Les U.S.A subventionnent leurs exportations en sous- évaluant leur monnaie

Publié le par imagiter.over-blog.com

C'est fait: ils viennent de l'avouer, enfin...Pas trop tôt ! Si vous pensez "globalement" vous saviez, amplement, que les états – unis représente le pays le plus "aidé" au monde entier. Il "détourne" trop de flux financiers pour "subventionner son économie toutes de gaspillages". Et appauvrit DONC le reste du monde. Sa cruauté économique a toujours été hors des normes: mais leurs pieds d'argile c'est lorsqu'ils perdent la main. Peu habitués. Ils disent, alors, n'importe quoi, se prennent les pieds dans de béantes contradictions. Bref, étourdiment, mentent plus qu'ils ne peuvent dire vrai. Ayez donc l'esprit vif et vous resterez tout vif….

Voici ce que les USA se permettent de reprocher à la Chine (quel culot!). Très exactement ce qu'ils pratiquent depuis des décennies : d'agir sur son taux de change afin de conserver une monnaie sous- évaluée. Ceci permet d'exporter massivement ses produits pour un moindre prix. Et rend les importations plus onéreuses. N'est- ce pas ce que font, aussi, les hedges funds "subventionnant" le régime intérieur de protection sociale (et autres) tous azimuts en "volant" l'argent des autres à Wall Street et ailleurs ? Et la plus que scandaleuse "mondialisation". Puisqu'elle ne PEUT QU'ÊTRE cette hyper centralisation très hiérarchisée – qui s'est "avouée" lors de l'effondrement de la banque Lehman Brothers: comment si la "mondialisation" existait une banque pourrait avoir "un tel impact mondial" – un des termes de la proposition ne peut qu'être faux. CQFD !!!

Apparaît, alors, comme le plus grand braquage jamais fomenté de tous les temps, le fait d'avoir "obligé" les pays pauvres à ouvrir tout (frontières, législations, économie, banques, même les coffres forts) – et le tout sans absolument AUCUNE garantie et sans aucun "avantage" – juste pour que les USA viennent les dévaliser, cyniquement. Déréguler = plus rien de "régulier"…Le plus grand scandale de tous les millénaires. Une telle "mondialisation" (une réelle ANTI-mondialisation!) n'est que du gangstérisme. D'ailleurs, son discours s'est tellement usé que, seul, un de nos sourcils se lèvent à entendre les "plaintes" états-uniennes que le yuan serait sous- évalué…Bingo! …face au dollar ! UNIQUEMENT. Le reste on s'en fout, comme d'hab…Un égocentrisme aussi autiste se montre, rarement, à poil. C'est fait: les USA se montrent , ridiculement, tout nu. Rires en rab pour des décennies…

Les scoops pleuvent alors: TOUTES LES ENTREPRISES DU MONDE ENTIER peuvent réclamer des "indemnités compensatoires" du fait que les USA ai bien  "subventionné leurs exportations en jouant sur le dollar". Vous ne le saviez pas ? C'est illégal d'agir ainsi (source: la chambre des Représentants, septembre 2010). Solutions pour contrer l'économie de prédation exagérée des USA ? citons " la mise en place de droits de douane supplémentaires sur les produits venant des USA". N'est- ce pas simple ? Enfin, eux, ils ont dit "Chine", mais les USA obtiennent un DROIT DE PRESEANCE , très très effet rétroactif à ce sujet: il semble avoir, méticuleusement, piétiné tout le monde par ces méthodes. Ainsi que (ne rien omettre dans la grande confession made USA!) l'obligation de REMBOURSER TOUTES LEURS DETTES ? Vous n'étiez pas au courant, Les USA? Oui oui, c'est le pays le plus "endetté" du monde entier !!! Alors…où se situe, là, oui là, la "fondation morale" qui puisse permettre d'exiger des sanctions ? Où donc ?

 

C'est incroyable ce que des imposteurs, pris les pieds dans le tapis, peuvent éclaircir tant de choses en accéléré. En quelques phrases nous venons de "gagner" la super recette USA pour "vivre aux crochets du reste du monde " (le dollar c'est "notre" monnaie, mais "votre"problème, n'était–ce pas le ricanement de leur si cruel cynisme, qu'ils jetaient, sans cesse, à la face du monde ?)….

 

De quoi se "plaignent"- ils donc aujourd'hui ?  Vous voyez bien que cela "devient " inaudible !!! CQFD !!!

 

(à suivre)

Publié dans economie et politique

Commenter cet article