Nous danserons nous danserons nous danserons

Publié le par imagiter.over-blog.com

4816656658_c506a4eb89.jpg

Musique qui commence doucement et finit en hymne : à écouter donc en intégralité jusqu’au bout. Nous vous signalons ce morceau qui aurait inauguré la vague acruelle des chansons sur la « danse ». nous lui trouvons, en effet, un petit air d’anthologie…

 

 

NOUS DANSERONS  (commence dans la grisaille finit dans le bonheur)

 

 

Nous danserons toute la vie

Nous danserons toute la nuit

Nous danserons toute la journée

Pourquoi plus personne ne danse dans les rues

Pourquoi plus personne ne bondit de joie dans la rue

Pourquoi plus personne ne court vers toi le visage rayonnant

D'enfin te rencontrer

 

Nous danserons toute la nuit

Nous danserons toute la journée

Parce que le feu nous brûle à l'intérieur

 

Pourquoi tout le monde se prend tellement au sérieux

Que plus personne n'ose être complètement gentil

Tous ces calculs, ces arrières- pensées qui défigurent tous les visages

Pourquoi tout le monde se prend tellement au sérieux

Que plus personne ne comprend la danse

La danse, une transe qui t'ouvre

le cœur et le cerveau en deux

Sans espoir de retour

T'agrandit de cet ailleurs d'u-topie, pas encore ici

Sauf en ex- statique

 

Nous danserons toute la nuit

Nous danserons toute la journée

Parce que toute la liberté du monde

est venue se réfugier chez nous

 

plus personne et plus aucun pays ne veut de la liberté

il fallait bien qu'elle aille quelque part

elle est venue chez nous

si le summum de la vie est rareté

pourquoi y a-t-il si peu d'êtres rares

et toujours plus rarement reconnus

plus personne et plus aucun pays ne veut de la liberté

il fallait bien qu'elle aille quelque part

elle est venue chez nous

la liberté est la porte qui ouvre la joie si rare

 

et c'est pourquoi nous dansons toute la nuit

et nous dansons toute la journée

 

                                                    ***

 

 

 ( à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet freethewords.org,   onglet 1 « Les mamelles du repos »,  onglet 4 « Nul n’est nul », onglet 3  "Why do we left the left wings ?", ou, encore,  onglet 3  "Légalité de l'égalité".

 

 

Publié dans sociéte

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article