Lorsque la contrebande passe en contrebande ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

3478492284_0129c1327d.jpg

L'aplatissement intellectuel, causé par les médias mercenaires, se montre tel que la contrebande serait "transparente". Je vois donc je comprends. Faux : c'est je crois voir donc je ne comprends plus rien. Pour la contrebande tout se passe en contrebande. Donc nous n'en savons rien de bien montrable…les prises ne sont pas le processus…la matière n'est pas l'information, oui l'inFormation !!!

 

La contrebande fonctionne d'autant mieux qu'elle passe en contrebande un certain nombre de ses mots et de ses concepts …ainsi Ulysse, oui celui de l'Odyssée, passa en douce le "loto", les Lotographes, l'actuelle Djerba, soit en très décrypté le hashish comme ce qui vous fait oublier de rentrer au pays. Le loto actuel est clairement identifié comme ayant une origine aphrodisiaque …rien que de voir les yeux en boule de loto – nous saisissons le rapport concret…

 

Lotus et loto, loteries et lotos, lots de lotos, lotir les lots, lotissements des lots, y lotir tous les lotos…

Nélombo et bingo, fortune et chance, tirages et mélilots, pourvoir et fournir, tombe la tombola…

 

Tout rapproche - rien ne met de la distance…

Les Lotographes, dealers des lots, des petits lots (mais, pas du tout, erreur de colonnes) …puisque ce qui n'est concocté qu'à partir de la fleur et sa résine, le hashish des Lotographes …et, en aucun cas à partir des feuilles séchées, des graines ou des branchettes, qui n'ont pas les vertus aphrodisiaques du "vrai" – c'est pour cela que, dans des temps plus anciens, on nommait "le hashish des pauvres et des femmes" ce sous-produit dévalué… fut utilisé partout, sur Terre, il fut utilisé, partout, pas un pays n'en fut exclu : le loto tournait à plein…les Papous le jetaient sur le feu et respiraient, ainsi, l'émancipation des sens et le désir amoureux…etc. ?

 

Oui - aller jusqu’au bout de la phrase va encore plus loin qu' aller jusqu’au bout du raisonnement…genre l'armée est armée…il se trouve que sans arme elle ne serait plus… armée l'armée …simple passif, verbe de forme passive et subie, qualificatif qui attribue et auxiliaire le nom qui précède ou succède…mais reste bien sans autonomie conceptuelle…oui il avoue, mais à fond, alors…l'armée, oui, mais PAR QUI ? Oui qui a armé l'armée – l'armée se finit bien comme un point d'interrogation qui attend sa réponse : par lui/ elle/ eux ?

 

Nous interrogeons si peu le réel tel qu'il est. Comme son guide impeccable que demeure le langage, androgyne complet et recueil du réel qui n'exclut et ne rejette jamais rien et "risque" bien de rester intégralement intégral – soit intègre de la tête aux pieds…Ce qui rejoint les probabilités de PROBE…Le probe siège dans le probable – c'est probant comme très convaincant, sûr et certain et c'est probe de probable, donc infiniment loyal et honnête à le dire…les mathématiques ne sont pas plus précises et exactes, non ?

 

Eventer les éventualités ? L'occasion est toujours neuve, dans ce cas là, c'est toujours la nouvelle qui se présente d'occasion – puisqu'elle n'a jamais eu encore lieu. Elle est bien comme neuve, l'occasion – l'ouverture à ce qui évente toutes les éventualités, virtualités, potentialités et alternatives !!! La veine, de même, cette chance bien visible, fait bien battre le cœur, porter bonheur : faut en avoir les muscles bien satisfaits pour porter, si bénévolement, des poids qui peuvent être si lourds !!! L'aubaine au bain bon, si bon bain à ressentir et vivre que la fluidité, l'aisance, la facilité ou la grâce, peuvent, aussi, puissamment exister !!! etc….

 

C'est quoi la chance de la chance alors ? Il pourrait presque devenir envisageable d'en déterminer les taux. Comme tout le reste de la réalité, les miroirs, les reflets, les angles convexes et concaves, les réfractions et diffractions, les verbérations et réverbérations, les irisations et moirages, etc – bref tout ce qui permet de ressentir à quel point l'optique opte – qu'elle ne quitte pas les mathématiques puisqu'elle opte optimum, au maximum de tout ce que l'œil peut intercepter…et que sa géométrie non encore vraiment interrogée peut devenir une des chances charnelles de nos plénitudes proches…

 

Reprenons. Oui la chéance reste la manière dont tombent les dés, dont ils choient leurs choix et font chéance de chance…L'aléatoire de l'aléa c'est dans la manière de rouler, de tomber" (du latin cadencia, tomber, aussi origine étymologique de chance) de ces mêmes dès – "La chance comme ce qui tombe bien". En somme, le heurt du bonheur, du très bon heurt…et le hasard qui vient de l'arabe az- zahr, le dé, parvenu à nous par l'espagnol azar…que de roulettes qui roulent…Lorsque atout c'est tout et rien d'autre, où peut demeurer la loyauté et l'honnêteté intellectuelle, alors ? Trop d"élément convergent pour que leur trame réunie ne trame pas quelque chose !!!

 

Et oui la chance peut tourner tourner tourner au point de se trouver à te, nous, lui tourner le dos !Trop étrange que ce n'ait pas été prévu…seraient ils toujours plus que débordés, dépassés, devancés, doublés ? Oui ceux/ celles du destin sans cesse appelé, jamais décrit, examiné et construit, etc…le destin sans destinataire ni destination, semble-t-il  – et, aussi, faut l'admettre sans expéditeur puisque lorsque le destin ose avancer "cela m'arrive" – il refuse de répondre mais si cela vous arrive c'est bien qu'on vous l'ait expédié, et c'est qui, alors, l'expéditeur ?

 

Tout s'est encore passé en contrebande…Lorsque la contrebande se passe en contrebande ? Et seul le clandestin peut dire le destin du clan!!! La contrebande fonctionne d'autant mieux qu'elle passe en contrebande un certain nombre de ses mots et de ses concepts – face à toute honnêteté intellectuelle elle tente de la faire passer pour de la …contrebande. Cercle apparemment bouclé ? Sauf quelle n'a jamais eu la réelle maîtrise des mots…Lorsque seul le clandestin peut dire le destin du clan …quel que soit le mot, le concept – aucun n'est du côté de la contrebande idéologique capitaliste…aurait-il réussi à prouver l'inverse ? A quel point le capitalisme ne tient plus qu'à une expression, un mot, un raisonnement ?

 

L'inFormation constitue la moitié de l'univers – celle des Formes, lorsque l'autre reste celle des Forces…

 

Ce qui informe apporte déjà la Forme : l'inFormation constitue, à la fois, tout l'historique, le processus de genèse, le métamorphisme, la phylogenèse (que nous rêvons toutes les nuits) de la forme…mais compose, aussi, une immense part de notre Formation - l'inFormation…Formation, mise en forme, recueil de la forme…etc – nous n'en sommes pour la plupart – qu'aux seules prémices…

 

Mais avons déjà acquis la certitude que les scoops ne sont plus du tout là où on nous l'a fait croire (aucun chez les people) et que l'inFormation, la "vraie", a quittée les mains si négligentes et incapables des médias…

 

Ce n'est plus que l'écume…ils ne sont plus dans aucunes nouvelles vagues !!!

 

Tout s'est encore passé en contrebande Et seul le clandestin semble pouvoir dire le destin du clan !!!

 

Vous voyez à quel point le capitalisme ne tient plus qu'à une expression, un mot, un raisonnement…Oui une seule  expression "heureuse", oui un seul mot" juste"…et pschiiiittt…

 

Si au lieu de s'égarer dans des égoïsmes barbelés, nous nous y mettions toutes et tous ?

 

                                                           Oui à le faire advenir….

 

…vous pouvez, par contre, accèlerer la survenue de ces nectars et vous rapprocher, direct, du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Comme de l'ensemble de ses quelques techniques…dont quelques unes de nos plus récentes, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, e tc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 000 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article