Omettre de s'y mettre ? S’abstenir de vivre sa propre vie ?

Publié le par imagiter.over-blog.com

188654623_48b2bbc54b.jpg

Ne point s'y mettre, laisser le O si vide, l'épaisseur vive toute inoccupée, l'espace vacant, l'absence bruyamment lisible c'est le s'O- mettre. Et s'y mettre le très très clair inverse…hyper présence, le O restitué et reconstitué, l'espace saturé ou bien même des lieux sur-habités, etc…

 

Vous ne captez pas ? Il y a pourtant tant des vagues de désistements intégraux de nos concitoyens ! Qui abandonnent leurs droits, leurs propres défenses, leurs instincts de survie ou leurs combativités !!! S’ABSTENIR DE VIVRE SA PROPRE VIE : la délaisser et l’abandonner aux mains des autres ? L’horreur nous soulève devant les sacrifices humains – ici, il s’agit bien d’autosacrifices, les individus qui procèdent au sacrifice barbare d’eux- mêmes…et la procession porte les absurdes vêtements des renoncements, oui des abdications, des capitulations, des résignations…sur les roulements de tambours des démissions et des plates redditions !!! Sans que nulle nécessité n’argumente pour tant de suicides sociaux !!! L’horrible est à son maximum…oui face à se démettre de tout – ce qui n’est certainement pas s’y mettre !!!

 

S’y remettre alors…

 

Nous sommes devenus si immenses, si immenses de…potentiels…surtout les autoproclamés réalistes qui passent leur temps à se faire des crocs en jambe, afin de prouver qu’il ne faut pas agir, surtout pas, qu’il ne faut rien changer à un ordre qui dessert immensément la majorité énorme…séquences trop exagérées des conséquences…ne pas agir, après réflexion, semble bien - après réflexion – ne pas être réaliste du tout. Oui ou non ?

 

Nous sommes des ciels si immenses – trouvez le pot et peignez nous tout ça…qui s’envole, alors, à la lueur du matin ? S’y mettre à promettre ? A promettre sur le plus en avant, sur ce qui nous précède, nous devance, se trouve tout devant – net projectile du futur?

 

Ne comprenons-nous pas les autres que par ce que nous avons vécu, ressenti, appris ? Pas vraiment comme ces autres sont réellement dans toutes leurs richesses intérieures ? En gros, nous voyons les autres tels que nous sommes, nous ? Sauf si nous savons ces limites…et que nous ouvrions un espace en nous

 

…. qui ne soit que la parole d'autrui !!!

 

Il faudrait alors carrément s’y mettre !!!

 

Qu’allons- nous, ainsi, entendre dans l’infini aujourd’hui ?

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces blogs sont bien reliés à une pensée globale

 

trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 2 800 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans corps des langages

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article