la finance internationale"""Ce que représente l'argent des banques ?", "Collectif/ individuel", "Privatecity" – Publicity", "L'autorégulation étatique est prouvée …", "Donner l'apparence de la solidarité à un simple courant d'air (1 et 2)", "Du suffrage universel "libre et non faussé"", "au mieux des intérêts de tout le monde", "Qui on valorise ?", " La finance - une fraude systémique ?", "Comment le capitalisme se met à dos tous les génies ?", "Si la nouvelle génération de penseurs ne vient pas vite", "Le bon détour ne ment…" ou "POURQUOI LES MARCHES CA NE MARCHE PLUS ?"
Gains collectifs à la place des gains individuels, Fête sociale permanente, Service public du crédit, retour massif des services publics autogérés, et tant d'autres filons du futur etc – toute une nouvelle civilisation est bien, complètement, en place !!!


        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!
Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui s'est emparés des désemparés ? qui a détressé les détressés ? qui a dérobé aux nécessiteux leur nécessité ? etc),  onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser
Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans grandes engueulades

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article