Monde à l'envers : Lorsque l'auto- promotion permanente des dirigeants crée la faillite de la société ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6838202446_bc09ffb399.jpgAvec cette accumulation exorbitante de l'idolâtrie de l'image de soi qui n'a rien d'autre à dire que de s'étaler toujours plus glaciale, rien d'autre à partager que le non- partage par papier glacé interposé. Une occupation plus qu'étrangère, encore plus que belliqueuse, oui l'intrusion hurlante des envahisseurs unipolaires – tous les espaces libres doivent être colmatés par ces cultes de la personnalité. Si critiqués lorsque c'était des communistes qui le pratiquaient. Et repris, amplifié, martelé, jusqu'à l'ivresse sociale permanente, ensuite, jusqu'à leur toxicomanie flagrante par les capitalistes sans honneur…

…toute la société est perdante puisque PERDANT, sous le grossier pilonnage des idéologies non idéales, l'appréciation des meilleurs de ses esprits. Ceux- ci, avec une diplomatie qui force l'admiration, ayant pourtant assez signalé ces travers nous conduisant toujours plus hors de la réalité…pire, dans certains cas de figures, ils peuvent en ramasser toutes les engueulades et réprobations qui devraient se diriger, plutôt, vers les vraies causes des problèmes collectifs…Boucles envahissantes qui aggravent l'insolubilité du tout. Au point que tous les individus vraiment qualifiés, sachant vraiment mettre en œuvre les solutions se voient             écartés…

Est- ce spatialement assez clair ?

S'identifiant aux problèmes – le tout venant se sent, ainsi (absurdement) insultés, bousculés, incompris, si une solution leur semble aller hors du cadre de leur routine paresseuse de penser. Ce sont les personnes qui ne connaissent rien aux problèmes (sinon d'en avoir entendu – et en pointillé – une version vulgarisatrice ou une autre) qui bloquent toutes les circulations salubres de tous les points de vue. Assemblés. Ce sont – dans cette configuration – toujours les solutions simplistes, les esprits primaires ou qui ne connaissent pas la complexité entière du problème mais n'y accolent, gribouillis de Gribouille, que des discours d'a peu prés…qui vont passer !!!

Tout le monde y restera perdant (tant que nous ne sortirons pas du cercle vicié et vicieux!) – même eux, eux, puisque, à un moment ou un autre, ils ne pourront répondre. Et vous allez oser vous lamenter auprès des vrais adultes que vous avez, plutôt, tant diffamés, non. Afin qu'ils viennent encore réparer tous les dégâts. Et réalimenter les folies unilatérales. N'est- ce pas (scandaleusement ?) ce qui se passe avec la Bourse usuraire depuis 2 007 ? Dont l'auto-promotion de l'omniscience par nature, de la mian invisible de dieu guidé par eux, de leur dogme de non-intervention se muant, magiquement, entre leurs pattes, en interventions massives de leurs parts, etc – tourne à la véritable folie furieuse !!!

Oui, l'auto- promotion permanente des dirigeants demeure la seule cause lourde qui puisse enclencher la fin du monde !!!
 
Les boucles anthophages, vous en avez- pris un peu conscience ? L'auto- promotion qui fait barrage à l'écoute, lorsqu'elle a perdu toute aptitude à entendre autre chose que sa ritournelle,  va jusqu'à faire croire que ce sont les autres qui ne savent pas écouter…ah! si tout le monde passait sa vie à m'admirer, comme je le fais moi- même,  je ne pourrai plus même entendre qu'il y ait, seulement, un seul problème ? C'est leurs envahissements immodérés de caractères et de personnalités – qui rendent tout si chaotique !!! 

Le commun des mortels qui s'égarent toujours plus tout en se croyant – sur l'air moi je ne pense pas donc "je sais " penser – si en avance et surplomb sur les grands esprits. Dont ils ramassent une miette et en font toute une faribole qui n'a mais rien de rien à voir avec la vraie pensée. Viennent, évidemment, en rajouter…le monde peut s'effondrer ainsi d'un excès de gens…satisfaits !!!

Et dans ce dispositif (esquissé, aussi, par Gilles Deleuze), où le marketing mécanisé de l'édition ne peut qu'être un système INCAPABLE de reconnaître le nouveau, l'inattendu, l'inconnu, le non intégré, le vrai futur non encore "traduit" – donc les génies…Et s'ils nous arrivent tous les 25 ans. Dans les années 1975-1980, nous en avions encore…mais, depuis 2 000, vide abyssal…l'édition, si imbue de son inintelligence "satisfaite" ne fait plus du tout son métier…les génies existent encore – mais HORS éditions conformistes – à vous de les trouver !

…Evidemment, les génies – qui doivent s'envoler d'extases trop parfaites (pour ce monde dévalorisé !) faute de pouvoir (même un peu !) partager – ont déjà changé tout ce monde…de le ressentir, des larmes de joie vous en couleraient sur les joues apaisées…

Mais comme ils ont le grave défaut d'être démocrates…elles/ ils ne vous forceront pas…et la fin du monde viendra de leur trop de bonté !!!

Un monde à l'envers c'est lorsque l'on n'a pas vraiment conscience qu'il est à l'envers !!!

N'en avez-vous pas plus que marre de stagner dans ce monde à l'envers où chaque phrase devient insensée et où tous les mots pourrissent dans votre tête ?
Round 9 – Lorsque l'auto- promotion permanente des dirigeants crée la fin de la civilisation ?
Suite de ce long périple dans ce monde à l'envers : tous ces jours prochains !!!??
*** Afin de vérifier que l'on ne pourra plus nous manipuler, songez aux blogs une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 ou  "Les banques doivent faire leur travail" du 25 septembre 2011 (en écho le 21 janvier 2012 d’André Orléan « Que les banques fassent leur métier », Le Monde, p. 6 « culture & idées »…)…et les plus récents " Plus de poubelles du tout, c'est possible !!!", "Strictement aucune augmentation des dépenses en France !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", " Se tromper d'immigrés – la finance internationale", "Il y a vraiment assez d'argent pour tout le monde", "La gradation c'est indignés, puis consternés et, enfin, N.R.V.", "Seule la pauvreté généralisée sauvera le futur social ?", "Taxes financières – l'aveu ahurissant","Taxidermie des taxes sur la spéculation" "Lourdes FAUTES PROFESSIONNELLES des marchés" "Les lasses moyennes", "En ne votant toujours rien venir" ou bien "C'est la façon de penser qui est fausse ?".
Vous avez aussi les livres, que vous pouvez vous offrir et sans manips, gratuitement, sur freethewords.org , "Le roman de l'économie", "Comment devenir un(e) athée du capitalisme", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?", "Où trouver encore du sérieux ?"

        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!
Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui a détressé les détressés ? etc), onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans gouvernance mondiale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article