Où est la « vraie » explication des chômages exorbitants?

Publié le par imagiter.over-blog.com

121965961_360daccbd1.jpg

Qui ne peuvent venir que de volontés fortes pour l'augmenter non le diminuer. Il est impossible d'obtenir des résultats en permanence trop contraires à votre détermination, à vos engagements, à vos actions véritables. Dans aucune activité humaine ça ne s'est jamais vu…Si vous voulez VRAIMENT la disparition du chômage ça ne peut que s'en rapprocher toujours plus, même si c'est difficile, plus long que prévu, et non pas s'en éloigner toujours plus…n'allez pas dire que si vous réparez méticuleusement un véhicule il ne va plus rouler, que si vous préparez amoureusement un repas il ne restera rien avant de passer à table, que si vous aidez à fond quelqu'un sa situation va devenir pire, que si vous marchez complètement vers Tombouctou vous vous trouvez au pôle Nord, que si vous tournez à gauche ce sera à droite que vous vous trouverez…etc

 

Les chômages exorbitants avouent que les incohérences, les impossibilités logiques, les silences embarrassés, les refoulements des honnêtetés, les vérités démontrables, etc – pullulent. Ce n'est pas NORMAL tant de chômage…il y a, obligatoirement, quelque chose derrière…toute profession est astreinte à des résultats : un politique qui ne diminue donc pas substantiellement le chômage devrait donc être démis de ses fonctions pour "faute professionnelle" grave…oui oui les chômages exorbitants avouent, sans complexe, que les dirigeants font tout afin que le nombre de chômeurs ne diminuent pas de façon substantielle. Et non l'inverse !!!

 

Tout ceci frise la folie d'empirer sans cesse par des politiques actives une situation préexistante. Si ça empire c'est, qu'en réalité, il n'y a pas de politique réelle. Un malade non soigné devient plus malade. En va-t-il différemment pour le chômage ?

Les soi- disant élites mondiales, financières médiatiques et politiques VEULENT donc que le chômage ne recule pas significativement !!! tout s'explique dès que l'on assimile cette démonstration !!! diriez plutôt oui ou plutôt non ?i

 

Ces analyses serrées et exigeantes viennent conforter vos impressions flottantes  que non le chômage n'est pas "pris" du tout au sérieux…n'est- ce pas, simplement, parce que nos dirigeants ne "sont" pas sérieux…trop occupés à s'amuser tels des ados prolongés, à enrichir les seuls trop riches, à trafiquer et manipuler les chiffres plutôt qu'à agir, à favoriser leurs seuls revenus, à ne jamais faire entrer le peuple dans leurs préoccupations centrales (sinon ça se saurait et ça se verrait)…

 

Un mouvement VEUT la fin du chômage et les moyens d'y parvenir…de plus il représente au moins 60 % de l'Humanité des adultes de plus de 18 ans. Dans certains pays, il peut même dépasser ces 60 % …ce mouvement majoritaire et unitaire s'appelle N.R.V. (Noir Rouge Vert)…et son slogan reste "si nous ne voulons pas régner pourquoi nous diviser"…personne n'y pourra régner pour soi seul seulement reprendre en mains propres TOUTES les manettes de nos vies !!!

 

Pour les chômages exorbitants n'est-il pas temps de s'énerver beaucoup ? Avec N.R.V. (Noir Rouge Vert) ça le fait et à la seconde !!!°

 

 

(à suivre)

 

trouvez un complément à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,   onglet 4  "Nul n'est  nul", onglet 3 "Légalité de l'égalité" (Quality of eQuality), onglet 4  "La démagogie n'est utile et utilisée que par qui est déjà au pouvoir ". Et, surtout, RIEN DE PLUS SOLIDE QUE LE SOLIDAIRE, onglet 3,   LE ROMAN DE L'ECONOMIE,  ainsi que LA QUESTE DES QUESTIONS (qui a démuni les démunis ? qui a déshérité les déshérités ? etc), onglet 2.

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

 

Si ce blog a su retenir votre attention dans les 1 200 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on trouve plus que prévu

 

Commenter cet article