Monde à l'envers : Lorsque les emballages nous blessent ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

6654257407_3b0a40f18a.jpgL'emballage exerce, paraît-il, une très grande influence sur les impulsions d'achats. Aussi, tout est fait pour l'emballage et rien pour nous. Le client trop "captif" n'est pas vraiment roi, vous voyez. Le suremballage l'avoue clairement. "L'obsession du suremballage est si répandue que le déballage occasionne annuellement plusieurs milliers de blessures chez les malheureux consommateurs qui, tant bien que mal, se coupent avec des ciseaux ou tout autre objet plus ou moins approprié pour démanteler les empaquetages récalcitrants. Les fabricants semblent donc davantage préoccupés à sécuriser leurs produits que leur clientèle ! (p. 177 – Michel Perreault et son livre "Je ne suis pas une entreprise, Guide de survie personnelle pour le 21 ème siècle", août 2011)."
La dérive perverse de cet emballement pour les emballages atteint même l'information. Ce qui devrait être préservé de tous les abus destructeurs et voyous (puisque in-Forme l'information, qui vous garde votre inFormation etc.) se voit, en fait, attaqué de plein fouet…Et par les prétendus dirigeants…Pas un média mercenaire (vendu au plus offrant – et sans garantie de probité d'information !) qui ne trahisse, de la sorte, et à 100 % l'information. L'emballage y est le seul message. "On constate que l'attention prêtée à a confection des messages télévisées peut être centrée davantage sur le présentateur que sur le contenu du bulletin (p. 180 – ibidem). Escroqueries à tous les étages donc…

…"confection", en conséquence, info fabriquée, conçue, imaginée, manipulée, manœuvrée, trafiquée – et l'on voudrait nous faire croire qu'il s'agit d'un "compte rendu objectif de la réalité"…toutes les apparences sont trompeuses – on nous trompe donc, avec une insolence de voyous, en ne tripatouillant "que" les apparences…la préséance sur le respect dû à ses concitoyens se montre ainsi piétinée à coup de frauduleux "montages"…"ne serait-il pas tellement plus pertinent de savoir les priorités cognitives du présentateur, sa vision de l'information, sa conception complète de son travail, ses intérêts ou les changements qu'il/ elle désire apporter…plutôt que de déchoir dans les vêtements et autres insultes adultes ? Puisqu'il nous est, ainsi, martelé" qu'aucune honnêteté ne viendra fréquenter ce genre d'émission "pré-emballées" !!!

Les voyant mentir, ainsi, dès le tout premier mot, pouvons-nous conserver la moindre CONFIANCE dans leurs comptes rendus politiques, sociaux ou culturels ? Pas la moindre, vous aussi ? Dans leur monde à l'envers, les voyous se déguisent en costards- cravates, se posent un sourire sardonique, et dévalisent l'honnêteté des téléspectateurs à chaque seconde de leurs méfaits…Etait- ce vraiment "durable" ?

Un monde à l'envers c'est lorsque l'on n'a pas vraiment conscience qu'il est à l'envers !!!

N'en avez-vous pas plus que marre de stagner dans ce monde à l'envers où chaque phrase devient insensée et où tous les mots pourrissent dans votre tête ?
Round 5 – Lorsque l'emballage nous blesse – faisons dégager les emballeurs bien embarqués dans le panier de leurs salades !!!
Suite de ce long périple dans ce monde à l'envers : tous ces jours prochains !!!??
*** Afin de vérifier que l'on ne pourra plus nous abuser avec de FAUSSES informations, songez, à loisir, aux blogs "une société, institutionnellement, organisée pour voler les pauvres" du 23 septembre 2011, "Tout l'argent gratuit pour les seuls capitalistes" du 25 septembre 2011 ou  "Les banques doivent faire leur travail" du 25 septembre 2011 (en écho le 21 janvier 2012 d’André Orléan « Que les banques fassent leur métier », Le Monde, p. 6 « culture & idées »…)…et les plus récents " Plus de poubelles du tout, c'est possible !!!", "Strictement aucune augmentation des dépenses en France !!!", "Plus tu prends aux autres plus tu les enrichis !!!", " Se tromper d'immigrés – la finance internationale", "Il y a vraiment assez d'argent pour tout le monde", "La gradation c'est indignés, puis consternés et, enfin, N.R.V.", "Seule la pauvreté généralisée sauvera le futur social ?", "Taxes financières – l'aveu ahurissant","Taxidermie des taxes sur la spéculation" "Lourdes FAUTES PROFESSIONNELLES des marchés" "Les lasses moyennes", "En ne votant toujours rien venir" ou bien "C'est la façon de penser qui est fausse ?".
Vous avez aussi les livres, que vous pouvez vous offrir et sans manips, gratuitement, sur freethewords.org , "Le roman de l'économie", "Comment devenir un(e) athée du capitalisme", "L'intelligence indestructible du capitalisme ?", "Où trouver encore du sérieux ?"

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif
 (à suivre)

trouvez, aussi, un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". onglet 2 "L'ardeur sociale" et "Le roman de l'économie",  onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme".Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? qui a détressé les détressés ? etc), onglet 2.
Résistances au changement      Impliquent changement de résistances
Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 700 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

Publié dans sciences

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article