Ne plus croire en rien c'est se faire niquer grave

Publié le par imagiter.over-blog.com

2100162345_16371e423d.jpg

Je suis tellement hors des religions que même être athée me semble une religion. Ce qui me sers de critère, en général, c'est l'hospitalité ou l'accueil rayonnant. La laïcité et l'athéisme semblent souvent arborer la même gueule de prison que les autres. Même le libertaire, trahit l'offrande de la liberté qu'il devrait faire à tout le monde, en semblant obliger au modèle unique. Brrr…ils semblent tous trop pareils, religieux, laïcs, athées  ou bons nombres de libertaires. Oui trop identiques.

 

Nous avons réfléchi au dénominateur commun de toutes ces attitudes extérieures qui se retrouvent dans une unique mentalité intérieure. Et un comportement très semblable de te refermer la porte au nez, de refuser de te recevoir. De dire niet à toute bienvenue.

 

Et nous l'avons trouvé: c'est le ne plus croire à rien. Là on te voit niqué jusqu'à l'os.

 

Croire en réalité qui contient tout et n'exclut rien te permet d'entrer dans toutes les expériences physiques, morales ou spirituelles. Te conserve à ton corps toutes les aisances gestuelles, les libertés de manœuvres et les aériens mouvements très déliés. Alors que la majorité NE CROYANT PLUS A RIEN se rétrécit à de vieilles routines, pleines d'habits tués, de goûts amers et de future fermés. Alors que la majorité, ayant égaré la puissance colossale de croire, se limite à la position stato- frontale. Sans plus de sensations latérales et de possibilité de "coir dans le dos"… 

 

Sûr que ne plus croire en rien c'est se faire niquer grave.

 

Avoir placé dans les religions, avec hyper négativités, le fait de "croire" c'est une mutilation, un handicap, une diminution…Comme si la vie était des tranches de saucissons. Genre tout le rire chez les comiques. Toute la foi dans les religions. Alors que le rire à volonté, par la technique du diaphragme surpasse tous les comiques. Que la joie (libre et indépendante) supplante toute gaieté forcée. La foi n'appartient sûrement pas aux religions (ou leurs suivismes athéistes) mais à toute la Nature et à tous les esprits forts. Refuser infantilement de croire vous nique toute la vie. C'est d'une inefficacité et d'un irréalisme flagrant. Les résultats: perdre à ce point l'ardeur de l'hospitalité c'est vraiment une sordide déchéance.

 

Eh oui! la bonne "preuve" de la justice et de la justesse de vos idées c'est que VOUS AVEZ ENVIE D'Y ACCUEILLIR TOUT LE MONDE. Et avec serviabilité et avec joie.

 

Qui ne croit plus en rien tire la gueule et vous claque la porte au nez. Les idées ne lui semblent pas assez ardentes sans doute pour mériter la big réception…

 

Sûr que ne plus croire en rien c'est se faire niquer grave.

 

Ne plus croire en la solidarité ce qui, étymologiquement, est "pour le tout" (donc pour vous, eux, elle, lui, nous, etc.) aussi que "d'être tissé ensemble" – vous conduit direct à n'être qu'une sous sous sous partie, coincée dans votre minuscule cagibi d'égoïste…Bref, l'irréalisme le plus cinglant qui se puisse observer. Vous ne participez plus du tout au tissage du métissage, vous vous "dirigez" (!) donc vers ce qui  dé-tresse, ce qui enlève fil à fil tout ce qui tressa le lien. La détresse qui n'a plus aucune tresse tressée et qui a toute été détressée. Clair que le Tout reste supérieur aux parties, que rien n'est plus solide que le solidaire et que l'unité offre l'impUnité et l'immUnité de la bonne santé du Corps social…

 

Ne pas croire à la solidarité comme la furie capitaliste c'est quitter le réel. C'est devenir cet aigre et rance individualiste QUI SE PRIVE DE TOUS LES AUTRES. Puisque l'alTruisme demeure l'évidence la plus flagrante, le truisme le plus commun, la banalité la plus connue, etc. Le capitalisme, ainsi recadré, apparaît soudain comme un système clairement non "durable", qui ne participe en rien des évolutions, des progrès, des progressions. C'est un système figé, incapable de recevoir du nouveau (les simagrées du "il récupère tout !" n'atteigne que des esprits fainéants et couards), incompétent à tout accueil, à toute remise en question. Et qui, pour tous ces paramètres, est voué à IMPLOSER.

 

Comme une constriction, une peau de chagrin, un rétrécissement, une rétraction ou une contraction. Il rejette tellement de réel (fuit tellement les vérités) que tout ce poids cumulé ne peut que le faire s'effondrer sur lui-même.

 

La problématique c'est qu'il va se faire ressentir comme un cataclysme intérieur, un tsunami intellectuel, un séisme moral ou une catastrophe psychologique. Celles/ ceux trop accrochés à son aigreur de caractère, amers, emplis de fiels, toujours irrités, acidifiés de rancœurs mal placées, etc. Risquent de subir un ébranlement tel que ça va vaciller dur en eux/elles.

 

 Or, malgré les souffrances causées par ces brutes aveugles et soudes (nommés arriérés individualistes) nous "croyons" dans les autres. Sur le terrain – nous avons affronté toutes les horreurs causées par l'illégal chômage (le travail est "un droit" !), par le racket gangstérisé des banques et des bourses, par les politiciens déconnectés du réel et leurs cruautés, par les médias fous et irresponsables, par les stars devenues matons ou bourreaux …etc, bref par la réalité en action du système pour bien piger de quoi nous parlons. Nous avons connu, dans tout notre corps, ce qu'est UN MOUVEMENT. Comment il rend chacun-e plus intelligent-e de tous les autres, comment il multiplie la perspicacité collective, comment il "nourrit" d'émotions positives, comment il vous "soulève" et vous purifie, vous soigne et vous rend apaisé-e…pour bien capter que le capitalisme NE CONNAISSANT RIEN DE TOUT CECI n'est qu'un système archaïque, vieillot, inintelligent, grossier, ahumain, fruste et clairement identifiable comme une barbarie à visage inhumain

 

Ne plus croire en rien, apparemment, vous isole du réel…vous coupe les canaux vitaux, vous décommunique de l'univers entier…

Comme nous allons continuer à le voir dans une nouvelle livraison…

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 1  "Les mamelles du repos" et  "Remue- ménage",  onglet 2 "La star des stars" et, aussi, "Présent !", onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 4 "Assentiments aux sentiments" – Premiers pas vers une paix mondiale, onglet 3  onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ".

Résistance au changement      Implique changement de la résistance

 

Publié dans méthodes de pensée

Commenter cet article