Parfois parois 2/4

Publié le par imagiter.over-blog.com

5108950236_d5ab5c3998.jpg

Mais encore ? La confection moderne du médicament s'inscrit dans un processus temporel où toutes les spécialités, chimie, physique, biologie, pharmacologie doivent se situer le plus à l'INTERFACE de leur discipline respective comme de celles des autres. Comme nous le rappelle, judicieusement Philippe Pignarre. Cette meilleure façon d'être diplomate – se situer à l'extrémité vibrante et attentive de soi et se concentrer sur la pointe extérieure la plus avancée de l'autre inconnu – constitue la réalité constitutive de tous les savoirs. Sciences ou non.


Des décisions méthodologiques, pleines de bon sens, de "séparer", artificiellement, la connaissance unifiée en "disciplines" distinctes – aboutit, de nos jours enfumés, à des déréalisations toujours plus hallucinées. Non non la réalité n'existe pas "pour" prouver l'économie ou quoi que ce soit d'autre. Non non vous ne verrez jamais de droit ou d'histoire dans la vie quotidienne. La réalité n'a rien à voir avec les "séparations" artificielles des "disciplines" distinctes. Pour elle tout est MELANGE, mêlé, métissé, entrecroisé, entrelacé, conjoint  et rejoint. La réalité est une, n'exclut rien du tout, et unifie toute chose. De se maintenir dans la rigidité dogmatique de marteler que c'est de la biologie,  et touchez pas à mes frontières, vous anthropologie ou linguistique, demeurez dans votre domaine – tourne bien le dos à tout futur. En plus de fuir dru tout savoir scientifique…Parfois, ce n’est pas très « scientifique » que « d’être » scientifique


Il s'agit de vanter tout ce qui est multidisciplinaire, interdisciplinaire, frontalier, transversal, déplié, contigu, limiphile (extensions de limitrophe), voisin et apprivoisin. Apte aux immensités et aux synthèses gigantesques.      

Cette transversalité inter- disciplinaire (tant souhaitée par le futur et esquissée dans les contraintes de confectionner multidisciplinairement un médicament) est obtenue, ici, par l'ouverture complète au futur. A travers tout le corps.


Que le corps soit mouvementé par le dessin même des mots, et les danses de sens qu'ils suggèrent.

 

toujours dans la rubrique : "Quelles sont les têtes qui NOUS aident  vraiment ?"

 

                        Que le vaste humour vous grandisse et vous nourrisse !!!

Sous copyleft……pour tout ce qui reste à but non lucratif

(à suivre)

            tous ces posts sont bien reliés à une pensée globale

 

*** trouvez, aussi, un compliment à cette réflexion sur le site internet à téléchargements gratuits freethewords.org,  onglet 1  "Les mamelles du repos", "Remue- ménage" et "L'athéâtre",  onglet 2  "Comment devenir un (e) athée du capitalisme" ou bien "L'intelligence indestructible du capitalisme ?" et "La star des stars", "L'ardeur sociale" ou, encore, "Présent !", onglet 3"La diction du dictionnaire" ou comment rendre tous les mots physiques", et  "Rien de plus solide que le solidaire", sinon,  onglet 4 "Où trouver encore du sérieux ?", "Nul n'est nul", "Je ne parle plus à qui a raison" ou bien, encore, "Assentiments aux sentiments".

Résistances au changement      Impliquent changement de résistances

Structurellement, les classes moyennes ne savent plus penser

Pas de République si le politique ne prime pas sur l'économie.

La prospérité c'est pour tous, la richesse pour la minorité

La façon d’écrire se nomme infini respect

 

Si ce post a su retenir votre attention dans les 3 300 autres (disponibles ici) il doit y en avoir de bien plus décoiffant. Qui vous boosteraient encore plus. C'est le si cher chercher cher… on y trouve plus que prévu

 

 

 

Publié dans bulles médiatiques

Commenter cet article