MARRE DE LA GAUCHE QUI TIRE CONTRE SON CAMP !

Publié le par imagiter.over-blog.com

Ce que peu de citoyen-ne-s disent c'est tous ces piétinements sournois qui écrasent toutes celles et tous ceux qui se sentent si pleinement de gauche. Qu'ils se permettent de le vivre comme des adultes. Et qui usent à fond de leur esprit critique dans le but, très louable, que ce mouvement avance massivement. Que n'ont- ils pas fait ? Les gauches n'appartiennent qu'à leurs pseudos dirigeants: vous en êtes carrément exclus, virés, rejetés, évincés, dépossédés et écartés. Non mais! En voilà des façons oser "être" de gauche !!! La gauche n'est qu'un spectacle congelé qu'il faut juste perdre "notre" temps à regarder ! Certain(e)s non citoyen(ne)s "ont" des entrées dans cette devanture, ils "ont" des droits sur la bestiale image (qui leur permet de vivre en hyper imposture)…Que demander de plus ? On piétine barbarement qui voudrait, en plus, que les gauches existassent en "vrai" !!! Dans le moindre acte quotidien, par exemple! Ces vilenies immontrables représentent, pourtant, toute "l'actualité" intra- gauches: y percevoir autre chose décèlerait, plutôt, que vous soyez cramé(e)s à leurs drogues dures…Ou que vous vous "payez" de mots…Immobilismes violents partout et casernes mentales (vraiment pires qu'à l'armée, en fait !) où l'ex- citoyen-ne-s, rabaissé(e)s plus bas qu'un consommateur, doit "juste" obéir aveuglément aux directives si peu sensées de ces si- peu dirigeants. Bon.

Jusque là, et devant les flots d'incohérences et d'injustices qui débarquent à la gare de chaque matin, ça pourrait passer- mais ce qui ne va plus du tout c'est que ces êtres si peu regardants et effondrés dans leurs manques complets d'exigences, ne supportent absolument aucune observation ni remarque. Disons, clairement, que les critiques les rendent complètement folles/fous. Furieux, en plus. Nous pesons bien nos mots: ce sont de vrais crimes de lèse majesté. Pour eux. Ces traîtres véridiques, et en acte, de la démocratie, ont usé nombres de neurones à tenter de trouver la formule qui permette de les calmer, modérer, apprivoiser, amadouer, soigner. Rien n'y fait! Ce sont nos ennemis déchaînés. Jamais une indignation, devant une flagrante injustice ou devant les illégales inégalités capitalistes, n'obtient un tel volume de décibels ou une telle concentration de trépignations. C'est dire que pour eux rien de plus important ! Alors, ici, nous faisons plus que peser nos mots, oui les dirigeant-e-s prétendu-e-s des gauches sont (leurs actes le démontrent sans cesse!) de fermes ennemi-e-s de la gauche. Les virer abruptement ne peut obtenir que deux résultats:

soit ils sont sincèrement de gauche et le prouveront abondamment…

soit, effectivement, ce n'était qu'un détournement de "fonds" et ils vont se diluer dans la discrétion…

Les deux solutions ne peuvent que rapporter à la vraie gauche…Alors ?

!Nous avons donc trouvé l'image claire qui ne peut faire que consensus afin de les prendre dans le filet global d'un concept: LA GAUCHE QUI TIRE CONTRE SON PROPRE CAMP. Imparable, plein de justice et de justesse. Afin de, vite, nous dépêtrer et dégager de ces obstacles et, d'enfin, les contourner. Nous n'avons plus une seconde à perdre à nous occuper d'elles/ eux (il suffit qu'elles/ ils soient démasqué(e)s et qu'ils sentent le poids de notre répulsion intégrale!) . En effet, nous devons réparer tous les dégâts que ces sales gosses inconscients, vrais désastres ambulants, ont accumulé.

Déjà retrouvons tous les vocables véridiques. Il restera plus que scandaleux que le Monde juste mondain, cette permanente insulte à l'intelligence, à la loyauté et au véridique, ai œuvré pour le complètement idiot " alter-mondialisme". Comme le bétail était "marqué", ceci est la marque de "la gauche qui tire contre son camp"! Puisque pour qu'il y ai altermondialistes il faudrait, d'abord, des mondialistes. Or la "mondialisation" au sens rhizomique, décentralisé, partageur et interactif n'a jamais existé. Quéquette, queue dalle, bézef, nada, rien. Par contre, une hyper centralisation financière très hiérarchisée (avec toujours plus d'exclus et aucun nouveau intrant !) se fait passer pour cette "mondialisation" frauduleuse. La "dérégulation" (c'est inscrit dedans!) n'est que l'acte de hideux gangstérismes qui leur "permettent" de dévaliser les richesses de tous les pays sans droit, sans parité, sans équité, sans justice. Des milliers de preuves du fait que "les mouvements d'argent c'est encore et toujours du sud vers le nord" fleurissent mais puisque vous vous contentez de mots tels alter-mondialistes …Et que vous préférez ne "réfléchir" qu'à l'inutile le plus complet…Nous (re)prenons les choses en main. Changeons de vocable.

Plutôt que le terne altermondialistes pourquoi pas le plus clair "Terriens" ? Ou, afin d'éviter la dérive vengeresse, les "justicistes du monde" (non justiciers !) ? Les vrais Mondiaux ? Les décentralisateurs terrestres ? les globos communaux ? les  globes terrestres ? les globaux équitables ? les terrestres unis ? etc. Tout ne peut être que mieux que l'aliénant alter-mondialistes . Ca fait trop experts, scientistes, élitistes (dans le mauvais sens!), club fermé, anti-populaire, pétri de mondanités insultantes, etc. Yes jerrican ?

Une fois le vocable remis sur pied. Revoir tous les contenus. Parce que, là, plus que beaucoup à dire. LA GAUCHE QUI NE TIRE QUE CONTRE SON CAMP sabote, chaque jour, tous les débats nécessaires. Désinforme, diffame et fout la confusion ou le chaos partout (que la planète meurt pourvu qu'ils "gardent" les vaches de leur si "artificiel" pouvoir! Tellement "artificiel" qu'ils ne se risquent pas le déambuler, tranquilles, dans les rues…). Notre blog s'y essaie, mais nous pouvons vous en trouver (et vous signaler) des milliers d'autres. Des sites, des livres et des associations ; des pionniers et des grandes femmes & hommes qui vivent "déjà dans la nouvelle civilisation". La meilleure façon de prouver vos idées c'est de les "existentialiser", de les vivre pleinement, jusqu'à la plus petite radicelle d'émotions et de mots, jusqu'au plus infime détail de style de vie (faire de la théorie sans son corps ce n'est plus très sensé!) . Elles/ ils le font déjà, plutôt que d'attendre une hypothétique et disgracieuse "autorisation" de partir, signant, de ce simple geste, que le segment spatio-temporel nommé (historiquement) capitalisme est, dès maintenant, terminé, achevé. Presque clos. Le fait qu'il ne convainque plus aucun grand esprit, qu'il ne sache plus qu'exclure exclure encore exclure, que son ultime moteur se prénomme diffamations partout et désinformations ailleurs, etc (on ne renseigne pas les salauds, jamais! les prétendus "cons" pourquoi pas ?).

Voici, concentrons- nous, avant tout, sur les contenus…pissons sur tous les infantiles jeux de pouvoir (quelle honte lorsque la Terre sombre!)…et relayons le vrai nouveau de nouveau…La récolte des textes percutants est une des plus puissantes cette année…De se dire les ex- alter- mondialistes, voici, qui ne peut qu'attirer, puissamment, les regards dessus…et les détourner - enfin de chez enfin - des inexcusables frivolités !!!

A bas LA GAUCHE QUI NE TIRE QUE CONTRE SON CAMP !!! Qu'elle soit vite "démissionnée", ce qui n'appartient pas du tout à l'arrogance couronnée, mais à qui vous dé-missionne, vous retire votre mission, vous l'enlève, vous l'ôte. Terminé! Plus de mission, vous vous en êtes montré indigne, à quoi cela servirait de persister ? On ne peut "qu'être" dé- missionné: sauf dans les délires putrides des pouvoirs, ça n'a pas grand sens de "se" démissionner soi- même…Les corps ne le peuvent !!! A bas LA GAUCHE QUI NE TIRE QUE CONTRE SON CAMP !!! C'est à cause d'elle que nous perdons toujours depuis 30 ans, alors que la "vraie" gauche dépasse largement, et partout, les 60 % de la population. Clair ? ou il vous faut, en plus, un dessin ?

 

(à suivre)

Publié dans le ridicule qui tue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article