Ma maison est devenue ce plan qui est dans mon corps

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

6856759248_4c34ea77a6.jpg

Et plus moi le plan de la maison. Instrumentalisés par des esprits si lointains. En train de quitter vos contacts directs avec vos corps – pour devenir esclaves mécanisés de têtes peu recommandables d'autres ? Ma maison est devenue ce plan si adapté à mon corps. Ou bien la maison n'est qu'une marchandise toujours plus étrangère ?

 

A votre avis, laquelle de ces 2 comportements reste le plus nombreux, en 2012, sur Terre ? Une approche intégrale, un apprivoisement et une osmose entre l'habitat et nous. Nous ne sommes pas que des besoins. Nourrir, assainir, dormir. Mais nous pouvons tout aussi bien désocler cette routine non fiable. Créer s'épanouir recevoir. Et vouer des pièces unilatérales (le choix unique qui n'est plus choix alors – tout comme une pensée unique ne peut se prétendre pensée – juste radotages en boucles !) d'idées importées dont on ne sait où. Les nouveaux architectes inspirent, en ces domaines, le grand respect. Ce sont des esprits adultes parmi un excès de puérilités dont nous avons vu le fond dans le mantra rentable = la rente trop enrichie mais rationnellement irrecevable, le rentable coûte bien trop cher globalement

 

Au lieu de voir le monde à l'envers (frauder sur tous les matériaux ça fait gagner à moi moi moi moi plein de gros sous DONC c'est bien pour la société) – leur vision s'élargit à tout (climats, saisons, récupérations des chaleurs, circuits fermés d'eau, matériaux adaptés, ouvertures sur la ville, etc). Ce qui est extrêmement économe pour la société et son futur : quand reviendrons– nous à tous les concepts thérapeutiques qui sous – tendent l'Economie. La "vraie" économie c'est économiser ou épargner (bref, sauver la vie – pas l'assassiner!)…oui oui, dans TOUS les domaines, nous pouvons mettre en regard le "vrai" et le "faux***. Le capitalisme, ainsi, devient de la FAUSSE économie. En effet, tirez la spéculation et les paradis fiscaux IL N'EN RESTE RIEN. Le capitalisme aura juste été structuré comme un gangstérisme…

 

Que l'étrange Sarkozy n'en soit pas remercié – dans son inconscience permanente, il a ouvert là – une voie royale qui risque d'accélérer l'abolition inéluctable du capitalisme !!!

 

M'sieur, m'sieur, c'est vrai que le capitalisme c'est que du gangstérisme ? Dans sa réalité active, oui de chez oui !

 

En conséquence, ses tentatives d'emprises sur nos corps et nos vies débordent de son choix toujours plus malsain en tout.

 

Pourquoi se laisser, ainsi, "avoir" par le capitalisme monopoliste ? Et jusque dans la maison ? Faites-en "votre" maison – vous expulserez, du même élan, ce "vrai" étranger de chez vous. Comme les partis racistes se trompent – le vrai étranger c'est le capitalisme intrusif !!! Pas du tout le pauvre qui vous ressemble beaucoup trop…C'est bien au capitalisme usurier et spéculatif qu'il faut fermer les frontières pas à vos frères humains qui avec nous vivez…Et – au départ – tout, vraiment tout tourne autour de la mentalité. Si votre logis devient le retrait complet de votre personnalité - aimez – vous vraiment ce miroir qui vous regarde ? Enfin – le capitalisme ne rentrera jamais dans l'originalité, l'authenticité, oui la subjectivité. Là est le début de la victoire radicale sur lui (votre maison arme constitutive et votre subjectivité imprenable – c'est à partir de ces 2 espaces que le capitalisme va dégager vite fait !!!). Si vous remettez tout cela au fourreau – votre maison ne sera jamais habitée. Vibrée, pulsée, poussée à ses ultimes qualités. Juste un lieu étranger et indifférent pour y poser votre corps trop manipulé…où vous risquez de devenir étranger et indifférent  à vous-mêmes. Partout, dans toutes les pièces, n'y sont plus visibles que les ordres que la société y a mis. Vous êtes expulsé de votre plus secrète intimité. S'ils prennent vraiment toute la place – où est, encore, la votre, de place ?

 

Tandis que si votre demeure n'est que baumes, guérisons de tendresses – c'est ce capitalisme qui se montre comme le plus écarté de tout ( voir "Le marché n'est pas libre du tout"). Enlevez toutes les chaînes de l'esclavage – de ces télévisions ennemies – immédiatement, l'ampleur de votre présence reprend tout l'espace. Redevenu odoriférant. Croyez-vous que ces échecs de vie (nommés, parfois, success stories, vous savez ces gagnants désastreux et ces losers triomphants !) soi- disant télégéniques (tout trahir pour une image – la sienne ?) et autres singeries pour ados définitifs – n'ont pas mis toute leur vide vie dans la télévision ? La télé devenue "comme" lui - phagocyté, vampirisé, étouffé, neutralisé…Il lui laisse tout suicidant sa propre personnalité sans plus jamais réfléchir. L'aliénation de ce dessaisissement est telle que nous pouvons entendre "les médias pensent comme moi" alors que vous n'êtes plus que la coquille vide de l'expropriation complète  de vous-même. Oui oui, vous radotez ce que vous entendez – et vous vous émerveillez de "reconnaître", dans les médias, ce que vous dites et puis…vous extravaguez ce que vous entendez – et vous vous stupéfiez de "reconnaître", dans les médias, ce que vous dites vous ressassez ce que vous entendez – et puis…vous vous émerveillez de "reconnaître", dans les médias, ce que vous dites, etc…Sauf si vous avez votre maison derrière vous…Si ma maison est devenue ce plan qui est dans tout mon corps – comment m'en déposséder ?

 

Vous la transportez, si légèrement, avec vous, partout. Vous vivez, pleinement, l'extraordinaire "Partout c'est la Terre. Partout c'est chez moi"…Etranger nulle part, participant universel…N'en "prendre" qu'une copie vous fera toujours manquer l'original…Tout être vraiment libre rend, au maximum, service aux autres. Aucun être soumis n'y parvient !!! Même en balbutiant…

 

Ma maison est devenue ce plan qui est dans mon corps entier. L'axe de stabilité tout entier indestructible. La vie devenue éternelle en cette seconde. Et l'esprit occidental va bifurquer là et toujours plus s'égarer loin du but – LA ! Vous demandez pourquoi c'est, là, le prétendu savoir – nous, nous avons la "vraie" réponse. La turgescence cartésienne n'est pas réaliste du tout, ni objective – seulement localement rationnelle, semi-logique. Mais, en l'absence de connaissances de la topologie (parmi ceux qui l'ont lu et pratiqué! Pas chez Descartes !), ses suiveurs ont, de ce fait, dénaturé à 150% la trajectoire prévue de la théorie…

 

Bref, cette distinction 2012 qui fasse le tri entre ce qui est scientifique et ne l'est pas. Oui, toujours dans la boucle fermée et auto-répétitive d'un alogisme sans trajectoire argumentaire – infalsifiable, dirait Karl Popper. Cet humour cosmique où trop avoir raison se montre très antiscientifique. Si votre système semble inattaquable c'est qu'il a toutes chances de ne pas être scientifique…Tout ce qui refuse - car ne pouvant l'intégrer – la contradiction, la remise en question, n'est pas scientifique. Rien de moins scientifique qu'une pensée unique qui hurle afin de ne rien entendre des grandes raisons alternatives !!! La "vraie" science reste ouverte et l'idéologie ne peut survivre à la simple connaissance de son contraire. Bref (un blog c'est un but principal annoncé, il quitte donc les autres pistes mais elles seront reprises sur d'autres blogs – tiens, nous oyons des soulagé-e-s !!!) – le capitalisme a tout de la tronche d'une "fausse" science !!! Que de l'idéologie crédible que pour ses religieux pratiquants. Dès que la Raison arrive, il tombe en poussière !!!

 

Si vous avez vécu l'éternité dans une seconde ( pour faire image) – disons, oui, si, dans un court laps de temps, vous vivez cette expérience de dilatations des espaces et du temps – eh bien ! vous pourrez le revivre. Notre cerveau possède un trésor suprême sous–utilisé – ce qui, pour nous, prouve à quel point les capitalistes ne connaissent RIEN aux vraies bonnes affaires, ils persistent à prendre de la pirite  pour de l'or …ce trésor c'est la capacité de TOUT simuler. Si vous avez atteint le cerveau sensualisé – cette simulation vous fait vivre le "vrai" paradis tout de suite. La démonstration scientifique est simple, sur un IRM, que vous tombiez vous-même ou voyiez quelqu'un d'autre tomber, la zone cérébrale excitée est exactement la même. Dans les 2 cas. Superposables à la perfection. Ce qui signifie que pour notre cerveau la séparation réel- imaginaire n'est pas du tout scientifuqe (pendant de  scientipète). Ainsi, en faisant semblant de rire, vous simulez, mais vous obtenez toute la réalité – vous riez, soudain, à gorge très déployée – sans autre cause que vous- même…Voir, aussi, pour des exemples concrets, le livre "Le cerveau magicien" de Marc Jeannerod...notre cerveau est bien tramé dans la simulation à volonté et sans motivation préalable…

 

Simuler n'est pas stimuler, ce n'est pas artificielle stimulation, dopage ou dopamine connection…au point que la simulation (ainsi nettoyée des l$âchetés des conformistes qui n'ont jamais rien vécu par eux-mêmes – à part regarder bêtement la vie des autres – et se mégalomanise comme sachant tout a priori et a posteriori, tant qu'à faire !!!)…oui la simulation reste comme une volonté qui sait déjà qu'il n'y a plus besoin de volonté…Ce sont de très nouveaux circuits corporels ( si stupidement délaissés) qui vous conduisent, immanquablement, à l'extase permanente de l'épanouissement non agressif et non compétitif ( la sagesse est donc vraiment anticapitaliste !). La paix "royale" ça existe !!! surtout à l'intérieur de soi…ou dans l'extériorisation objective où votre habitation est subsumée par le plan vécu de votre corps

 

C'est avec cette mentalité, complètement diffamée, que nous parvenons, triomphalement,  au but dès le dé-but. Les bénéfices y sont bénéfiques – ce qui se sépare tant des profits, trop maléfiques et malfaisants, du capitalisme qui ne font que des dégâts, des dommages, des torts et que nous sommes, sans cesse, obligés de réparer par nos impôts trop confisqués, etc…un seul exemple, lorsque Merkel nous envahit les présidentielles, jusqu'à foutre son nez illégitime dans le vote qu'elle veut pour la France – annulant 35,5 millions de votes exprimés – et jouant, très illégalement, au chantage au vote unique (nous ne sommes autorisés" à voter que pour la droite !) de la droite partout, on ne renégocie rien – on se dit vraiment que ceci forme la géométrie de la CONFISCATION …

 

Mais lorsque nous voyons son visage convulsé de hideur et d'autoritarisme – nous nous disons, qu'en fait, existentiellement, la droite perd, actuellement, tout socle de légitimité. C'est une vieillerie d'Ancien Régime qui pue trop la naphtaline de ce qui est vraiment dépassé…

 

Pour nous – nous rajoutons une nouvelle méthode à nos tant réjouissantes techniques, telle "Sourire sa digestion"…nous nous construisons une existence complète SANS le toujours plus malsain capitalisme (spéculation, usure et paradis fiscaux le constituent à 98 %)…

 

Ma maison est vraiment devenue ce plan qui est dans tout mon corps. Quasi organique demeure – l'épanouissement y devient permanent…

 

Pas un jour sans une joie pure (ces diamants inentamés tels que le concept "mother", qui n'a rien à voir avec les gurus mais est tout existentiel - nous les a fait tous vibrer !)…

 

                        Ma maison c'est : pas un jour sans une joie pure

 

…vous pouvez, ici, vous rapprochez du "cerveau sensualisé" (chaque pensée y devient sensation). Qui aime tant une maison subjectivisée…Comme vous le feront ressentir quelques unes de nos plus récentes techniques, sur ce blog : "Sourire vos digestions", "Comment l'œil vous respire l'univers ?", "Parfum parfait", "S'empreint d'embruns", "La vaporisation du moi", "La bibliothérapie ? Les livres guérissent !!!", Quelles formations ont suivi les transformations ?","Vous est-il arrivé de regarder votre estomac ?", "Les points d'appui ?", "Rideau d'eau", "Détectivé ?", "Quand naissons -nous ?", "Mimétisme comme unique raison", "se perfectionner à la perfection…", "L'infini partout autour de soi", "Les échanges affectifs d'infos", "Dans danse", "La gratitude est le paradis lui-même", "… intelligentil", "Tant d'instants ?", "Elle excelle", "Les profondeurs de l'usage du cerveau ?", "Empreintes", "Un regard pour autrui", "Rendons le futur plus fort", "Reposer le repos d'une question", "Qu'est- ce qui vous amène à vous amener ?", "Toute la spiritualité ne serait que spirales ?", "Ce qui est maintenant prouvé ne fut jadis qu'imaginé""Tribus", "Piller les roupillons", "S'organiser autour des organes", "La réalité est complète", "Tri et trois ?", « Butiner le but », « La queste des questions », "Objectivité de la poésie", "Esprit libéré et esprit encombré ?", "spirer et conspirer", "Essaie de dormir !", " Trio vainqueur – sentir, sentiment, senti- mental !!!", "La Forme à (absolument) tout faire ?", , "Comment garder des sensations de qualité ? (1) (2)", « Efface le face à face que reste- t-il ? » ou bien "La communication qui n'a jamais appris la communication réelle" ? etc. – oui encore etc. En bref, quasiment tout vous serait caché ? Sans doute ! vous pouvez le vérifier sur le blog "Lorsque ne plus savoir admirer tourne à la maladie" (1) un blog a obtenu un titre à part " A votre égard tout sera égards". Grâce à qui ? Toute l’histoire du rire en 5 textes. Aussi, "Comment le développement personnel tourne au savoir- faire révolutionnaire ?" du 9 juin 2011…Encore, voir le blog du 16 septembre 2010 « Simuler votre cerveau vous offre toute la réalité » ou comment notre cerveau peut être un véritable magicien à votre service, etc…

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

 (à suivre)

 

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 900 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans sentez la santé

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article