MEDIAS ET MANIFESTATIONS : les premiers ont perdu !!!

Publié le par imagiter.over-blog.com

 

 

4947767658_fda1c239dc.jpgLe moins que l’on puisse dire c’est que « nos » médias se montrent extrêmement déloyaux par rapport aux manifestations, grèves et mouvements sociaux. Un exemple à fortement déconseiller aux enfants. Si tout le monde chutait aussi bas que ces irresponsables médias – la civilisation serait morte. Ils étalent précisément tout ce qu’il ne faut pas faire en société. Qui veut entreprendre une étude sur les méthodes de gangstérisme devrait commencer par ces déchus médias…

Hier ; ils abordent les pratiques plus que délictueuses des banques (exactement comme en était soulevé d’indignation le prétendu « fondateur » du capitalisme ; Adam Smith, mais en 1750 – sont longs à apprendre « nos » médias arriérés !!!). Mais euphémisations toujours pour les puissants (et qu’on te cajole, et qu’on te caresse pour être aussi pourri, et que l’on te réconforte pour devoir subir ô le petit millième des sanctions « normales »…etc assez de ces sordides catalogues, etc) – de nous avoir unilatéralement bassiné sur les « créateurs de richesses », qui se révèle les plus minables parasites jamais vu. Nous devinions que le privé NE PARTAGE PAS. Mais à tel niveau d’infantilisme non, nous ne pouvions le savoir. La concrétisation compacte de tout ce qui rapporte au privé et tout ce qui coûte au public est même internalisée. La bestialité financière, cette déshumanisation inexcusable, cette lâcheté qui ne doit plus durer, se retourne (gueule de vampire, hure d’ennemi !) contre « ses » clients. TOUT CE QUI COÛTE POUR EUX. En conséquence, TOUT CE QUI RAPPORTE POUR LES BANQUES…La puérilité anti-civilisée de ce mécanisme trop primaire pour être sérieux- nous frappe en plein…

Le discours qui va avec aussi…comme si nous experts du réel « complet » étions de parfaits médiums. Rien ne « doit » changer, alors que la civilisation est en danger, et, encore, la planète menacée – les culs poussiéreux de ces ennemis « publics », que sont les financiers, ne doivent pas bouger. Ils n’envisagent que la prédation extrémiste du nid entier : on racle toutes les richesses de la Terre et de la vie, on vole sans cesse les gens - et cette décadence empoisonnée serait « durable ». Non, vous plaisantez ? Ils ne plaisantent pas. Ils sont vraiment FOUS !!!

Que croyez– vous les médias, les plus grands TRAITRES de ces dernières décennies, font ? Rappelons que le média remède (il re-media) se trouve au médian milieu de tout. Même si son inculture basique et son intelligence trop limitée – ne peuvent comprendre « l’auto- élucidation permanente de la société par elle- même » de Cornelius Castoriadis – comme seule condition IMPLACABLE de « durabilité ». Eh ! journaliste déchu ce n’est pas le « loi » (sic) d’airain du marché – mais la loi inflexible de la « durabilité » que tout adulte prononce. Ton charabia inaudible de lois des marchés – te place, désormais, dans la sale situation du démasqué sale cancre sournois qui refuse d’apprendre, qui n’écoute jamais, ne se pose aucune question, ne remet non plus guère en cause ses pratiques désastreuses…etc. Bref, dès que le mot information est prononcée – nous nous écartons de tous ces traitres à l’info que se montrent être les déchus journalistes.

Puisqu’ils ont un discours tout prêt : corporatisme archaïque crispé sur ses droits acquis et dont l’obstination irresponsable met en danger la société.

C’est exactement cela les banquiers se caractérisent bien par ce corporatisme archaïque crispé sur ses droits acquis et dont l’obstination irresponsable met en danger la société toute entière.

Pendant que les médias, luttant pour savoir lequel va toucher le plus minable Tet mesquin fond de leurs impostures, nous fourguaient vive les golden boys, traders, banquiers et autres financiers COMME LE SOMMET DE LA REUSSITE HUMAINE – nous vérifions qu’ils en représentent le plus flagrant échec. La lie de l’Humanité. Tout ce qu’il ya de plus raté et loupé- c’est eux. Des mendiants perpétuels. Des parasites. Des piques assiettes déshonorés. Voyez- les, sournois, à vous voler toujours plus lâchement VOTRE argent. A se conduire, sans cesse, comme des truands. Mais ce qui se fait de plus piteux, navrant, affligeant, minable, lamentable. Rien de flamboyant chez ces minus (qui sans ces déshonorés médias- livrés à eux- mêmes NE TIENDRAIENT PAS LA JOURNEE) – pourtant ce sont eux les RESPONSABLES de la société bloquée…Ses pires émeutiers. Ses casseurs. Ses braqueurs. Ses inacceptables marginaux. Bref, tout le langage utilisé, habituellement, « contre » les mouvements sociaux NE CONCERNE que la déchéance financière. Cet inexcusable gangstérisme !!!

Il ne nous reste plus, symboliquement, qu’à PORTER PLAINTE contre les médias déchus. L’assise morale, la fondation légitime qui fait le sérieux, le rationnel et le raisonnable, l’humanité et la probité, l’information et l’intelligence, la sensualité et la fiabilité, etc – les ont définitivement quittés. Il fallait bien qu’ils aillent quelque part – chez nous ils ont trouvé refuge. Chez ces « fous », ils nous ont raconté, « c’est l’enfer, tout pue, tout est sordide, c’est répugnant »…Oui ! nous portons plainte contre les médias pour « associations de malfaiteurs », « complot contre les services publics », « ententes illicites dans le but de voler tout le monde », « grand banditisme », « publicités mensongères »…etc et tout ce qu’il vous plaira d’ajouter…

 

Ils ont perdu tout ce qui fait un vrai être humain : l’on ne peut se hausser de réprobations que lorsque l’on est soi même moral. Digne de le faire. Légitimé de l’oser. Les escroqueries indignes, que ces « méffias » ont « fomenté » contre les manifestants se retournent désormais contre eux !!! Et les accusent de tous les crimes !!! Eux et personne d’autre !!!

 

Hey, déchu déchet humain - touche plus à la société !!!  

 

(à suivre)

5012418875_b4d40af149.jpg

Publié dans le ridicule qui tue

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article