Logique formelle ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

5939560440_2125031c3b.jpg

La construction de la logique formelle ne permet guère de repérer, dans tout l'existant, que ce que nous savons déjà. Toute nouveauté trouvant, nécessairement, sa forme nouvelle, il pourrait sembler que la logique soit fermée à la nouveauté. Mais, là, heureusement, la logique n'est pas formelle.

 

                        Puisqu'elle ne l'est, elle ne l'est pas non plus.

                                   Ni logique. Ni formelle.

 

L'auto-effacement serait complet ? Il ne resterait plus rien de la logique ? Plus rien de logique si plus de logique ? La contradiction comme l'autre diction qui annule ou empêche la nôtre diction ? Nul ne pourrait se dire formel. Et plus aucunes formalités ne seraient alors possibles ? Les formes ne pouvant plus devenir forces (et inversement) le monde se figerait dans l'entropie mortelle ? Sans logique formelle nous serions emmurés d'inertie totale ? etc ? – le flot de questions ne peut plus jamais s'interrompre !!!

 

Qu'en sortant du cadre. Justement qu'en sortant justement du cadre. Devenu inadéquat. Le saut quantique u basculement de la vision. Tout "point" de vue pouvant accéder au cercle complet de l'intelligence…

 

L'exercice de haute voltige sur la logique formelle existe donc - afin d'illustrer qu'il est infiniment demandé à la logique et bien peu aux humains déloyaux qui se planquent derrière…puisque ce sont leurs très mauvaises volontés et leurs encore plus mauvaises fois qui EMPECHENT les nouveautés bénéfiques. Absolument pas la logique. Dont leurs mésusages seuls la corrompent dans des apories tordues…

 

                                   Là-dessus nous sommes formel(le)s.

                                   Le formel formel dénoue tous les nœuds !!!

                                   Proche se montre le dénouement dénoué !!!

 

Le roman "Je ne parle plus à qui a raison" *** contient ce genre de prodiges. Et tant d'autres . Dans la droite prolongation d'Alice au pays des merveilles – les merveilles du 3ème millénaire. A vous accessibles – écrire ce livre nous en a fait ressortir entièrement transformé(e)s…

 

                                               Alors le lire !!!

 

*** "Je ne parle plus à qui a raison" reste téléchargeable gratuitement sur le site internet  freethewords.org., en cliquant sur l'onglet 4.

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article