Mettre hors de cause n'est plus mettre hors de conséquences

Publié le par imagiter.over-blog.com

4089158029_c3a3fb4d8f.jpg

Qui soutient un système très inéquitable ne serait  plus mis hors de conséquences. La sordidation par le haut, qui suit la moyennisation de la Société, aboutit à un tel chaos social – qu'il faut réagir sur plusieurs plans à la fois. Ici, c'est le discrédit complet porté sur les attitudes conformistes. Même s'il paraît disproportionné de mettre en cause (imputation juridique, entre autres), il devient sage de ne plus mettre hors de conséquences …


Tout le monde a déjà subi ces conformistes absolument détraqués pour qui plus on répète la télé, les journaux, la radio plus on est intelligent. Suffit, d'ailleurs, d'assister à un concert de musique, juste en spectateur d'ailleurs, pour obtenir tous les droits de tyranniser autrui. Aucun débat, pas le droit de discuter, aucun rassemblement, pas le droit, non plus, d'être heureux, de le montrer ou même de n'avoir que de joyeux yeux. Pas de plus cruel juge qu'un conformiste !!! Non, tout est décidé par le haut divin. Tous les pouvoirs terrestres sont divinisés et leurs revenus extravagants "béatifiés" – nous ne sommes sur Terre que pour admirer, sans interruption, de telles "réussites"…Qui ne se plie pas à cet enfer peut subir les tornades conformistes…Il n'existe qu'une réalité très étroite et tout le monde doit y rester enfermé-e. Le conformiste c'est le maton intégral (se "laxistant" tout mais ne laissant pas passer la plus légère virgule)…pas d'autres préoccupations possibles que sa mince panoplie d'inaptitudes…tout art, réflexion, style, projet, pensée, habileté, maestria, conversation intense, etc. risquent d'être brutalement réprimés, en sa néfaste présence !!!

 

Quant à la misère qui augmente tout le temps, le fait que 3,5 milliards soient en grande pauvreté, il faut "ignorer" tout cela (volonté de ne pas savoir). Tout exagérément piétiner ce qui n'est pas les "maîtres"…Tout autant qu'il faille se conduire en hooligans devant les infos qu'il y a toujours plus de chômage, des pensions de retraite qui baissent encore, pas de logements, toujours moins de soins de remboursés, une sous- fiscalisation trop suspecte des trop riches, oui plus aucune "concurrence libre et non faussée" avec les monopoles et les oligarchies du privé (facile de prouver que la vraie concurrence serait partout – juste laisser jouer la vraie concurrence dans la culture (aucun favoritisme, handicaps posés sur l'argent et la gloire passés, pas de droit d'héritiers, etc.) oui juste les talents bruts…tiens n'est- ce pas cela "la concurrence libre et non faussée" ? offrir l'exact meilleur aux publics !!! Que fait l'Europe contre les récidivistes en délinquance des monopoles du privé ? Ah bon! "la concurrence libre et non faussée" c'est du tout déloyal, cela ne sert qu'une fois pour "fausser et forcer" les privatisations ??? ¨Pas pour comparer avec les bienfaits des services publics ?

 

Désormais, la ringardisation accélérée des conformismes, la monstration de leurs pollutions extrêmes, l'information complète et "non faussée" sur toutes les attitudes alternatives, etc…passe par la règle "Mettre hors de cause n'est plus mettre hors de conséquences"…les conformistes si obsolètes et si dangereux socialement ne seront plus jamais mis hors de conséquences… Il est devenu impossible de "récompenser" autant d'incivisme lorsque tondre sa pelouse sans cesse et à moins de 12 cm est un acte d'incivilité grave par rapport au bouleversement climatique, oui ou non ? Il est devenu impossible de "récompenser" autant d'anti-socialités, d'égoïsmes, de participations veules aux circuits de diffamations, de désinformations exorbitantes, de non-respect des valeurs des travaux (lorsque sans jamais lire, réfléchir, apprendre ni écouter, le conformiste zappe, juge suprême, en 2 secondes, des travaux de décennies !) etc…ces comportements bloquent absolument tout le fonctionnement social…et nous risquons tous d'en périr…ces messieurs dames "je sais tout" bloquent tous les débats mais une fois qu'ils ont tout souillé ils ne décident rien. Sinon attaquer, frivolement et infantilement, la prochaine conversation qui passera…ce qui ressemble bien à un début de suicide social doit cesser…

 

A notre époque de tant de "vrais" décisions "communes" (donc abolir toutes les décisions corporatives et ne profitant qu'à la minorité) à prendre – les conformismes sont bien devenus de vrais "dangers publics",  oui ou non ?

A partir du moment où ils sauront que de tels comportements leur attireront plein de choses désagréables, que les voyous déloyaux dans la tête et déguisés en propres sur soi ça ne fonctionne plus du tout, etc – la société, comme par miracle d'assainissement, se remettra à bien mieux fonctionner. Finis le vacarme suicidaire, le tout brouillé et troublé et le chaos par puérilisations : les penseurs de fond redeviendront visibles, les unitaires brilleront, les artistes du solidaire seront solides, les scientifiques honnêtes redeviendront audibles, les écrits se verront mieux classés par "réelles valeurs des apports", etccccc…

 

Tout ce futur émancipant, libérateur, confiant, enthousiasmant, créateur, etc commence, pourtant, par la simple mise en pratique de ce que…

                                   mettre hors de cause n'est plus mettre hors de conséquences !!!

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "Présent !", onglet 3 "La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques, et  Rien de plus solide que le solidaire , sinon,  onglet 4  "Nul n'est nul" ou, encore,  "Je ne parle plus à qui a raison".

 

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 100 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Publié dans l'attaquine

Commenter cet article