Ne pas admettre LA HIERARCHIE DU REEL … c'est se démasquer vrai anarchiste de la réalité (2)

Publié le par imagiter.over-blog.com

5209348730_257ea63713.jpg

Nous avions parcouru l'hallucinante duplicité de la majorité de la population qui supporte des hiérarchies trop humaines – mais s'oppose, en douce, subrepticement, à la hiérarchie du réel, ce qui semble totale incohérence…

 

Par tous les moyens, ils cherchent à niquer le réel, à l'arnaquer, à le blouser, à le doubler, à lui faire passer leurs vessies pour des lanternées – comme si celui- ci ne s'en rendait pas compte. Ces attitudes bassistes (qui semblent faire la gloire de ces déshonorés de tous milieux) ne serait pas à noter si ces fous fanatiques ne mettaient pas l'Humanité en danger de mort…Ils pourraient pas laisser les autres hors de leurs suicides d'avachissements, non ? A aucune époque du monde nous n'avons autant de vains dictateurs réunis !!! Vains ? seuls – en effet – ils n'assument rien du tout, ils se dégonflent bruyamment dans un pitoyable gesticulation…Beûûûûûûûûûrrrkk. Ils comptent sur des êtres COMME NOUS pour réparer, sans cesse, tous leurs dégâts…mais ça tout le monde le sait désormais…temps donc de congédier, destituer et révoquer tous ces dictateurs du toxique et trop délinquant conformisme

 

Un autre volet du chaos par l'inertie des prétendus braves gens ou de l'assourdissante "majorité silencieuse" c'est leur refus suicidaire et aliéné de l'unité, du rassemblement le plus unitaire possible…Se diviser pour des bouts, déjà coupés en quatre, de cheveux – leur semble sérieux (alors que c'est impeccable fumisterie) mais parvenir au plus unitaire (l'attitude la plus adulte et sage envisageable) se voit traité comme une "utopie"…Beûûûûûûûûûrrrkk. Sans une unité inébranlable face aux radicales solutions pour la survie de l'Humanité – pas d'issues possibles. Aussi, avons nous constitué le plus unitaire et vaste mouvement de l'Humanité…l'écrasante majorité du nombre réel, le plus d'humains rassemblés dans un but commun…à côté de ce mouvement gigantesquement unifié – tous les autres (sous) partis s'identifient comme claireme,nt "illégaux". Plus qu'illégitimes. Et devant arrêter de nier et renier la hiérarchie du réel: la hiérarchie du réel c'est l'UNITE…eux sont, sans cesse, pris la main dans le sac de la délinquance de la division partout…Le mouvement unitaire se nomme N.R.V. Noir Rouge Vert, soit, en nombre réel, 70 % de l'humanité…:

 

 

Dans la hiérarchie du réel, l'Humanité reste infiniment plis sérieuse que n'importe quel pays… ces bornés irresponsables la sacrifient, si aisément, pour le leurre indéfendable d'un pays … Dans la hiérarchie du réel, aussi, l'unité supplante aisément tout (sous) parti (de la vraie unité – de fait!)…non! ces farfelus butés la sacrifient, si allégrement, pour le leurre indéfendable d'un tout petit parti- pris en flagrant délit !!! etc…

 

Enfin, le lieu de concentration du maximum d'anarchistes c'est L'Economie et ses commentateurs (anarchisme selon leurs "anciennes" définitions)…là vous trouvez le maximum de fauteurs de troubles, d'insurgés contre le réels, de barricadiers contre la raison, de frénétiques fouteurs de merde, de nihiliste hystériques…bref, de clairs terroristes prêts à tout pour détruire la Société…Refuser de reconnaître et d'admettre la hiérarchie du réel – c'est bien cela la définition de cet anarchisme ?Mettre autant de chaos comme ces individus peu recommandables et que nous voyons sévir, péremptoires de bêtise, dans les trop déshonorés journaux télés entreprises cabinets magazines ou très illégales Bourses…Avec eux plus aucun moyen de connaître la réalité…

 

La hiérarchie des faits est, frontalement, rejetée… aucun raisonnement ni argument n'y tient la route, sinon dans les moisis monologues… la hiérarchie des impacts et des causalités se voit niée dans une démence pestilentielle…Ainsi la spéculation qui représente le cataclysme journalier de prédations et de grand banditisme de 2 fois le budget annuel de l'état français n'a, magiquement, aucun effet ni conséquence…Tandis qu'un manifestation très raisonnée et sérieuse détruirait, dans la plus grande des confusions mentales, toute l'économie…Ainsi, les trop hauts revenus (qui peuvent représenter 40 000 Smic ) ont, absurdement, beaucoup moins d'impacts que les dits Smics…d'ailleurs ils ne pèsent pas dans les coûts réels (les coûts "internalisés") du Privé qui – donc globalement – coûte bien plus cher que le Public à la société…De dangereux anarchistes du réel séquestrant illégalement (vu qu'ils sont très minoritaires!) l'action politique, allant même jusqu'à se prétendre gouvernants – veulent (dans d'inadmissibles délires) "aligner le public sur le privé"…Alors que la hiérarchie du réel souligne qu'il faut faire, formellement, l'inverse…Privatiser les gains et collectiviser les pertes – disqualifie à jamais le privé comme le versant le moins sérieux et le plus irresponsable et inconscient de la civilisation…Le public apparaît comme l'adulte qui répare toujours les dégâts monstrueux du sale gosse du privé (de bon sens)…du fait que les délinquants marchés '"attaquent les états" (preuve juridique et médicale de leur grave maladie mentale – scier la branche sur laquelle in est, refuser la hiérarchie du réel, ne rien piger à la globalité c'est, nettement, de la grande démence)…si ne foutent pas en tôle ces braqueurs de l'argent des autres…au moins soignez- les, enfermez ces dangereux maniaques…

 

Et de ne jamais mettre en face à face, chiffré, les plus gros profiteurs du système - c'est rendre impossible toute solution concrète (ah oui! c'est le scandaleux but !) – les chiffres d'affaires du commerce et des banques- assurances supplantent largement celui du budget de l'état (lorsque l'industrie c'est de l'ordre de sa moitié)…Ce qui signifie, concrètement, dans la vraiehiérarchie du réel – pour le pays, le commerce et les banques- assurances COÛTENT bien plus que l'Etat et qu'il est pire que scandaleux de masquer ce fait…Puisque les services publics (à bien démarquer des politiques séquestrant l'état !) demeurent les seuls remparts à la pauvreté (le délinquant capitalisme renforce, lui, toutes les pauvretés !!!) et que de ne pas garder présent à l'esprit que nous pouvons DETACHER LES SERVICES PUBLICS des gouvernements (nous pouvons, effectivement, nous passer des gouvernements!)…oui oui cette administration qui a un "rendement global" (coûts réels) supérieur au privé (qui lui est bien plus "bureaucratique", lourd, anti-progressiste et à la traîne que l'on croit…source G.K. Galbraith dans l"Les mensonges de l'économie – sinon, vérifiez par vous- même : le système privé étasunien n'aurait pas pu être imaginé par Kafka, c'est dire le délire concret de cette arriération)…Administration bien moins "bureaucratisée"que le privé : voici des milliards de milliards milliards milliards d'euros de frais de DIFFAMATIONS qui permettront, enfin, aux services publics de supprimer toute misère…Et de guider les collabos conformistes à nettement plus réfléchir avant de diffamer (croyaient- ils sans "chocs en retour" les êtres les plus splendides de la civilisation – ceux qui "entendent" les mors d'intérêt général !!!)…Purée, vous vous attendiez à découvrir un tel enfer créé uniquement par ces anarchistes du réel ? A, désormais, traiter avec beaucoup moins d'égards: clair, qu'ils méritent des engueulades carabinées !!!

 

Oui vous les anarchistes du réel qui refusiez (de délinquante façon) la hiérarchie du réel , tout comme la hiérarchie des faits, des causalités comme des impacts – vous avez tout faux ; plus personne ne peut vous faire confiance, vous avez perdu toute fiabilité et vous allez être traité en cohérence…Vous êtes en très dangereuse posture: la colère et la répugnance de plus de 70 % de l'Humanité, vont, bientôt (renversements de tendances !) vous déferler dessus…Alors, démettez-vous ou soumettez- vous !!!

 

A bas les anarchistes du sommet qui renient, dans d'inavouables obsessions maniaques, toute l'implacable hiérarchie du réel… A bas les contestataires inadmissibles des honteuses classes moyennes qui nient, sans arrêt, même les réalités les plus évidentes…Temps de balayer toutes ces racailles devenues si démentes qu'elles se montrent prêtes à détruire la planète – pour leurs minuscules maniaqueries compulsives qui ne tiendraient pas 5 minutes de vrais débats…

 

 

( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 3  "Why do we left the left wings ?",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

 

Publié dans méthodes de pensée

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article